Espace membre :
flechePublicité

UK : des chercheurs redémarrent un ordinateur vieux de plus de 60 ans

Partager cette actu
Des chercheurs britanniques doivent redémarrer mardi l'ordinateur d'Harwell, le plus ancien ordinateur à programme au monde, construit en 1949. Sa restauration a duré près de 3 ans.

l'ordinateur d'Harwell
Egalement nommé The Witch — La Sorcière — l'ordinateur d'Harwell a été utilisé entre 1951 et 1957 par le centre de recherche atomique d'Harwell, dans le Oxfordshire. Il était utilisé par les scientifiques dans la réalisation de calculs liés à la recherche atomique, dans le but de réaliser des opérations précises, et sa lenteur était compensée par le fait qu'il pouvait travailler en continu, à l'inverse d'un humain. Bien loin des machines de notre époque, cet imposant ordinateur mesure 2,4 mètres sur 5 mètres, pèse 2,5 tonnes et utilise 900 tubes de comptage décimal, également nommés décatrons.

Après 1957, The Witch a été utilisé pour enseigner l'informatique à l'université de Wolverhampton jusqu'en 1973, année durant laquelle il a été transféré au musée des Sciences et de l'Industrie de Birmingham jusqu'en 1997, année de fermeture du musée. Ce n'est qu'en 2009 que l'ordinateur a été retrouvé en pièces détachées et prêté au musée national de l'informatique de Bletchley Park : là, des chercheurs se sont employés à le remettre en état de fonctionnement. Une restauration coûteuse, qui a motivé le musée à proposer 25 « actions » à 4500 livres sterling (5600 euros) chacune à ses fortunés mécènes et visiteurs, pour leur permettre de contribuer à la remise sur pied de cet ancêtre de l'informatique.

A nouveau opérationnel trois ans après le début de la restauration, l'ordinateur redémarre mardi dans son nouveau lieu d'accueil. « L'équipe de restauration du musée a fait un superbe travail pour faire fonctionner l'ordinateur à nouveau, et il se révèle déjà être un objet de fascination pour petits et grands » a commenté Kevin Murrell, l'un des responsables du musée qui est également à l'origine de la démarche de restauration. « Il est important pour nous d'avoir une telle machine en état de marche, car elle donne une meilleur compréhension de l'état de la technologie dans les années 1940 en Grande-Bretagne » a-t-il ajouté. Bletchley Park pourrait bien devenir un nouveau lieu de pèlerinage pour les férus d'informatique d'un autre âge.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Sauvegarde & Gravure

Nero 7
Le logiciel de gravure
CDBurnerXP
CDBurnerXP Pro : Gravez tous vos supports gratuitement !
ImgBurn
Graver rapidement des images de disque avec ImgBurn !
Alcohol 52% FREE
Alcohol 52% : Lecteur virtuel pour lancer des images de disque !
Alcohol 120%
Alcohol 120% : Concurrent de Deamon Tools et de CloneCD tout en un !
Cobian Backup
Utilitaire de sauvegarde très complet et gratuit
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité