le mercredi 17 février 2010

Un coût d'arrêt pour la technologie OLED ?

Sony SonyDrive XEL-1 OLED
Alors que la technologie OLED (que nous évoquions dans notre article Quelles technologies pour l'écran plat du futur ?) semblait particulièrement prometteuse, elle semble avoir du mal à trouver preneur. Le principal artisan de cette nouvelle technique d'affichage, Sony, serait ainsi sur le point de stopper la vente de son écran 11 pouces, l'onéreux XEL-1. Proposé pour la modique somme de 2 000 euros, l'écran du constructeur japonais n'aurait visiblement pas trouvé un nombre de clients satisfaisant. L'agence Reuters précise toutefois que la production de ces écrans pourrait se poursuivre en dehors du pays du soleil levant, en Europe et aux Etats-Unis. Difficile toutefois de croire que le produit rencontre un succès nettement plus franc en dehors de ses frontières.

A l'heure où le prix des téléviseurs LCD chute de manière considérable, difficile pour une technologie comme le OLED (Organic Light Emitting Diode, diode électroluminescente organique) de se faire sa place. Cette technique est pourtant particulièrement prometteuse, puisqu'elle promet un contraste très important (de 100 000 à 1 000 000 pour 1) grâce à des noirs d'une profondeur sans égale (on parle de 0,025 cd/m2) et une réactivité exceptionnelle, le tout pour une épaisseur d'écran ridicule, de quelques millimètres.

OLED


Sony, après avoir investi 200 millions de dollars dans la technologie il y a moins de 2 ans, ne compte cependant pas arrêter là ses activités de recherches, même si les chiffres ne lui donnent pour l'instant pas raison.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )