le mercredi 29 février 2012

Google ne reportera pas le lancement de ses nouvelles règles de confidentialité

Malgré des critiques formulées par la Cnil, Google indique qu'elle appliquera bien dès le 1er mars prochain ses nouvelles règles de confidentialité. La firme américaine reste ouverte au débat mais précise qu'un report de l'application de ce traitement de données n'est pas envisageable.

Logo Google
La firme américaine vient de répondre aux critiques émises par la Cnil au sujet de sa nouvelle politique de gestion des données. Dans une lettre émanant de Peter Fleischer, responsable chargé des questions de confidentialité de Google, le groupe précise qu'il « n'est pas en position de mettre en pause le lancement mondial de notre nouvelle politique de traitement des données ».

Le dirigeant rappelle également que 350 millions d'utilisateurs ont été avertis « via des notifications bien visibles sur les pages d'accueil ou dans des résultats de recherches pour les utilisateurs non-identifiés ». Il ajoute « nous avons donc donné plus d'un mois aux utilisateurs pour lire et comprendre nos conditions d'utilisation ».

Ce mardi, la Cnil a ouvertement critiqué Google en l'accusant de ne pas respecter les exigences de la Directive européenne sur la protection des données en informant insuffisamment les utilisateurs. Parlant au nom de l'ensemble des autorités européennes chargées de la protection des données personnelles, l'institution s'est même estimée « particulièrement inquiète des nouvelles possibilités de croisements de données entre les services et vont poursuivre leurs investigations ».

Google entend bien répondre aux questions de la Cnil et devrait préciser dans les prochains jours certains points particuliers soulevés par la commission nationale.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )