le jeudi 16 septembre 2010

Test HP Photosmart Wireless e-All-in-one B110 : une déception ?

HP Photosmart Wireless e-All-in-one B110

Autre américain, et pas des moindres puisqu'il s'agit du numéro un mondial, loin devant Canon, HP n'aura pu nous livrer qu'une seule imprimante. Mais il s'agit là d'une nouveauté dont le constructeur n'est pas peu fier : la Photosmart e-All-in-one, connectée au Web et qui inaugure la fonction ePrint d'HP. Véritable innovation ou flop annoncé ?

01c2000003534052-photo-hp-wireless-e-all-in-one-b110.jpg


Présentation et fonctionnalités

000000d203543614-photo-hp-wireless-b110-d-tail-2.jpg
La Photosmart Wireless e-All-in-one B110 (que nous appellerons juste B110, par commodité) est comme son nom l'indique une imprimante multifonction sans fil connectée à Internet. Nous reviendrons plus tard sur cette dernière aptitude. Physiquement, la B110 est une des plus grosses machines de ce dossier, avec notamment vingt bons centimètres de hauteur. Disons-le tout de suite : la finition n'est pas à la hauteur d'une imprimante vendue à plus de 100 €. Le panneau du scanner, certes paré d'alvéoles façon nid d'abeilles incrustées dans le plastique, se raye et se salit quasi instantanément. Et de toute façon, HP a collé un gros autocollant qu'on ne peut pas enlever sans utiliser de dissolvant, ce qui risque de finir de ruiner le panneau.

Le carénage paraît lui assez résistant, bien que bas de gamme au toucher (arrêtes saillantes, mauvaises jonctions...). Et notre modèle flambant neuf souffrait déjà d'un évident mauvais contact au niveau de la prise d'alimentation, poussant la machine à s'éteindre inopinément ou au contraire, nous empêchant de l'allumer. Bref, ça commence mal... même si HP fournit un sac en tissu (dans lequel l'imprimante est présentée) et une pochette à connectique.

00c8000003543618-photo-hp-wireless-b110-d-tail-4.jpg
00c8000003543616-photo-hp-wireless-b110-d-tail-3.jpg
00c8000003543620-photo-hp-wireless-b110-d-tail-5.jpg

Capot design mais trop fragile, autocollant impossible à enlever et prise d'alimentation avec mauvais contact


00c8000003543612-photo-hp-wireless-b110-d-tail-1.jpg
00c8000003543644-photo-hp-photosmart-wireless-b110.jpg

Un sac en toile, comme c'est écolo ! C'est pour mettre tous les déchets du déballage ?


Quasiment 30 minutes après avoir ouvert le carton, l'imprimante est prête (5 minutes 30 pour enlever les scotchs et plastiques de protection, plus de dix minutes d'installation de logiciel et 15 minutes de préparatifs pour l'imprimante). La B110 utilise quatre cartouches d'encre bien connues des possesseurs d'HP, les numéros 364 (ou 364 XL). Et elle intègre Wi-Fi (avec un bouton en dur pour accéder rapidement aux réglages réseau), lecteur de cartes mémoire, mais pas de recto verso ni de Bluetooth ou encore de port USB PictBridge. Côté ergonomie, la B110 ne dispose que d'un seul et unique bac en façade, où on met le papier vierge en dessous, légèrement enfoncé, tandis que les impressions tombent par-dessus : on a vu plus pratique comme solution... La multifonction se pilote grâce à son écran, le plus grand que nous ayons vu à ce stade du comparatif (2,4 pouces) mais pas le mieux défini (aucune information là-dessus mais l'écran parait légèrement trouble), et ses six touches tactiles qui le bordent. La saisie de la clé Wi-Fi, avec des touches gauche et droite uniquement est un calvaire, qui ne se reproduira pas souvent heureusement !

00c8000003543626-photo-hp-wireless-b110-d-tail-8.jpg
00c8000003543624-photo-hp-wireless-b110-d-tail-7.jpg

Lecteur de cartes mémoire avec bouton Wi-Fi et bac à papier et impressions


00c8000003543628-photo-hp-wireless-b110-d-tail-9.jpg
00c8000003543630-photo-hp-wireless-b110-d-tail-10.jpg
00c8000003545024-photo-hp-param-wifi.jpg

