Philips : et si vous utilisiez un moniteur Ultra HD de 40 pouces au lieu de votre TV ?

Philips lance un moniteur Ultra HD qui répond mieux, probablement malgré lui, aux usages que de nombreux utilisateurs ont de leur téléviseur en France.

Philips a récemment annoncé un écran Ultra HD 4K de grande taille. Cet écran est un moniteur destiné aux professionnels, au même titre que ceux de Sharp ou de Toshiba. Mais compte tenu des spécificités du marché français, il peut avantageusement remplacer le téléviseur dans certains salons.

Comme sa référence le révèle, le BDM4065UC est effectivement un moniteur mesurant 40 pouces de diagonale (102 cm), soit une taille assez confortable pour être regardée de loin, depuis un canapé. Et contrairement aux moniteurs très pointus des fabricants japonais précités, celui-ci -- fabriqué par le chinois TPV, numéro un mondial de l'écran -- présente la particularité d'être abordable. Il sera effectivement mis en vente au mois de décembre pour 700 euros.

Philips BDM4065UC

Un moniteur de 40 pouces, idéal pour le marché français ?


Pour ce prix et conformément à sa nature de moniteur, l'appareil est dépourvu de plateforme Smart TV, de fonction lecteur multimédia autonome, et même de tuner TNT. Mais en France la majorité des consommateurs n'utilisent aucune de ces fonctions intégrées à leurs téléviseurs « connectables », car ils utilisent le décodeur (la box) que leur fournissent leurs fournisseurs d'accès à Internet ou de télévision par câble ou par satellite. D'autres utilisent un lecteur ou un ordinateur multimédia (HTPC) dédié et/ou une passerelle telle qu'un Apple TV ou un Google Chromecast.

Et concernant le son, ceux qui sont sensibles à l'Ultra HD sont logiquement sensibles à une sonorisation à la hauteur. Ils disposent donc d'une installation multicanal (5.1 ou plus) ou à défaut d'une barre de son délivrant plus de 15 W RMS, ce que produisent ce moniteur et beaucoup de téléviseurs.

Un écran misant sur un rendu neutre et fidèle


Ce moniteur fait également l'impasse sur la 3D et sur les fonctions de traitement vidéo dernier cri. Il se contente de la panoplie SmartImage, digne de téléviseurs d'ancienne génération, pour le renforcement artificiel du contraste, de la saturation ou de la netteté.

Mais il promet d'offrir de belles prestations à ceux qui privilégient un rendu neutre et fidèle à la source. Il repose pour ce faire sur une dalle VA, comparable à une dalle IPS, et non sur une dalle TN, contrairement aux moniteurs Ultra HD premier prix de 28 pouces. Cette dalle bénéficie en l'occurrence d'un rétro-éclairage W-LED mais aussi et surtout d'une calibration d'usine garantissant une bonne fidélité des couleurs (Delta E inférieur à 3). Une caractéristique que beaucoup privilégieront à une amélioration artificielle du rendu. Le taux de contraste statique est de 5000:1, la couleur sur 10 bits (1024 nuances par canal RGB soit 1,07 milliard de couleurs) et avec l'espace colorimétrique sRGB.

Le moniteur dispose enfin d'une connectique intéressante. Il n'y a que deux entrées HDMI 1.4, dont une compatible MHL, ce qui est suffisant pour relier un amplificateur home cinema ou un décodeur polyvalent. On trouve en contrepartie des entrées DisplayPort et mini DisplayPort, qui permettent de délivrer sans concession une définition Ultra HD à 60 Hz à partir d'ordinateurs d'anciennes génération. Seuls quelques ordinateurs dernier cri disposent d'une sortie HDMI 2.0, d'autres doivent recourir à une artifice sur le sous-échantillonnage des couleurs pour délivrer de l'Ultra HD à 60 Hz sur du HDMI 1.4.

Philips BDM4065UC
Philips BDM4065UC

En définitive ce Philips BDM4065UC est une bonne alternative chez ceux qui n'utilisent leur téléviseur que pour l'image, et qui ont rangé sa télécommande car ils n'utilisent qu'une seule entrée.

Ecran Ordinateur : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !


Contenus relatifs
Modifié le 26/09/2017 à 17h01
Commentaires