Test Samsung CLX-3185N : la multi au prix du mono

Samsung CLX-3185N

S'il n'est pas surprenant de retrouver le constructeur Coréen ici, tant il nous a habitué à intervenir sur tous les fronts, il faut tout de même noter que les gammes d'imprimantes Samsung se cantonnent au laser. Particularité de taille pour ce modèle à moins de 300 € : c'est une imprimante multifonction ! La seule dans cette gamme de prix que nous ayons trouvée. Verdict à suivre...

Samsung CLX 3185N


Présentation et fonctionnalités


  Samsung CLX-3185N
Caractéristiques générales
Processeur 360 MHz
Mémoire - extensible 256 Mo - Non
Langage(s) PCL 6, PCL 5, SPL-C (Samsung)
Toners fournis 1000 pages noir
700 pages couleur
Référence de toners 4072K 1500 pages
4072 C/M/Y 1000 pages
Vitesse d'impression
maximum annoncée
16 ppm noir
4 ppm couleur
Résolution d'impression 2 400 x 600 ppp
Bacs d'alimentation 130 feuilles
Ecran Monochrome 2 lignes
autre(s) ? Scanner 1200 ppp, PictBridge
Connectivité USB, Ethernet 10/100
Bruit max 52 dB
Dimensions 41,6 x 37,8 x 31 cm
Poids 14,2 kg
Prix dès Indisponible
La CLX-3185N est une imprimante multifonction mais elle n'est pas pour autant plus encombrante que la C540n de Lexmark, monofonction. Et elle est surtout beaucoup moins lourde, ce que notre dos a apprécié pour ce comparatif : 14,2 kg seulement quand les autres dépassent facilement les 20 kg. Cela s'explique en partie par la légèreté de la finition : rien à redire sur l'assemblage mais les carénages de plastique et autres trappes n'inspirent guère confiance. Il va falloir être soigneux ! Enfin le design se veut moderne, autant que faire se peut avec une imprimante laser.

Sous l'angle plus technique des caractéristiques, la CLX-3185N se positionne plutôt bien. Elle est équipée d'un processeur 360 MHz fonctionnant avec 256 Mo de mémoire. C'est la plus grosse quantité de mémoire de ce comparatif, mais elle n'est pas extensible. Côté interface, la CLX-3185N propose USB et Ethernet. Pas de Wi-Fi contrairement à ce qui est mentionné dans la fiche technique du constructeur : il faudra passer au modèle supérieur, la CLX-3185FW, pour imprimer en sans fil.

En contrepartie, la CLX-3185N dispose d'un port USB PictBridge en façade. Si l'usage photo reste limité avec du laser, l'atout bureautique est évident pour une imprimante multifonction. Brancher une clé USB pour imprimer son contenu ou à l'inverse, numériser vers une clé USB, c'est on ne peut plus pratique ! La partie scanner est capable d'atteindre la résolution de 1200 x 1200 ppp, et jusqu'à 4800 ppp en interpolé. La CLX-3185N est compatible avec les langages d'impression PCL5c, PCL6 et SPL-C, un algorithme Samsung. La multifonction imprime en 2 400 x 600 ppp (résolution interpolée sur la base d'un 600 x 600 ppp réel) au rythme de 16 pages par minute (ppm) en noir et seulement 4 ppm en couleur. Voilà qui sent bon la technologie en 4 passes (une par couleur). Samsung livre son imprimante avec des toners d'amorce pouvant sortir 1 000 pages en noir et 700 en couleur.

Samsung CLX 3185N scanner
Samsung CLX 3185N connectique
Samsung CLX 3185N USB
Samsung CLX 3185N commandes2

Le scanner de l'imprimante multifonction, la connectique, le port USB PictBridge en façade et la fonction de numérisation sur clé USB via l'écran 2 lignes


Samsung CLX 3185N toner
En matière d'ergonomie, cette petite Samsung compte parmi ce qu'il se fait de plus plaisant à utiliser. Alors certes, sur une multifonction on aurait apprécié d'avoir un écran un peu plus qualitatif qu'un simple deux lignes monochrome... Mais l'utilisation reste simple puisque le menu se cantonne à l'essentiel : 1 copier, 2 numériser. Et l'agencement des commandes favorise également une utilisation efficace. On apprécie particulièrement les quatre boutons ID Copy, Eco Copy, Scan to et Direct USB, donnant des accès rapides à des fonctions fréquentes. Pour ce qui est du spectacle permanent de sons et lumières, certains aimeront le côté vivant que ça confère à l'imprimante, d'autres couperont d'emblée les sons (les lumières ne sont pas désactivables car elles donnent des indications sur les statuts de l'imprimante).

