Test Packard Bell NS45 : un 14 pouces polyva... lent

Ordinateur portable Packard Bell NS45-HR-030FR
Si Packard Bell a été englouti par Acer il y a de cela plusieurs années maintenant, les produits proposés ne sont pas toujours similaires. Ainsi, ce NS45 au format 14 pouces est très éloigné de l'Aspire 4830TG également présent dans ce comparatif.

Présentation

Packard Bell EasyNote NS45
Caractéristiques techniques
Réf. exacte HR-020FR
Ecran - Définition 14" pouces WXGA
1 366 x 768 pixels
Processeur Intel Core i3-2310M 2,1 GHz
Nombre de cœurs 2 avec HyperThreading
Mémoire vive 2 x 2 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
NVIDIA Geforce GT520M
Stockage 500 Go 5 400 RPM
WD Scorpio Blue
Wi-Fi 802.11 b/g/n (Broadcom)
Bluetooth 2.1+EDR
Lecteur de cartes xD, SD, MS, MS PRO, MMC
Connectique PC 2 USB 2.0, 1 USB 3.0, Ethernet Gigabit
Connectique A/V HDMI, VGA, casque, micro
Webcam 1,3 Mpix
Clavier 87 touches chiclet sans pavé numérique
Touchpad 73 x 44 mm, 2 boutons
OS Windows 7 Home Premium 64 bits
Garantie 1 an
Batterie 6 cellules 4459 mAh
Dimensions 342 x 245 x 32 mm
Poids (avec batterie)
2,31 Kg
Malgré une diagonale d'écran similaire au modèle Acer et au dm4 de chez HP, ce NS45 propose des dimensions légèrement plus importantes, à tous les niveaux : largeur, profondeur, épaisseur... Le poids est également plus important et se situe à mi-chemin entre les deux modèles cités au-dessus et les autres portables (15,6 pouces) de ce comparatif. La raison de cet embonpoint ? L'utilisation de plastiques uniquement, là où Acer et HP ont copieusement usé de l'aluminium. Résultat, le portable est probablement plus résistant (quoique...), mais est moins sexy que ces deux principaux concurrents.

Packard Bell NS45

Au niveau du look justement, Packard Bell a fait le choix du blanc. Pourquoi pas, d'autant que les plastiques brillants se seraient probablement mal prêtés au noir. Les seuls éléments du portable à éviter le blanc immaculé sont les reposes-poignets, qui bénéficient d'un revêtement grisé et doté d'un motif que l'on retrouve sur la coque du portable.

L'écran du NS45 est parmi les plus lumineux, mais les noirs nous semblent délavés et on se retrouve avec un contraste qui nous semble particulièrement faible. Au final, le rendu est assez médiocre, d'autant que comme toute bonne dalle TN qui se respecte, cet écran affiche des angles de vision particulièrement faibles.

Packard Bell NS45

Composants, équipements

Intel Core i3
Si les différences entre le NS45 de Packard Bell et le 4830TG de chez Acer sont importantes à première vue, qu'en est-il au niveau des composants ? Là aussi, les différences sont radicales. Alors que le modèle Acer abrite un Core i5-2410M, le NS45 est pourvu d'un Core i3-2310M qui, sur le papier, est moins véloce et ne dispose pas, pour rappel, de la fonction Turbo. On reste donc ici limité à 2,1 GHz, contre une fréquence maximale de 2,9 GHz pour le Core i5-2410M.

Pour la mémoire vive, on en reste aux traditionnels 4 Go alors que les 500 Go du disque dur Western Digital (un Scorpio Blue) nous paraissent un peu justes. Autre grief contre ce disque : sa faible vitesse de rotation (5 400 tours par minute) qui abaisse inévitablement les performances face à un disque fonctionnant à 7 200 RPM.

Concernant la partie graphique maintenant, on trouve dans ce portable un GeForce GT 520M de NVIDIA. Un GPU similaire à celui présent sur l'Asus X53J ou le Packard Bell TS44, à ceci près que cette puce est doté de 512 Mo de mémoire vive DDR3 dédiée, contre 1 024 Mo pour les portables Asus et Packard Bell. Pour rappel, le GeForce GT 520M possède un bus mémoire limité à 64 bits, et propose donc une bande passante particulièrement réduite. Inutile donc d'espérer jouer dans de bonnes conditions avec un tel GPU.

