Alrawi : la messagerie sécurisée de l'Etat Islamique

Pour organiser ses troupes à travers le monde et coordonner ses attaques, l'Etat islamique aurait tout bonnement conçu sa propre application mobile.

Face aux actes de terrorisme de plus en plus fréquents, les pratiques de chiffrement des données ne cessent de faire débat. Pour certains, ce niveau de sécurité constitue un frein pour les enquêteurs, pour d'autres il s'agir de pouvoir garantir la sécurité de la vie privée de chacun. Le groupe Ghost Security, spécialisé dans les tactiques et stratégies antiterroristes, vient de découvrir une nouvelle application.

Au mois de novembre dernier, nous rapportions que la société Telegram avait effacé quelque 78 chaînes publiques faisant l'apologie de l'Etat Islamique et potentiellement utilisées par des terroristes. Mais l'Etat Islamique a également conçu un certain nombre d'applications mobiles.

En décembre dernier, Michael S. Smith, travaillant pour la société Kronos Advisory, sous-traitée par Ghost Security Group et le gouvernement américain, avait découvert une application baptisée Amaq Agency permettant de mettre en place un dispositif de propagande auprès des jeunes recrues. De leurs côté, les échanges sont également chiffrés.

sécurité security banner gb


Ghost Security Group a récemment découvert que les membres de l'état islamique ont développé leur propre application pour Android. Baptisée « Alrawi », celle-ci propose de chiffrer les échanges afin qu'ils passent inaperçus et ne puissent être exploités par les agences de renseignement à travers le monde. Contrairement à WhatsApp, Viber ou Telegram, Alrawi n'est pas géré par une société tierce, les membres sont donc autonomes et ne peuvent donc pas être bannis.

L'application en question n'est bien évidemment pas disponible au sein du Play Store ; son fichier d'installation doit être récupéré sur certains sites obscurs de l'EL.
Modifié le 18/01/2016 à 16h33
Commentaires