Samsung CLX 3185N top
Samsung CLX 3185N écran
Samsung CLX 3185N commandes3

Le panneau de commandes avec son écran 2 lignes monochrome


La CLX-3185N ne propose qu'un seul bac à papier avec des réglettes pour caler différents formats de papier. Les impressions sortent en façade, retenues par une petite languette extractible. Entre le bac et l'arrivée des impressions, on trouve la trappe à toners : l'extraction des cartouches est enfantine ! On notera qu'à l'inverse des solutions Brother, Canon ou HP, les toners Samsung n'intègrent pas chacun leur tambour : il y a un seul et unique gros tambour fixe dans la machine. En théorie, c'est une pièce de moins dans le prix des consommables.

Samsung CLX 3185N tiroir papier
Samsung CLX 3185N réceptacle
Samsung CLX 3185N toners3
Samsung CLX 3185N arrière

Tiroirs à papier, réception des sorties, toner et trappe arrière


Côté programmes, Samsung a soigné son offre. Déjà, les pilotes proposés par le constructeur sont aussi agréables à parcourir qu'efficaces à utiliser. On trouve cinq onglets, dont quatre vraiment utiles, avec des fonctions bien réparties à chaque fois. On appréciera notamment les différents traitements et réglages d'image, permettant de jouer sur la colorimétrie, sur le profil, sur l'effet de trame ou encore la netteté.

© Clubic.com

Onglet « De base » où l'on règle l'orientation du papier et la qualité d'impression

© Clubic.com

Onglet « Papier » où l'on décide du nombre de copies, du type et format de papier et des options de mise à l'échelle

© Clubic.com

Ce troisième onglet « Graphique » est particulièrement intéressant : choix de couleur, réglage de l'impression des polices, compression des données tramées, netteté et économie de toner.

© Clubic.com

L'onglet « Avancé » est dédié aux montages particuliers : ajout de filigrane, surimpression, ordre d'impression, recto-verso (manuel...)

© Clubic.com

Onglet d'information, de support et de mise à jour

© Clubic.com

Réglages colorimétriques dans les paramètres de couleur avancés

© Clubic.com

Et enfin la gestion des profils



Ensuite, notez que Samsung fournit plusieurs logiciels dont certains sont assez intéressants, comme l'Easy Color Manager ou l'assistant de numérisation. Le premier propose de se créer un profil colorimétrique visuellement. Dans notre cas, les sorties exhibaient une dominante magenta assez nette : depuis l'application il a donc suffit de rajouter du cyan et du vert pour rééquilibrer l'imprimante. Ultra simple et plutôt convaincant ! Quant à l'assistant de numérisation, il n'a rien de particulier, mais il est juste bien réalisé, ce qui n'est pas toujours le cas...

Samsung CLX 3185N easy color manager
Samsung CLX 3185N assistant numérisation

Création d'un profil colorimétrique via Easy Color Management et utilisation de l'assistant de numérisation


L'interface Web en revanche ne présente pas d'autre intérêt que de délivrer des informations sur l'état de l'imprimante. C'est toujours ça mais il manque la possibilité d'intervenir sur les réglages.

Samsung CLX 3185N interface Web
Samsung CLX 3185N interface Web2
Samsung CLX 3185N interface Web3

L'interface Web se limite à fournir des informations sur l'imprimante


Vitesse et qualité


La CLX-3185N fait-elle tout plus vite que son ombre ? Pas vraiment... mais sans être lente pour autant. Il existe une importante dichotomie entre le noir et la couleur, puisqu'on passe de 16,4 ppm en noir d'après nos mesures à 4,3 ppm avec la couleur. L'explication ? En couleur, l'imprimante fait effectuer quatre passes à la feuille, une par couleur plus une pour le noir, d'où un temps d'impression multiplié par 4. On retrouve logiquement cet écart de performance à tous les niveaux : entre la photocopie à 10,3 copies par minute (cpm) en noir et 3,1 cpm en couleur, entre le temps de sortie de la première page, de 12 s en noir et 27,5 s en couleur. Une photo A4 (avec marge) sort en 24,2 s et il faut compter 19,4 s pour la numériser ensuite en 300 ppp. Enfin la machine démarre en 29,5 s.



