HGST lance le 1er disque dur à l'hélium, une petite révolution pour le stockage

HGST a finalement lancé un premier disque dur à l'hélium, une petite révolution en matière de stockage.

Hitachi Global Storage Technologies (HGST), filiale de Western Digital, a annoncé aujourd'hui la disponibilité du premier disque dur rempli à l'hélium au monde, concrétisant plus de dix ans de recherche et développement. Il a effectivement lancé l'Ultrastar He6 de 6 To, qui constitue la plus grande avancée en matière de disque dur depuis des années.

HGST UltraStar He6

Par rapport à l'air des disques durs conventionnels, l'hélium apporte des améliorations sur tous les plans. Sept fois moins dense que l'air, il réduit la trainée et la friction dus à la rotation des plateaux et au mouvement des têtes, et réduit donc la consommation d'énergie et le dégagement de chaleur.

Cela permet de réduire l'écart entre deux plateaux, donc d'augmenter le nombre de plateaux à épaisseur constante. C'est le seul moyen d'accroître significativement la capacité des disques durs à ce jour, puisqu'on a quasiment atteint la limite du procédé de stockage magnétique existant.

Concrètement, le nouveau venu se compare ainsi au précédent fleuron maison :
  • capacité portée de 4 à 6 To avec le même format standard de 3,5 pouces
  • densité de stockage 50 % plus élevée
  • consommation en veille inférieure de 23 % par plateau et rapport watts/To amélioré de 49 %
Autrement dit, un datacenter peut augmenter sa capacité d'un tiers à surface, à consommation et à refroidissement constants, et donc réduire sensiblement son rapport capacité/prix. En outre, il est hermétique et peut être immergé dans du liquide non conducteur, contrairement à un disque dur à air, ce qui permet de réduire encore la facture de refroidissement.

HGST HelioSeal et UltraStar He6

Ce nouveau procédé de fabrication HelioSeal sera dans un premier temps réservé à l'Ultrastar He6 de 6 To, un disque dur destiné exclusivement aux acteurs majeurs du Web et aux grandes structures. Le CERN, Netflix et « certains leaders mondiaux du secteur des médias sociaux et des moteurs de recherche » (comprendre Facebook et/ou Twitter, Google et/ou Microsoft) figurent parmi les partenaires initiaux.

Rappelons enfin qu'une autre innovation majeure attendue de longue date est en approche : le HAMR (Heat Assisted Magnetic Recording), qui permettra d'ici quelques années de décupler la densité par plateau. Face aux SSD, les disques durs sont loin d'avoir dit leur dernier mot. Ils resteront complémentaires pendant plusieurs années encore.
Modifié le 26/09/2017 à 16h58
Commentaires