L'équipement est très satisfaisant, avec la présence d'un port USB 3.0, de deux ports USB 2.0, de sorties vidéos HDMI et VGA, d'une puce Wi-Fi 802.11n et Bluetooth et d'un lecteur de cartes mémoire. En revanche, on regrette l'absence de ports eSATA ou compatibles sleep'n charge.

Packard Bell NS45
 
Packard Bell NS45

La batterie 6 cellules qui équipe ce modèle possède une capacité correcte (4 459 mAh), tandis que la webcam 1,3 mégapixel positionnée au-dessus de l'écran fournit une image plutôt bonne, mais qui manque légèrement de contraste. Le son, enfin, qui émane de ce NS45, est meilleur (c'est un comble) que celui du TS44, le portable 15,6 pouces de Packard Bell, également présenté dans ce comparatif. Reste que globalement, le manque de basses se fait cruellement sentir et plombe un rendu pourtant clair et pas trop mal défini.

Webcam NS45


Ergonomie

Châssis de 14 pouces oblige, ne vous attendez pas à bénéficier du même confort que sur un modèle de plus grande taille. Légèreté et compacité ont un prix... Et notamment celui de ne pas disposer de pavé numérique. Les touches du clavier sont en revanche relativement larges, mention spéciale au « Backspace », au « Shift » de droite et à la touche « Enter », particulièrement imposante.

Packard Bell NS45
 
Packard Bell NS45

Les touches du pavé directionnel sont en revanche clairement trop étroites à notre goût. Packard Bell aurait-il pu optimiser davantage son clavier ? Sans doute, puisque non seulement le constructeur ne profite pas de toute la largeur du châssis, mais la présence de raccourcis spécifiques (webcam, volume sonore) placés à droite de la touche « Enter » ne nous semble pas indispensable. Il y avait mieux à faire selon nous...

Concernant les raccourcis justement, on trouve les éléments classiques : ajustement de la luminosité, touches de lecture vidéo, activation ou désactivation du touchpad, de l'écran, du Wi-Fi et/ou du Bluetooth...

Passons maintenant au touchpad et là, on vous avoue qu'on ne comprend pas trop la trop petite taille accordée à ce dispositif de pointage, bien trop étriqué à la fois en largeur et en hauteur. D'autant que les qualités de ce touchpad sont indéniables : c'est en effet le seul qui dispose à la fois du multitouch (et des fonctions qui vont de pair), mais également d'un chariot placé à droite du touchpad, qui ne nécessite qu'un seul doigt pour fonctionner. La glisse est agréable, le pointage précis... Vraiment, pourquoi cette taille sous-dimensionnée ?

Packard Bell NS45

Un mot enfin sur la partie logicielle de ce NS45. Elle se compose de Social networks, un petit utilitaire qui va regrouper les fonctions de partage de Youtube, Flick et Facebook, ou encore Home media, une interface qui utilise les serveurs UPnP des différents PC qui entourent le portable dans une interface simple et réactive. Citons également Recovery Management, qui permet de créer une sauvegarde usine de tout le système ou seulement des pilotes et applications (celle-ci n'existe pas par défaut...) afin de pouvoir restaurer ces mêmes éléments.

Home Media
 
Social networks


Performances

Compteur performance

Que donne ce portable face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances en terme de calcul brut, d'affichage 3D, de consommation et d'autonomie ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés sur les pages suivantes :

Notre avis

Le NS45 est un portable 14 pouces dont le poids et le niveau de finition, entre autres, montrent qu'il ne joue pas tout à fait dans la même cour que les modèles Acer Aspire 4830TG ou HP dm4. Au niveau des performances, cela se confirme : le Core i3-2310M peine, et le NS45 est dernier sur une grande partie de nos tests. L'autonomie ne le rattrape qu'à moitié, car avec un peu de plus de 3h30, il se situe dans la moyenne des portables de notre comparatif.

Qu'a-t-il donc pour lui ? Son prix ! A 500 euros, il fait partie des portables les moins chers présentés ici, et se négocie à plus de 150 euros de moins que ses deux concurrents en 14 pouces. Une différence de prix qui ne justifie toutefois pas le fossé qui sépare ce produit de son équivalent chez Acer, tant au niveau de la finition que des performances.

Packard Bell NS45

Les plus
+ Le prix
+ Le format 14 pouces
+ Le chariot du touchpad
Les moins
- Les performances
- Touchpad trop étriqué
- Ergonomie très perfectible
2
Performances
Autonomie
Ergonomie / Finition
Positionnement tarifaire


Modifié le 11/07/2012 à 11h42
Commentaires