Des cartes mémoire UFS ultra rapides pour remplacer la microSD

Samsung a annoncé la semaine dernière de toutes nouvelles cartes mémoires ultra performantes pour smartphones.

La question de l'intérêt d'une mémoire extensible sur smartphone fait débat : les cartes microSD sont beaucoup moins performantes que la mémoire interne, ce qui grève les performances d'applications qui y ont recours.

Mais une nouvelle norme de carte mémoire met fin au débat. Elle repose sur le jeune standard UFS, pour Universal Flash Storage, développé d'origine pour l'ère moderne.

Ce standard est utilisé depuis quelques mois pour la mémoire interne de certains téléphones haut de gamme. Samsung est le premier à exploiter l'extension du standard pour carte mémoire amovible.

UFS

La mémoire amovible à la hauteur de la mémoire interne


Les nouvelles cartes UFS de Samsung revendiquent ainsi un débit en lecture séquentielle de 530 Mo/s, cinq fois supérieur à celui des dernières cartes mémoires microSD UHS-1, et en phase avec celui des SSD Serial ATA conventionnels de PC portables de dernière génération. Le débit en écriture séquentielle est de 170 Mo/s, près de deux fois supérieur à celui des cartes existantes.

Les performances sont aussi et surtout de 40 000 et 35 000 IOPS en lecture et en écriture aléatoire, contre seulement 1800 et 100 IOPS pour une microSD conventionnelle. Cette valeur détermine les performances d'applications exigeantes. Les nouvelles cartes UFS peuvent ainsi accueillir des jeux vidéo voire un système d'exploitation, qui utilisent une multitude de petits fichiers.

Comme Samsung l'écrit si bien, une carte UFS permet de « lire » une vidéo Full HD de 5 Go en 10 s au lieu de 50. Quelle aubaine ! De telles cartes UFS permettront donc surtout de stocker toutes sortes d'applications sur une mémoire amovible, et de servir de support d'enregistrement miniature sur des appareils tels que des appareils photo, des caméras Ultra HD ou des drones, sur lesquels on utilise encore des supports de stockage beaucoup plus encombrants et beaucoup plus performants (SD, CompactFlash...).

Attention, bien que ces cartes UFS ressemblent à s'y méprendre à des cartes microSD, elles mettent en œuvre une nouvelle disposition des contacts. Si on peut imaginer des logements combinés, une carte UFS ne fonctionnera pas dans un logement microSD.

Le premier appareil compatible avec ces nouvelles cartes pourrait être le Samsung Galaxy Note 7, attendu au mois de septembre à l'IFA.

À lire aussi :
UFS : un format unique de cartes mémoires ?
Une puce de 256 Go à 850 Mo/s : le stockage sur smartphone va accélérer
Modifié le 11/07/2016 à 15h49
Commentaires