le vendredi 24 mars 2017

YouTube : plusieurs gros annonceurs se retirent

Toute une série de grandes marques ont décidé de suspendre leurs campagnes publicitaires sur YouTube, après que le journal britannique The Times a révélé que leurs spots s'affichaient avant des vidéos extrémistes.

Les auteurs des vidéos YouTube en tirent un revenu


Chez les multinationales, les publicitaires adorent YouTube. Ou plutôt, ils l'adoraient, car depuis deux jours, la lune de miel n'est plus. Les géants américains des télécoms AT&T et Verizon, le spécialiste pharmaceutique britannique GSK et enfin, le fabricant de matériel médical et de produits d'hygiène Johnson & Johnson ont tous suspendu leurs campagnes de publicité vidéo sur la célèbre plate-forme d'hébergement appartenant à Google.

En cause : le fait que YouTube affichait leurs publicités juste avant des vidéos violents, dégradantes ou de nature terroriste. Les marques sont en train de réévaluer leur relation commerciale avec YouTube et souhaitent obtenir des garanties que cela ne se reproduise pas. Car non seulement ce phénomène nuit à leur image, mais il permet en plus aux auteurs de ces vidéos d'en tirer un revenu...

Youtube retire la vidéo controversée de Dieudonné


Google choisit de limiter les bénéfices plutôt que prendre des risques


Google prend la situation très au sérieux. Pour preuve, quelques heures seulement après les premiers retraits, Philipp Schindler, le directeur commercial de Google, s'est fendu d'un communiqué présentant ses excuses et rassurant les marques, en les informant que Google prendrait des mesures.

« Ces derniers temps, nous avons eu une poignée de cas où des publicités de marques se sont trouvées à côté du contenu qui n'était pas conforme à nos valeurs. Pour cela, nous présentons nos humbles excuses. Nous savons que cela est inacceptable pour les annonceurs. C'est pourquoi nous avons entrepris une révision approfondie de nos politiques et outils et avons pris l'engagement de mettre en place des changements qui confèreraient aux marques davantage de contrôle sur ce où apparaissent leurs publicités », peut-on y lire.

Google annonce d'ores et déjà que désormais, par défaut, les publicités s'afficheront uniquement sur des chaînes connues pour être fiables : les annonceurs qui choisiront d'étendre la portée de leurs messages à leurs risques et périls pourront procéder à ce paramétrage, en cochant une croix nouvellement créée.

Voir aussi :
Modifié le 24/03/2017 à 12h37
Commentaires