AMD Eyefinity : le jeu sur 3 écrans en test

Logo ATI AMD Radeon Graphics
Avec ses cartes graphiques de dernière génération, AMD introduisait une technologie plutôt inattendue sous le nom commercial d'Eyefinity. Il s'agit pour la firme de Sunnyvale de proposer aux joueurs une nouvelle expérience plus immersive. Dans le même esprit qui a poussé NVIDIA a commercialiser sa solution 3D Vision, AMD cherche de nouveaux usages pour ses cartes graphiques ou de nouvelles expériences capables de redonner du lustre au jeu sur PC.

Alors que NVIDIA se concentre sur la 3D stéréoscopique, la solution Eyefinity d'AMD vise à élargir le champ de vision du joueur en lui permettant de jouer sur trois ou six écrans. C'est ni plus, ni moins que le concept du surround-gaming qu'AMD met au goût du jour, un concept auquel s'était déjà frotté un certain Matrox. Gros plan sur la technologie Eyefinity.

Radeon HD 5850


Eyefinity : le surround gaming sur trois ou six écrans


Logo AMD Eyefinity
Qui dit « surround gaming » dit plusieurs écrans. Or jusqu'à présent, le principal problème technique pour la mise en œuvre de telles solutions était la limitation du nombre de sorties sur les cartes graphiques. Typiquement, une carte graphique traditionnelle ne peut piloter que deux écrans de manière indépendante. Problème, jouer avec deux écrans, ce n'est pas ce qu'il y a de plus pratique, particulièrement dans un jeu de tir où la mire se retrouve juste à la séparation physique des écrans. D'où notamment l'implémentation d'AMD sur trois affichages.

Pour pouvoir piloter trois écrans, AMD a du revoir l'architecture de ses puces graphiques et intégrer la gestion de plusieurs sorties indépendantes. C'est précisément pour cette raison que les Radeon HD 5770, Radeon HD 5850 et autres 5870 disposent systématiquement de deux connecteurs DVI et un connecteur DisplayPort. En effet, si les puces AMD peuvent gérer jusqu'à six tunnels d'affichage, seuls deux peuvent être en DVI ou HDMI. Il faudra donc nécessairement passer par le connecteur DisplayPort pour le troisième écran. Deux solutions sont alors envisageables : faire l'acquisition d'un écran pourvu d'une connectique DisplayPort - ce qui ne court pas franchement les rues - ou se pencher du côté des adaptateurs « actifs » (environ 80 euros). Quant à la configuration six écrans que propose AMD avec Eyefinity, il faudra cette fois-ci disposer d'une version spécifique du Radeon HD 5870 pour espérer les connecter, tous en DisplayPort.

AMD Eyefinity - Archi GPU Display Pipeline

Le pipeline d'affichage revu mis en œuvre avec les Radeon HD 5000

Dans sa configuration trois écrans, la technologie Eyefinity d'AMD permet donc d'étendre le champ de vision du joueur de manière horizontale alors qu'avec six écrans, le champ de vision est étendu aussi bien verticalement, qu'horizontalement. Toutefois, comme on peut le voir ci-dessous, AMD prend en charge d'autres combinaisons d'affichage, notamment avec 4 écrans, le quatrième écran étant alors utilisé en mode étendu.

AMD Eyefinity : scenarios

Les différentes combinaisons Eyefinity possibles
Modifié le 12/07/2012 à 09h56
Commentaires