PC portable : test de 7 modèles

HP Pavilion G6
Le constructeur américain HP n'est jamais avare de références lorsqu'il s'agit de proposer sa gamme de rentrée. Pour ce comparatif, nous avons retenu un modèle dont la configuration s'apparente fortement à celle du Packard Bell TV44.

Présentation

HP Pavilion G6
Caractéristiques techniques
Réf. exacte Pavilion G6-2153SF
Ecran - Définition 15,6 pouces
1 368 x 768 pixels
Processeur Intel Core i5-3210M
(de 2,5 à 3,1 GHz)
Nombre de cœurs 2 (4 avec HyperThreading)
Mémoire vive 4 Go DDR3 1 600 MHz
Carte graphique
AMD Radeon HD 7670M 1 Go
Stockage Hitachi 640 Go @ 5 400 RPM
Lecteur optique Graveur DVD
Wi-Fi 802.11 b/g/n (RT5390R)
Bluetooth Non
Lecteur de cartes SD, SDHC, SDXC, MMC
Connectique PC 2x USB 3.0, 1x USB 2.0
Connectique A/V HDMI, casque/micro, VGA
Webcam 0,3 mégapixel
Clavier 103 touches chiclet avec pavé numérique
Touchpad 96 x 46 mm multipoint
OS Windows 7 Home Premium
Garantie 1 an
Batterie 6 cellules 47,3 Wh
Dimensions 376 x 244 x 36 mm
Poids
2,43 Kg
Mais avant de pénétrer dans les entrailles de ce portable, évoquons tout d'abord les éléments visibles du Pavilion G6. A commencer par sa robe blanche, qui couvre à la fois la coque de l'écran, mais aussi le pourtour du clavier. Ce n'est pas très original, certes, mais c'est sobre et bien fini.

Les bords sont chromés autour du châssis, le contour de l'écran ne souffre pas des approximations que l'on trouve sur les modèles Packard Bell et surtout Acer, et HP a pris soin de placer de larges renforts en caoutchouc pour éviter que l'écran ne frotte contre le clavier, comme l'a d'ailleurs fait Toshiba sur son modèle.

HP Pavilion G6

Et si le matériau utilisé reste le plastique, ce dernier semble de bonne facture et le blanc évite que les traces de doigts ne soient trop visibles. Seul bémol : les charnières sont un peu raides et il est impossible de basculer l'écran sans voir l'avant du portable se soulever et ce, malgré les 2,43 Kg qu'il affiche sur la balance. La faute peut être à la relative compacité de ce modèle, dont la profondeur n'atteint que 24,4 cm.

HP Pavilion G6

Évoquons enfin l'écran qui équipe ce Pavilion G6. C'est le moins lumineux de ce comparatif, puisqu'il atteint tout juste les 200 cd/m². A cette luminance, la colorimétrie est plus que moyenne (DeltaE moyen de 8,6), même si aucune dominante ne se dégage vraiment. Le point noir est lui aussi perfectible, avec 1,08 cd/m². Le contraste pêche naturellement et ne dépasse pas le rapport de 185:1. Ce qui n'arrange pas les affaires de cet écran brillant, sujet aux reflets en tout genre.

HP Pavilion G6


Configuration matérielle

Badge Intel Core i5
Comme nous le précisions en introduction, la configuration de ce Pavilion G6 est relativement proche de celle du modèle Packard Bell. Ces deux portables sont en effet équipés du même processeur, le tout récent Core i5-3210M de génération Ivy Bridge. Gravé en 22 nm, il dispose d'une enveloppe thermique de 35 W pour des fréquences variant de 2,5 à 3,1 GHz (lorsque le Turbo d'Intel est activé sur l'un des deux cœurs uniquement).

SI ce processeur possède en son sein une partie graphique avec le HD 4000, HP a choisi de lui associer un GPU dédié issu de chez AMD. Il s'agit du Radeon HD 7670M, une puce dotée de 480 processeurs de flux fonctionnant à 600 MHz et fabriqué selon un procédé en 40 nm. Compatible DirectX 11.1, elle dispose d'un gigaoctet de mémoire en propre. Notez également la présence de 4 Go de DDR3 cadencés à 1 600 MHz, soit la limite supérieure acceptée par les processeurs Ivy Bridge.

Concernant la partie stockage, on trouve sur ce portable un disque dur Hitachi Travelstar d'une capacité de 640 Go et dont les plateaux tournent à 5 400 rotations par minute. Un circuit Ralink RT5390R se charge de la compatibilité avec le Wi-Fi 802.11n, alors que la gestion du Bluetooth est absente de ce Pavilion G6. Le point noir de cette configuration, avec la webcam 0,3 mégapixel, dont la qualité est tout simplement mauvaise.

Sans éclairage
Avec éclairage

Capture sans éclairage, puis avec

Le reste de l'équipement est en revanche conforme aux attentes : un lecteur de cartes-mémoire SD/MMC, un port USB 2.0 et deux ports USB 3.0 (dont on aurait aimé qu'ils soient un peu plus facilement accessibles), deux sorties d'affichage (VGA et HDMI), la traditionnelle connectique audio, un port Ethernet et un graveur de DVD. Notez la capacité tout à fait correcte de la batterie 6 cellules : 47,3 Wh.

