4 moniteurs LCD 17 pouces

Il y a un peu plus de six moins nous établissions un tour d'horizon des moniteurs 15" LCD. Aujourd'hui, les moniteurs 17" deviennent (presque) abordables, c'est l'occasion pour nous de réitérer l'expérience avec ces modèles qui sont les équivalents des moniteurs 19" CRT..

Ceux qui avaient déja consulté le comparatif moniteurs LCD 15" peuvent "zapper" les deux premières pages qui reprennent sur cet article les généralités sur la technologie LCD.

Un peu de technique

Technologie LCD
On distingue principalement deux types d'écran LCD, les écran DSTN (dual-scan twisted nematic), plus connus sous le nom d'écrans à matrice passive et les écrans TFT (thin film transistor) également appelés écrans à matrice active. Les premiers, de piètre qualité, tendent actuellement à disparaître au profit des seconds. Nous ne parlerons dans ce guide que des écrans TFT qui représentent actuellement la principale part du marché.

En simplifiant assez fortement, on peut considérer un écran LCD comme un quadrillage de pixels chacun contrôlé par un transistor. Pour obtenir un écran LCD pouvant atteindre une résolution de 1280x1024 pixels (une résolution très classique à l'heure actuelle), il faut très précisément 1280x1024=1310720 transistors. Au niveau de chaque transistor se situent trois chambres qui contiennent le cristal correspondant aux trois couleurs de base. En excitant les cristaux avec des charges électriques plus ou moins élevées, on obtient des variations plus ou moins prononcées de chaque teinte, qui combinées peuvent produire plusieurs milliers, voire millions de couleurs.
Pour augmenter la taille d'un Moniteur LCD, il "suffit" d'augmenter le nombre de transistors en proportion.

Après cette petite présentation, une question vient tout de suite à l'esprit : comment un moniteur LCD peut-il afficher des résolutions inférieures à celle pour laquelle il est construit, par exemple 800x600 pour un moniteur LCD comprenant 1024x768 transistors ?
- L'électronique du moniteur se contente d'interpoler mathématiquement les pixels manquants ce qui donne en général un affichage médiocre. C'est l'affichage qu'on obtient au démarrage de l'ordinateur avec l'écran du BIOS. On pourra déjà conclure qu'il est fortement déconseillé d'utiliser un moniteur dans une autre résolution que sa résolution principale.

LCD vs CRT / Round 1 : Avantages du LCD

Les raisons qui pourraient faire changer un possesseur d'écran à tube cathodique (CRT) pour un écran LCD sont assez nombreuses à première vue.

Plus compact et plus léger

Vue de coté écran CRT LCD
C'est évidemment le premier avantage qui vient à l'esprit. Avec une profondeur de l'ordre de 10 cm, les moniteurs LCD sont deux à trois fois moins épais que leur équivalent CRT. Leur poids se situe aux alentours des 4kg à comparer aux quelques 15kg de moyenne pour un écran CRT 17", on a vite fait de préférer un écran LCD lorsqu'il s'agit d'amener son PC chez un ami pour faire une LAN.
Autre atout évident de cette compacité, le gain de place sur un bureau : au prix du mètre carré dans les grandes villes, les sociétés devraient massivement investir dans ce créneau ;-)

Un meilleur design

Le moniteur LCD donnant, à la base, l'impression d'un produit très "high-tech", il est plus fréquent pour un constructeur de proposer des coloris et des formes nouvelles. Par ailleurs, son faible poids donne aussi plus de liberté au designer dans la conception du support. La plupart des constructeurs vont même jusqu'à déporter le transformateur électrique sur la prise pour gagner en épaisseur.

Peu de réglages

Alors que pour un écran CRT, il faut jouer avec la taille et la position horizontale et verticale, le coussin (afin d'éviter la forme en tonneau de l'image), le trapèze, le parallélogramme, le demi cylindre et l'inclinaison, le moniteur LCD se contente d'un réglage de la température des couleurs (niveau de rouge, vert et bleu contenu dans l'image). En effet, les pixels étant physiquement positionnés aux bons endroits, ils sont forcement toujours cadrés par rapport à la bordure du moniteur.

Un meilleur confort visuel

Moniteur LCD design extra plat
Si on exclut la qualité de l'image, dont nous reparlerons plus tard, le moniteur LCD, de par sa technologie qui ne nécessite pas de balayage ne génère pas de fatigue de l'oeil, même à faible distance.

Les composants utilisés dans les moniteurs LCD sont a faible réflexion ce qui permet de les utiliser face à une fenêtre tout en ayant peu de reflets, ce point est très nettement appréciable. Par ailleurs, les cristaux génèrent une lumière proche de celle du soleil ce qui donne un ton plus naturel à l'affichage.

Si l'on reprend la présentation technique, on peut aussi déduire, avant de le constater, que l'image possède les mêmes qualités en tout point de l'écran : Fini les angles d'image moins nets que génèrent les moniteurs à tube d'entrée de gamme.

Une faible consommation électrique

En moyenne, un écran LCD consomme deux à trois fois moins qu'un moniteur CRT. Cette faible consommation apporte un autre avantage : un moniteur LCD ne chauffe quasiment pas. Dans les pièces non climatisées l'été, certains apprécieront. Il devient également tout à fait possible de l'accrocher à un mur sans risquer de brûler la tapisserie ou bien encore de l'encastrer dans un meuble.

Durée de vie élevée

Tout le monde sait que l'informatique n'est pas vraiment un investissement à long terme mais s'il est un élément que l'on conserve en général plusieurs années, c'est le moniteur. Les moniteurs LCD possèdent une durée de vie de 60.000 heures en moyenne contre 25.000 pour les moniteur CRT.
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires