Smartphone : jamais éteint chez 1 Français sur 4

La place croissante que prennent les smartphones dans notre vie font que nous les considérons, pour certains, comme une véritable extension de notre corps. Ce n'est donc pas surprenant que le sondage mené par le site de recyclage de téléphones portables Volpy montre que les Français ne se sentent pas à l'aise lorsque leur portable est éteint. D'ailleurs, certains ne l'éteignent jamais.

Même certaines situations dans lesquelles la politesse et la bienséance voudraient que le téléphone soit mis de côté ne réussissent pas à faire décrocher les Français de l'écran de leur smartphone.

Le smartphone toujours allumé chez un quart des Français


L'étude menée par Volpy auprès de ses utilisateurs dévoile tout simplement que 23 % des Français n'éteignent jamais leur téléphone portable. De jour comme de nuit, en famille comme entre amis, le téléphone portable est toujours là. Une réalité qui est encore plus frappante chez les 25-34 ans, qui sont 34 % à ne jamais éteindre leur smartphone. La nuit, les Français ne sont que 39 % à éteindre l'appareil.

C'est ainsi que les Français passent en moyenne une heure et huit minutes par jour sur leur smartphone. Naturellement, alors que les plus de 50 ans n'y passent que 32 minutes par jour, les 18-24 ans y passent 2h49 par jour en moyenne. Et pourtant, ils sont 53 % chez les moins de 35 ans à estimer que cette utilisation est excessive.

smartphone usage femme


Le portable ne s'éteint pas même en société


Lors d'un dîner en amoureux, débranchez-vous votre téléphone ? 88 % des 25-34 ans ont dit que non lorsque Volpy leur a posé la question ; et globalement, ce sont 71 % des Français qui ne le font pas. Au cinéma, les 25-34 ans sont un peu plus respectueux, puisqu'ils sont seulement 25 % à ne pas l'éteindre.

Côté écologie et recyclage, les chiffres ne sont pas bons non plus. Selon le sondage du site de recyclage de smartphones, 44 % des Français changent de téléphone si l'écran est cassé et 54 % si la batterie a des problèmes... Et ce, malgré la possibilité de les réparer. Au final, ça donne que 48 % des Français ont un terminal inutilisé chez eux.


Modifié le 25/04/2017 à 12h56
Commentaires