Disque dur à l'hélium : Seagate concurrence WD avec un 10 To

En plus de disques durs de 8 To pour particuliers, Seagate a annoncé cette semaine se joindre à Western Digital sur le marché naissant des disques durs à l'hélium.

Un peu plus de deux ans après HGST, filiale de Western Digital, Seagate annonce son premier disque dur rempli à l'hélium. Ce gaz inerte plus léger que l'air réduit la friction due à la rotation des disques et permet ainsi d'augmenter le nombre de plateaux dans un espace constant.

Le nouveau Seagate Enterprise Capacity 3.5 HDD de 10 To comporte ainsi sept plateaux. Mais comme son nom l'indique, il est réservé à l'entreprise, et plus spécifiquement au stockage dans des centres de données (data center).

Seagate avait jusqu'à présent renoncé au procédé de l'hélium, s'en tenant à la technologie shingled magnetic recording (SMR), avec laquelle les pistes ne sont plus côte à côte mais se chevauchent, comme des tuiles sur le toit d'un bâtiment. Il faut croire que le fabricant ne parvient pas à atteindre 10 To sans recourir à l'hélium.

Ces disques durs de très grandes capacités restent réservés à l'entreprise. Leurs tarifs ne sont d'ailleurs pas communiqués. Mais maintenant que les deux principaux fabricants en produisent, on peut s'attendre à ce que la concurrence mène à leur démocratisation progressive.

Seagate Enterprise Capacity 3.5 HDD 10 To

Contenus relatifs
Modifié le 14/01/2016 à 10h49
Commentaires