Logitech G502 Proteus Spectrum : la souris gamer de retour en couleurs

Et une de plus ! Logitech rafraichit sa souris pour gamers, la G502, avec un nouveau modèle la Proteus Spectrum qui se dote d'un rétroéclairage sur 16,7 millions de couleurs.

Introduction


Logitech démarre l'année en renouvelant sa souris filaire G502 conçue pour les gamers avec un modèle... à l'identique du précédent.

A l'identique pour le design mais les Suisses ont tout de même rajouté quelques ornements lumineux !

Baptisée G502 Proteus Spectrum, cette nouvelle G502 remplace le modèle Proteus Core (voir notre test Logitech G502 : une souris de gamer qui a du poids !). La principale nouveauté est à chercher du côté de l'illumination qui est maintenant de type RGB (pour « Red, Green, Blue ») sur 16,7 millions de couleurs : et oui, Logitech cède un peu plus à cette mode.

Logitech G502 Proteus


Ergonomie & design


Reprenant le look agressif de la G502 Proteus Core, la G502 Proteus Spectrum n'innove en aucun point sur le design. Celui-ci est identique au modèle précédent avec un câble USB tressé, des boutons principaux mats et un revêtement peau de pêche sur le sommet de la souris. Logitech place divers inserts en plastique brillant ainsi que des boutons, eux aussi brillants, alors que les côtés de la souris sont en caoutchouc pour une bonne prise en main.

Logitech G502 Proteus2
Logitech G502 Proteus3


Il est toujours possible de donner du poids à sa souris via les cinq poids livrés dans un petit boîtier en plastique : chaque poids pèse 3,6 grammes et permet de rendre son mulot plus ou moins lourd. Le positionnement des poids, tous en forme de V, se fait autour du capteur optique central et le poids de cette G502 peut ainsi passer de 121 grammes à 139 grammes, hors câble. Des poids pas toujours faciles à insérer. A noter que Logitech a changé le coloris bleu apparaissant sur le cache des poids pour un coloris noir, tout comme les lettres au dos de la souris abandonnent leur coloris bleu.

Logitech G502 Proteus8
Logitech G502 Proteus11

Le système de poids de la G502 Proteus Spectrum


Avec un total de dix boutons, dont une molette centrale débrayable pour un défilement cranté ou libre, la G502 Proteus Spectrum est assez confortable dans son utilisation, notamment pour les droitiers à grande main. Parmi la noria de boutons, on peut aisément ajuster la résolution optique ou utiliser le bouton « snipe » qui va abaisser la résolution au plus bas tant qu'il est maintenu enfoncé de sorte à nous aider à viser.

© Clubic.com
Logitech G502 Proteus7
© Clubic.com
Logitech G502 Proteus6
© Clubic.com
Logitech G502 Proteus5
© Clubic.com
Logitech G502 Proteus4
© Clubic.com
Logitech G502 Proteus3
© Clubic.com
Logitech G502 Proteus2


Une technique toujours à la pointe... et cette fois-ci, lumineuse !


Pour animer sa souris, Logitech la dote d'un processeur ARM32 bits avec un taux de rapport de 1 000 Hz pour le port USB. Le capteur optique reste dans la veine du précédent modèle avec une résolution de 200 à 12 000 ppp pour une accélération maximale de 40 G.

Mais la nouveauté de cette G502 est à chercher du côté de son rétroéclairage. Précédemment, Logitech nous proposait une lumière bleue, laquelle pouvait subir quelques effets (respiration, etc) et dont l'intensité pouvait être ajustée. En 2016, la G502 Proteus Spectrum propose un rétroéclairage RGB de 16,7 millions de couleurs de son logo principal : le « G » présent au sommet de la souris (et donc caché par votre main lorsque vous la posez dessus pour piloter le mulot). L'utilisateur a maintenant le choix de la couleur, un choix qui peut être synchronisé avec les autres périphériques gamer Logitech compatibles comme le clavier G910 ou le récent casque G933.

Logitech G502 Proteus10


Le pilote permet d'alterner les modes « pulsion » pour l'effet de respiration, ou cycle de couleur pour simplement changer la couleur régulièrement, un minuteur est toujours d'actualité, et il est possible de jouer sur la luminosité. Notez que le rétroéclairage du logo s'applique également aux diodes de DPI indiquant la résolution optique retenue (mais celles-ci ne sont pas allumées en permanence sauf à faire un tour dans les réglages avancés du périphérique). On s'amusera d'une erreur de traduction du dernier pilote de Logitech où le bornier de réglage de la fréquence de changement de couleur est baptisé « Tarif  » tandis qu'il sera possible d'arrêter tout rétroéclairage si tel est son choix.

Logitech G502 Proteus Spectrum - LGS - 1
Logitech G502 Proteus Spectrum - LGS - 2
Logitech G502 Proteus Spectrum - LGS - 3


Logitech conserve au passage la possibilité d'ajuster le capteur optique à la surface et au tapis utilisés via un rapide calibrage, alors que quelques incongruités semblent persister comme l'impossibilité de régler l'intensité lumineuse du rétroéclairage dans certains cas. Visiblement un bug. A noter qu'il est toujours possible de créer trois profils de configuration différents pour la G502.

Logitech G502 Proteus Spectrum - LGS - 4
Logitech G502 Proteus Spectrum - LGS - 5


Au-delà de la couleur, la G502 Proteus Spectrum n'introduit aucune autre nouveauté. Elle reste particulièrement agréable à utiliser, notamment dans les FPS grâce à sa très bonne glisse et à sa nervosité. On apprécie le bouton de snipe même si celui-ci ne se prête pas forcément à tous les jeux ou toutes les armes. D'ailleurs, comme pour tous les autres boutons de la souris il peut être reprogrammé et dans le troisième profil de configuration son rôle principal est revu pour agir comme raccourci activant les fonctions « G » expliquées dans la capture ci-dessous et du reste bien confuses (copier/coller/nouvel onglet, etc).

Logitech G502 - G Keys


Conclusion


Loin de révolutionner le genre, la G502 Proteus Spectrum est une mise à jour d'une souris à succès qui apporte pour seule et unique nouveauté la possibilité de choisir la couleur du rétroéclairage. C'est bien, pour ceux qui en sont fans, mais c'est un peu court, jeune homme (sic), pour faire de cette nouvelle G502 une référence incontournable. De fait, ceux qui possèdent une G502 s'illuminant d'une seule et même couleur ne se précipiteront pas sur ce nouveau modèle.

Il est vrai que le fabricant suisse n'a pas matière à tout bouleverser sur sa G502 tant celle-ci nous avait convaincus l'an dernier. Finalement c'est peut-être plus l'usinage des boutons et leur emplacement sur la tranche gauche qui pourrait faire l'objet de quelques attentions histoire de rendre le maniement de la souris plus intuitif. Et l'on aimerait bien que Logitech se penche rapidement sur les quelques bugs que nous avons pu repérer (traduction et réglage d'intensité lumineuse inopérant). Un mot enfin sur le prix : à 89,99 euros TTC, prix public conseillé, Logitech y va un peu fort quand le précédent modèle se vendait 69,90 euros TTC. 20 euros de plus, simplement pour du multicouleurs, ce n'est pas forcément donné.

Logitech G502 Proteus Spectrum

Les plus
+ Confort d'utilisation
+ Capteur optique et bouton snipe
+ Défilement libre de la molette
Les moins
- Quelques bugs côté pilotes
- Système de poids et RGB discutable
- Prix élevé pour le lancement (et quelques bugs du LGS)
4
Confort
Précisions
Boutons


Modifié le 23/01/2016 à 12h49
Commentaires