Ecran non orientable, menu photocopie et paramétrage du Wi-Fi


Web ready... ou pas


Venons-en aux deux caractéristiques atypiques de la B110 : les applications liant l'imprimante au Web et la fonction ePrint. Cette dernière va en quelques sortes transformer votre imprimante en fax, en lui attribuant une adresse email pas piquée des hannetons (453awwev224uts@hpeprint.com pour notre modèle), sur laquelle tout message reçu sera imprimé, pièce jointe comprise. Comment cela fonctionne-t-il ? Au moment de l'installation de la multifonction, un message à l'écran vous demandera si vous voulez activer ePrint. Acceptez et l'imprimante imprime alors sa fameuse adresse email. La fonction est paramétrable. Pour ce faire, allez sur le site HP ePrint Center. Vous devez vous faire connaitre avec vos identifiants, de compte HP mais aussi Facebook, Gmail, Yahoo !, AOL ou encore Open ID. Chose faite, vous arrivez enfin sur le ePrint Center. Là, vous pouvez notamment décider des personnes autorisées à poster sur votre adresse email (tout le monde ou une sélection de contacts), des réglages d'impression (noir et blanc ou couleur et format de papier) mais également de réinitialiser l'adresse email de l'imprimante.

00c8000003545022-photo-hp-eprint-1.jpg
00c8000003545028-photo-hp-eprint-3.jpg
00c8000003545026-photo-hp-eprint-2.jpg

Activation de la fonction ePrint au moment de l'installation de l'imprimante et arrivée sur le site ePrint Center et paramétrage


Des mesures ont été prises donc par HP pour éviter de se faire spammer son imprimante, heureusement, mais que dire de cette fonctionnalité ? Sinon qu'elle va dans le sens opposé de cette réflexion incitative qu'on trouve de plus en plus souvent en bas des emails, à savoir « Avant d'imprimer pensez à l'environnement »... En plus, ça ne marche pas franchement bien, entre les délais variables (plusieurs minutes à la journée) ou la taille maximum dépassée, rien ne garantit que votre B110 va bien finir par imprimer le document envoyé !

012c000003545030-photo-hp-eprint-4.jpg

La fonction ne marche pas superbement bien...


Ce même site Web vous permet aussi de choisir les applications que vous allez pouvoir installer sur votre imprimante en vue d'une utilisation autonome... dans la théorie du moins ! En effet, pour l'instant il n'y a que six applications en tout et pour tout : Yahoo ! News, en anglais seulement et sans la possibilité de visualiser à l'écran un aperçu du contenu, Tabbloid une application à paramétrer qui compile des extraits de blogs sélectionnés par vos soins, et quatre applications pseudo ludiques (jeux de grille, coloriages, découpages, impressions de papiers formatés...). Même en excluant le fait qu'on rencontre souvent des erreurs de connexion aux serveurs HP, on ne peut que se résoudre à penser qu'HP est complètement passé à côté, avec un service inutile, sinon grotesque. Peut-être réviserons-nous notre position si d'autres applications venaient à voir le jour... y compris Snapfish, la plateforme de tirage en ligne étonnamment aux abonnés absents ici.

00c8000003545156-photo-hp-apps-1.jpg
00c8000003545166-photo-hp-apps-5.jpg

Applications proposées et erreur de connexion


00c8000003545158-photo-hp-apps-2.jpg
00c8000003545160-photo-hp-apps-3.jpg
00c8000003545162-photo-hp-apps-4.jpg

Exemple d'utilisation depuis l'imprimante


Vitesse et qualité


La B110 est certes une Photosmart, c'est bien en bureautique qu'elle se montre plus à l'aise. Elle atteint notamment des vitesses d'impression élevées, quasiment à tous les niveaux : 17,1 ppm en noir et blanc brouillon, 10,3 ppm en mode normal (le record de ce comparatif), mais aussi 13,3 ppm en brouillon couleur et 4,7 ppm en qualité normale. Et cela, avec des textes qui mêmes sortis en brouillon affichent une précision digne d'une imprimante laser. La photocopie n'est pas en reste, avec un imposant 11,7 cpm en brouillon monochrome qui se maintient à 6,2 cpm en qualité normale. La copie couleur n'est malheureusement disponible qu'en qualité normale, à un rythme nécessairement plus bas (2,6 cpm). Il n'y a que le temps d'allumage qui reste un peu longuet : 51 s en USB et 78 s en Wi-Fi. Mais ça n'est pas si grave.

00c8000003545564-photo-hp-b110-nb-brouillon.jpg
00c8000003545566-photo-hp-b110-nb-normale.jpg

Rendu texte noir et blanc en qualité brouillon puis normale


00c8000003545568-photo-hp-b110-couleur-brouillon.jpg
00c8000003545570-photo-hp-b110-couleur-normale.jpg

Rendu couleur en qualité brouillon puis normale


La partie photo n'est malheureusement pas du même acabit. Si les impressions sortent plutôt rapidement (56 s pour un 10 x 15 cm et entre 209 et 287 s pour un A4 selon la qualité choisie), la qualité n'est malheureusement pas terrible du tout. Le rendu est terne, le noir pas neutre pour un sou (teinte tantôt verdâtre, tantôt rougeâtre, avec des reflets magenta permanents), ce qui rend la colorimétrie hasardeuse. C'est tout à fait notable sur des impressions couleur et complètement flagrant sur du noir et blanc. Il s'avère en fait que c'est le papier HP Premium Plus Photo qui produit ces reflets magenta. En effet, les mêmes sorties noir et blanc sur papier Canon par exemple sont en nette progression, avec un noir beaucoup plus dense ! Etrange également, le rendu n'a rien à voir entre une impression commandée depuis l'ordinateur et un tirage exécuté directement depuis l'imprimante...