Samsung CLX 3185N nb normal
Rendu texte noir, qualité normale
Quid de l'aspect qualitatif des travaux d'impression ? Les résultats sont tout à fait positifs, avec comme seul regret le manque de nuances entre les différents modes d'impression (qualité brouillon, normale ou optimale). Sur du texte noir, on ne perçoit même aucune différence. Et pour sortir des brouillons visiblement moins chargés en toner, il faut baisser le curseur « économie de toner » au maximum. En bureautique, la qualité est indéniable : les documents ressortent bien colorés, denses et avec une belle brillance.

Samsung CLX-3185N qualité brouillon éco
Samsung CLX-3185N qualité brouillon
Samsung CLX-3185N qualité normale
Samsung CLX-3185N qualité optimale

De gauche à droite, qualité brouillon avec économie de toner puis sans, qualité normale puis optimale. Seule la quantité de toner change, le point en brouillon paraissant alors plus fin qu'en qualité optimale !


Pour des photos ? Si les points sont encore visibles, même en qualité optimale, cette Samsung est avec la Canon celle qui obtient le meilleur rendu. Après une légère rectification de la colorimétrie via Easy Color Manager, on obtient des sorties relativement justes et bien détaillées, sans trame trop dérangeante.

Kodak color management checkup
Samsung CLX 3185N rendu photo2
Samsung CLX 3185N rendu photo1

Photo originale Kodak (version numérique du Color Management Check-Up Kit de Color Confidence) puis A4 imprimé et scanné (en 300 ppp), d'abord avec la colorimétrie par défaut ensuite avec correction de profil via Easy Color Management


Quid du scanner ? Il est étonnamment bon pour une machine bureautique ! Nous avons numérisé la version papier 10 x 15 cm de la photo originale Kodak du kit Color Confidence en 1 200 ppp. Nous avons ensuite photocopié cet original, puis scanné à 1 200 ppp la photocopie.

Photo Kodak 10x15 cm originale
Photo Kodak 10x15 cm scannée à 1200 dpi
Photo Kodak 10x15 cm scan à 1200 dpi d'une photocop

Photo originale Kodak (version papier 10 x 15 cm du Color Management Check-Up Kit de Color Confidence) puis numérisation à 1 200 ppp, et re-numérisation de la photocopie du 10 x 15 cm original


Consommation et autonomie


Samsung table souvent sur l'aspect écologique de ses produits, du moins en termes de consommation énergétique. Et bien la CLX-3185N fait partie de ceux-là. Le wattmètre affiche 8,4 W en veille, seulement 10,4 W au repos et il fait des grands écarts entre 38 et 830 W, en restant plus souvent vers la limite basse. Ce qui rejoint la consommation maximum annoncée à moins de 350 W.


Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure



Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure



Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Question coûts à la page maintenant, Samsung opte pour une stratégie différente des concurrents. Le constructeur préfère proposer des toners de petite capacité à petit prix. L'avantage, c'est qu'on se ruine moins quand on les renouvelle, mais l'économie liée au tambour séparé se perd dans la mauvaise rentabilité des petites quantités. En définitive, le coût à la page n'a rien d'exceptionnel. Avec un toner de noir à 46 € pour 1 500 pages, on peut estimer une sortie monochrome à 3,06 centimes. Concernant la couleur, vendue au mieux 41 € par composante pour 1 000 pages de rendement, on obtient un coût de 15,36 centimes par document.


Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure



Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Conclusion


Dégotée à partir de 240 € sur des sites marchands, la CLX-3185N a de sérieux arguments pour recueillir vos faveurs. A commencer par sa nature d'imprimante multifonction, là où les autres se contentent de l'impression pour le même prix, voire plus cher. Il s'agit qui plus est d'une multifonction efficace, bénéficiant d'une ergonomie agréable et d'un scanner de bonne qualité. Les sorties bureautiques se montrent à la hauteur des exigences laser, les tirages photo... aussi. Bref, les seules petites déceptions tiennent aux coûts à la page, communs, et peut-être à la solidité douteuse du produit...

Samsung CLX-3185N

Les plus
+ Multifonction au prix du mono
+ Bonne qualité d'impression
+ Scanner / PictBridge
+ Ergo / pilotes / logiciels
Les moins
- Chute de vitesse en couleur
- Coût à la page moyen
- Interface Web peu utile
- Finition légère du produit
3
Rapidité
Qualité d'impression
Equipement
Coût à la page



Modifié le 04/11/2014 à 11h52
Commentaires