Test Grado Labs SR60 : le must de l’ouvert

Grado Labs ZR60

L'histoire du new-yorkais John Grado et de ses casques est longue. Et si le fabricant peu connu du grand public existe toujours aujourd'hui, c'est que ses produits sont très appréciés des spécialistes. Nous testons ici le modèle d'entrée de gamme de la collection Prestige, le SR60.

Grado SR60 min
Grado SR60 max

Le Grado Labs SR60


Présentation et ergonomie


Attention, il ne s'agit pas ici de la dernière version baptisée SR60i mais de la première SR60 classique. Rien à voir avec quelque chose d'iphonesque, le « i » vient ici pour signaler que Grado a modifié le design de la chambre des transducteurs, supposé apporter un meilleur contrôle dans les parties hausses et basses du spectre. Seulement la marque n'ayant pas de service de presse, nous avons dû faire avec un modèle personnel vieux de 10 ans ! L'essentiel reste là, à savoir un design rétro minimaliste mais fonctionnel : deux gros écouteurs avec d'énormes coussins de mousse (8,5 cm de diamètre), un arceau en plastique souple et deux tiges de métal pour assembler le tout. Les écouteurs pivotent à 360° autour de leur tige et coulissent pour adapter la taille de l'arceau.

Grado SR60 ‚couteur
Grado SR60 ‚couteur articulation
Grado SR60 tige

Il s'agit ici d'une série SR, les gros écouteurs en mousse pivotent à 360°, tournant autour d'une simple tige en métal


Le casque, très léger (132 g) et confortable, se fait rapidement oublier. D'autant que les écouteurs ouverts n'altèrent en rien l'acoustique ambiante. Alors là clairement, si vous recherchez du fermé, passez votre chemin : le SR60 n'isole pas du tout, ni dans un sens ni dans l'autre (vos voisins entendent votre musique). Un casque ouvert et originellement conçu pour de la Hi-Fi, donc des écoutes prolongées. Mais pas trop prolongées non plus, parce qu'à la longue, les mousses chauffent un peu les oreilles. Petit aspect avec lequel il faudra composer : le Grado SR60 possède un câble imposant, à la fois en longueur (2,1 m de la fiche aux écouteurs) et en section (5 mm). Et le casque n'est pas pliable.

Grado SR60 arceau
Grado SR60 cable
Grado SR60 jack

L'arceau est bien maigre, mais ça n'est pas un problème tant le casque est léger. En revanche, le câble long et épais ne se prête pas trop au nomadisme...


Quid de l'audio ?


Grado SR60 ‚couteur2
Grado Labs n'est pas du genre à annoncer des caractéristiques audio farfelues. Aussi le SR60 se prévaut d'une réponse en fréquence de 20 Hz - 20 kHz, d'une impédance de 32 ohms et d'une sensibilité de 98 dB. Que révèle-t-il à l'écoute ? Si les casques ouverts vous plaisent, vous allez adorer le SR60. Il compte pour ce tarif parmi ce qu'il se fait de plus pur et agréable. Tout le spectre est restitué avec une application hallucinante. Les voix en particulier ressortent comme avec aucun autre casque. Les timbres réchauffés juste ce qu'il faut pour rendre l'écoute plus douce sont étonnamment réalistes. L'équilibre entre les basses et les aigus est parfait : beaucoup de détails, mais jamais d'exagération. Et quelle aération ! Et quelle image sonore ! Bref, le SR60 vaut son prix et même beaucoup plus. Attention toutefois, le rendement est un peu juste : pour une écoute avec peu de nuisances sonores, ça va. Mais si vous devez pousser le volume pour couvrir des bruits, il ne vous restera plus des masses de marges de manœuvre. Enfin, amateurs de casques fermés, passez à autre chose...

Conclusion


Pour une écoute nomade au sens moderne du terme, le SR60 de Grado souffre de deux défauts : l'absence d'isolation et le câble de 2 m. Mais comme certains préfèrent tout de même les casques ouverts, le SR60 trouve sa place ici. Et quelle place ! En effet, les défauts du SR60 sont d'emblée compensés par des qualités hors normes, qu'on ne trouve en tout cas pas dans cette gamme de tarif (environ 100 €) mais plutôt au double. Le Grado Labs SR60 est précis, doux et dynamique à la fois, si agréablement aéré et ample dans l'image sonore qu'il renvoie. Bref, pour ceux qui aiment les casques fermés, tant pis, mais pour les autres le SR60 est un choix de premier ordre !

Grado Labs SR60

Les plus
+ Superbe aération / image sonore large
+ Dynamique / beauté des mediums
+ Casque léger et confortable
+ Prix / design / articulation
Les moins
- Ouvert donc pas isolant...
- Finition légère
- Câble encombrant
- Mousses tiennent chaud
4
Qualité audio
Confort
Isolation
Finition


Modifié le 11/07/2012 à 15h58
Commentaires