HP Pavilion G6
HP Pavilion G6


Terminons par un bon et un mauvais point pour ce Pavilion G6. Le son qui s'échappe des enceintes de ce portable, tout d'abord, est de bonne qualité pour un modèle de cette gamme de prix. Certes, cela sature un peu lorsque le volume est poussé au maximum, mais la puissance est au rendez-vous, alors que le spectre des basses fréquences n'est pas complètement absent. Avec les portables Packard Bell et Samsung, probablement l'un des meilleurs dans ce domaine. En revanche, carton jaune à HP pour ce connecteur secteur qui occupe une place bien trop importante sur le côté du portable. Un élément coudé, utilisé par ailleurs sur les autres portables de ce comparatif, aurait été une bien meilleure idée.

HP Pavilion G6


A l'usage, ergonomie

Le Pavilion G6 est un portable plutôt agréable à utiliser. Le touchpad, tout d'abord, ne souffre pas vraiment de sa taille moyenne. La présence de deux boutons induit en effet une zone tactile quelque peu réduite, mais dont les qualités compensent ces dimensions restreintes. La glisse est bonne (malgré la surface légèrement granuleuse) et la gestion du multipoint impeccable : le défilement à deux doigts, particulièrement fluide, est un modèle du genre. Du coup, on se demande vraiment pourquoi HP a prévu un dispositif dédié au défilement à un doigt avec sa zone tactile dans le coin supérieur gauche du touchpad. Inutile à notre sens... Notez enfin qu'un appui à trois doigts vous permet de lancer l'application de votre choix : il suffit d'en renseigner le chemin dans les pilotes Synaptic.

HP Pavilion G6

Si le touchpad est légèrement granuleux, les touches du clavier sont au contraire très lisses. C'est agréable au toucher, mais pourrait devenir gênant lors de frappes kilométriques. Autre souci d'ergonomie : les touches du clavier sont très aérées, et les crampes pourront peut être gagner certaines petites mains.

HP Pavilion G6
HP Pavilion G6

En dehors de ces deux petits bémols, ce clavier est bien conçu, aucune touche de ne souffre d'une taille trop réduite, même pas celles du pavé directionnel, et certaines d'entre elles bénéficient d'un petit voyant lumineux : la touche verrouillage majuscule et le raccourci permettant d'activer ou de désactiver le circuit Wi-Fi, en l'occurrence. Finalement, la frappe est plutôt agréable, notamment grâce à la course assez longue des touches. Notez par ailleurs que les raccourcis sont à accès direct : inutile de passer par la touche de fonction Fn.

HP Pavilion G6
HP Pavilion G6

Côté suite logicielle, peu de choses à retenir de ce que propose HP. Le plus intéressant se trouve probablement du côté du Support Assistant, qui autorise les mises à jour de votre machine, tant du point de vue logiciel que de celui des pilotes. Une analyse complète des éléments vitaux de votre machine est également disponible : le rapport associe un certain nombre d'actions à effectuer pour corriger les éventuels problèmes. C'est efficace et didactique.

HP Support Assistant

Signalons également la présence du Recovery Manager, qui permet d'utiliser la partition de sauvegarde prévue par HP (qu'il est possible de supprimer) afin de réinstaller les pilotes ou les logiciels dans leur état d'origine, voire même de remettre l'ensemble du système comme il l'était à l'achat de la machine. Passons sur les éléments de maintenance ou de création de support, qui ne font que renvoyer vers les applications Windows idoines.

Recovery Manager

Sachez que ce Pavilion G6 est équipé de la technologie CoolSense du constructeur, qui permet d'ajuster la vitesse des ventilateurs en fonction de votre activité. En revanche, alors qu'une partie logicielle permet habituellement d'avoir accès à différents modes de ventilation, il est simplement possible ici d'activer ou non le procédé. Enfin, notez la présence des très anecdotiques Launch Box, des icônes placés en barre des tâches qui regroupent plusieurs autres raccourcis. Il est possible d'en créer une à votre goût en plus de celle existante et qui rassemblent les logiciels Live de Microsoft.

Launch Box



Performances : les scores du

Performances
Qu'en est-il des performances de ce portable dans la pratique ? Que donne-t-il face aux autres modèles de ce comparatif ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :


Notre avis

HP Pavilion G6
Avec une des meilleures finitions de ce comparatif et la meilleure configuration avec celle du modèle Packard Bell, le HP Pavilion G6 séduit. Nous n'avons finalement que peu de reproches à lui faire. L'écran de piètre qualité et l'absence de Bluetooth sont les deux points noirs côté matériel, alors que du point de vue de l'ergonomie, certains trouveront les touches du clavier trop aérées, voire trop glissantes, et le touchpad un peu petit.

Reste que globalement, le bilan est bon, voire très bon. Problème : à presque 600 euros, le Pavilion G6 est le portable le plus cher de ce comparatif. Le Packard Bell TV44, doté d'une configuration proche et souffrant des mêmes insuffisances, est commercialisé à moins de 500 euros. Le choix sera rapide pour ceux qui privilégient le porte-monnaie.


HP Pavilion G6

Les plus
+ Véloce
+ Autonomie satisfaisante
+ Ergonomie
+ Qualité de fabrication
Les moins
- Qualité de la dalle
- Pas de Bluetooth
- Prix un peu élevé
- Connecteur d'alimentation
3
Performances
Autonomie
Ergonomie / Finition
Positionnement tarifaire


Modifié le 04/05/2016 à 14h03
Commentaires