le mardi 28 juin 2016

Un trou noir caché dans notre Voie lactée ?

Et si un trou noir se promenait clandestinement dans notre galaxie ? C'est l'hypothèse formulée par des astronomes qui pensent avoir découvert un tel objet à « seulement » 7 200 années-lumière de la Terre.

Depuis 20 ans, les astronomes ont repéré un objet (VLA J213002.08+120904) très proche de la ligne de vue de l'amas globulaire M15. Longtemps, ils ont pensé que cette proximité trompait leurs calculs et que les rayons X reçus provenaient d'une autre galaxie.

Mais de récentes études montrent qu'en réalité, la source de ces signaux est bien plus proche qu'escomptée. En réalité, VLA J2130+12 ne serait qu'à 7 200 années-lumière, au sein de notre propre galaxie, et serait en fait un trou noir dont la masse dépasse de peu celle de notre Soleil.

Une conclusion très tardive si l'on considère que cet objet a été observé depuis longtemps, mais qui s'explique par la difficulté de repérer un trou noir d'une telle taille. « Habituellement, on trouve des trous noirs, car ils attirent en leur centre une grande quantité de matériel. En tombant dans le trou noir, ce matériel émet une grande quantité de rayons X. Ce trou noir est si calme qu'il peut presque être considéré comme furtif » indique ainsi Bailey Tetarenko, de l'université de l'Alberta au Canada, qui a dirigé cette étude.

Trou noir


Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives pour les scientifiques, qui estiment que de nombreux autres trous noirs de ce type pourraient exister au sein même de notre galaxie.

Si l'astronomie vous intéresse, n'hésitez pas à consulter la rubrique astronomie de notre logithèque pour y découvrir des logiciels comme Stellarium ou Microsoft WorldWide Telescope.

A lire également :
Modifié le 28/06/2016 à 16h37
Commentaires