00c8000003546264-photo-hp-b110-photo-a4-sortie-depuis-le-pc.jpg
00c8000003546266-photo-hp-b110-photo-a4-sortie-depuis-le-lecteur-de-cartes-m-moire.jpg
00c8000003546268-photo-hp-b110-photo-a4-sortie-sur-papier-canon.jpg

Même photo commandée depuis le PC, puis en direct sur l'imprimante. Troisième photo imprimée sur papier Canon


012c000003546436-photo-hp-b110-reflet-sur-noir-et-blanc.jpg

Noir et blanc imprimé avec la B110, d'abord sur papier HP, puis Epson et enfin Canon : la photo est exposée volontairement aux reflets


L'encre pigmentée est par ailleurs beaucoup trop longue à sécher quand on opte pour la résolution maximum, valeur pour laquelle le papier HP Premium est exigé par l'imprimante : attention aux traces de doigts ! Tout cela est d'autant plus regrettable que le niveau de détail est plutôt bon et le point invisible. Le scanner enfin ne donne pas non plus grande satisfaction pour un usage photo : il est relativement lent, pénible à utiliser (bugs du pilote, interface de préréglages fastidieuse...) et délivre des résultats assez moyens (trop d'accentuation de netteté par défaut, lissage visible des textures, comme avec un mauvais appareil photo numérique). Décevant !

00c8000003543474-photo-photo-kodak-10-x-15-cm-originale.jpg
00c8000003545916-photo-hp-b110-10-x-15-imprim-et-scann.jpg

Photo originale Kodak (version numérique du Color Management Check-Up Kit de Color Confidence), puis 10x15 imprimé et scanné à 300 DPI


012c000003543484-photo-photo-kodak-a4-originale.jpg
012c000003545918-photo-hp-b110-a4-imprim-et-scann.jpg

Photo originale Kodak (version numérique du Color Management Check-Up Kit de Color Confidence) et A4 imprimé et scanné à 75 DPI


Consommation et autonomie


Au pays de l'oncle Sam où l'énergie n'est pas chère, les constructeurs ont tendance à ne pas trop prêter attention au critère consommation. Mais HP a visiblement fait des efforts. Certes tout n'est pas rose, et la multifonction B110 remporte tout de même la palme de la consommation maximum avec 31,4 watts. Mais elle chute à 5,4 watts au repos et même 3,1 watts en veille, ce qui replace l'imprimante dans la moyenne.

Quand est-il de l'autonomie ? Pour faire nos tests, HP nous a fourni des cartouches de couleur en capacité normale mais de l'encre noire en XL. Le verdict est plutôt favorable, avec un coût par photo A4 de 1,26 €, un brouillon noir et blanc de 4,6 centimes (malgré une qualité élevée) et une page bureautique qui sort à 18,6 centimes. Ce dernier résultat n'est que moyen, les couleurs cyan et jaune ayant tenu sur 121 impressions seulement. Mais avec des cartouches couleur XL, vous retomberez vraisemblablement sous la moyenne de 16,3 centimes.

0280000003546286-photo-hp-b110-co-ts-la-page.jpg


Conclusion


La Photosmart Wireless e-All-in-one B110 est aussi compliquée à juger qu'elle a un nom à coucher dehors. Plutôt simple à utiliser et douée en bureautique, elle est en revanche trop capricieuse en photo et plutôt mal finie. Ses arguments commerciaux des fonctions ePrint et des applications connectées au Web ne tiennent pas une seconde dans la pratique, tant les concepts sont soit discutables, soit pas du tout aboutis. Au final, c'est le prix qui va mettre la puce à l'oreille : près de 130 €, c'est peut-être trop...

HP Photosmart Wireless e-All-in-one B110

Les plus
+ Qualité du brouillon NB
+ Rapidité globale / coût à la page ok
+ Simplicité d'utilisation (sauf bug)
+ Ecran d'assez bonne taille
Les moins
- Qualité photo hasardeuse
- Photos noir et blanc avec papier HP
- Intérêt douteux des fonctionnalités Web
- Finition / équipement pas à la hauteur
2
Qualité photo
Rapidité
Fonctionnalités
Coût à la page




Modifié le 13/02/2018 à 22h41
Commentaires