Le retour du Samsung Galaxy Note 7 ?

Samsung, envisager de commercialiser le Galaxy Note 7 à nouveau ? La réputation internationale de ce modèle n'est pas liée à des records d'autonomie, de puissance ou un design particulièrement innovant. Le Samsung Galaxy Note 7 est surtout connu pour le scandale des explosions qui a coûté des milliards au groupe sud-coréen.


Mise à jour : Un porte-parole de Samsung India dément les rumeurs, auprès de Gadget360 : « L'information selon laquelle Samsung envisagerait de vendre des smartphones Galaxy Note 7 recyclés en Inde est incorrecte », sans plus de précisions.


Publication initiale :

Malgré cet échec commercial et le rappel de millions d'unités défectueuses, Samsung aurait l'intention de remettre en vente ce modèle... Après avoir, bien évidemment, réparé le souci des batteries.

Vers un retour du Galaxy Note 7 sur les étals ?


Le site sud-coréen Hangkyung semble savoir que Samsung, empêtré dans un scandale de corruption impliquant le fils héritier du patriarche du groupe, aurait l'intention de remettre en vente sa tablette. Samsung comptait en effet énormément sur ce modèle qui a rencontré un discret succès commercial avec plusieurs millions d'unités vendues, avant que les explosions ne commencent et que Samsung ne soit contraint de tous les rappeler.

Note7

Les informations du site Hangkyung parlent d'une remise en vente en juin 2017. Une bonne nouvelle pour Samsung qui pourrait ainsi capitaliser sur ce modèle et essuyer les pertes liées au rappel massif, mais également une bonne nouvelle pour la planète : le rappel des millions de smartphones aurait eu un impact écologique.

Un problème de batterie à l'origine des explosions


Si le géant sud-coréen a l'intention de remettre en vente ses Galaxy Note7, c'est qu'il sait d'où vient le problème. Lors d'une longue enquête interne sur les modèles ayant explosé et sur les modèles encore intacts, Samsung a découvert que le problème était causé par la conception de la batterie dont des éléments censés être séparés sont entrés en contact entraînant des courts-circuits. Plusieurs accidents ont eu lieu mais sans faire de victimes.

Pour Samsung, il suffit donc de réparer ce problème pour pouvoir en toute sécurité remettre en vente ses Galaxy Note 7. Reste à savoir si les clients seront au rendez-vous et accorderont à nouveau leur confiance au groupe.


Modifié le 22/02/2017 à 17h06
Commentaires