le dimanche 13 août 2017

A 9 ans, il postule au poste d’Officier de protection planétaire

Les divers films de science-fiction qui parlent d'aliens et d'espace ont une nouvelle fois créé une aspiration chez un jeune garçon. Jack, âgé de neuf ans, a décidé qu'il était parfait pour le poste quasiment unique proposé par la NASA début août 2017 : le poste de Planetary Protection Officer, ou Officier de protection planétaire en français.

Il a donc, comme toute personne qui postule à une offre d'emploi, envoyé une lettre de motivation. La NASA lui a répondu.

Un « Gardien de la Galaxie » postule à la NASA


Les aventures de Chris Pratt dans le rôle de Star-Lord ont dû vraiment impressionner Jack, qui s'est lui-même qualifié de « Gardien de la Galaxie ». Et c'est avec ce titre qu'il a donc tout naturellement postulé à l'offre d'Officier de protection planétaire de la NASA : qui mieux qu'un Gardien de la Galaxie peut protéger la planète Terre et les autres planètes connues et inconnues ?

Dans une lettre envoyée à l'agence spatiale américaine, il détaille même ses compétences, expliquant que sa sœur dit qu'il est un « alien », qu'il a regardé beaucoup de films sur l'espace, la série Marvel : Agents of SHIELD et qu'il est doué en jeux-vidéo. Mais l'argument le plus marquant est sans aucun doute le suivant : « Je suis jeune donc je peux apprendre des choses comme un alien ». Imparable.




La NASA répond mais ne retient pas le candidat


Comme souvent, la NASA en a profité pour faire un petit buzz sur les réseaux sociaux, tout en faisant plaisir au petit Jack. L'agence spatiale américaine, et plus particulièrement James L. Green, Directeur du Département des Sciences Planétaires, a donc répondu au jeune Gardien de la Galaxie, en lui expliquant qu'il était moins question de se battre à coups de pistolets laser que de « protéger la Terre des minuscules microbes quand nous ramenons des échantillons de la Lune, des astéroïdes ou de Mars » et de protéger les autres planètes de la contamination humaine.

Jack ne deviendra pas encore l'Officier de protection planétaire qu'il rêve d'être. En tout cas, pas tout de suite : « Nous sommes toujours à la recherche de futurs brillants scientifiques et ingénieurs pour nous aider, donc j'espère que tu vas beaucoup étudier et être bon à l'école. Nous espérons te voir ici, à la Nasa, un de ces jours! » conclut la lettre de la NASA.

Modifié le 08/08/2017 à 11h22
Commentaires