le samedi 22 octobre 2016

Les Tesla savent maintenant rouler sans conducteur

Elon Musk a présenté cette nuit le successeur de l'Autopilot, Tesla Vision, désormais capable d'offrir une conduite 100% autonome.

Cette actualité ayant rencontré un certain succès dans la semaine, nous la remettons en avant afin que ceux qui n'auraient pas pu la consulter puissent le faire.

Le PDG de Tesla a comme prévu procédé à une annonce relative au pilotage automatique. Et même à la conduite autonome. Elon Musk a effectivement annoncé que toutes les voitures produites à compter d'aujourd'hui, y compris les Model 3, seront équipées des équipements nécessaires à une conduite totalement autonome.

Tesla concrétise ainsi son Master Plan Part 2, qui consiste à réduire le coût de possession d'une voiture, à développer un service d'autopartage à bas coût mais aussi et surtout à renforcer la sécurité. Son PDG précise que sa conduite autonome offrira « un niveau de sécurité significativement supérieur à celui d'un conducteur humain ».

Tesla conduite autonome niveau 5

À lire aussi : Voilà comment Elon Musk veut sauver le monde

Se rendre à destination sans aucune intervention humaine


Finalement, le constructeur saute l'étape de l'Autopilot 2.0 offrant une autonomie de niveau 4. Il passe directement au niveau le plus élevé de la classification internationale, le niveau 5, avec lequel le véhicule peut se rendre à destination sans aucune intervention humaine.

En plus du radar frontal, ces nouvelles Tesla disposent dorénavant de 8 caméras, dont trois frontales, offrant une vision à 360 degrés et une portée de 250 mètres, ainsi que de 12 nouveaux capteurs à ultrasons dont la portée a presque été doublée.

Les données seraient désormais traitées par une puce « Titan » de Nvidia, 40 fois plus performante qu'auparavant. Il ne s'agit certainement pas d'une GeForce GTX Titan, mais plutôt de la plateforme dédiée à l'automobile de Nvidia, Drive PX2, que son concepteur compare à la GeForce GTX Titan X.

Précédemment :
Tesla : le radar va améliorer la sécurité de l'Autopilot
Tesla rend ses voitures encore plus autonomes avec l'Autopilot 8.0


Tesla conduite autonome niveau 5

Lancement d'ici fin 2017


Mais la conduite autonome ne sera effectivement disponible que dans un second temps. Tesla collectera d'abord des « millions de kilomètres de télémétrie » pour calibrer davantage le système. Même les fonctions existantes de sécurité (freinage d'urgence...) et de pilotage automatique ne seront plus disponibles dans un premier temps. Elles seront progressivement réactivées à distance à mesure qu'elles seront « solidement validées ».

Les Tesla déjà en circulation ne deviennent pas instantanément obsolètes pour autant. Le constructeur promet que la première génération de l'Autopilot continuera elle aussi à s'améliorer.

Elon Musk prévoit de lancer la conduite autonome d'ici la fin de l'année 2017.

À lire aussi : Tesla Model S : j'ai parcouru 1000 km au pilote automatique

Tesla conduite autonome niveau 5
Modifié le 22/10/2016 à 08h45
Commentaires