Espace membre :
flechePublicité

// Comparatif scanner de diapo : 5 modèles en test

Partager ce dossier

Publié par Aurélien Audy le Mercredi 17 Mars 2010

Canon CanoScan 5600F

Constructeur incontournable dès qu'on parle d'imagerie, argentique comme numérique, le nippon Canon propose plusieurs modèles de scanners avec dispositif pour films. C'est le CanoScan 5600F, qui vient se positionner juste derrière le 8800F haut de gamme, que nous avons testé.

Canon Canoscan 5600F


Présentation

A partir de cet instant, nous passons à la famille des scanners à plat, dont le CanoScan 5600F fait partie. Il peut donc scanner tous types de documents jusqu'au format A4, mais c'est uniquement la partie films qui nous intéresse. On notera par contre que l'encombrement d'un scanner à plat est inévitablement plus conséquent qu'avec un scanner dédié. Mais nous le verrons plus tard, cela présente aussi des avantages. Principale caractéristique de ces modèles : ils disposent d'un couvercle lumineux, c'est-à-dire qui abrite une lampe, permettant le rétro-éclairage des films. Dans le cas du CanoScan 5600F, cette lampe fluorescente à cathode froide (qui ne nécessite pas de temps de chauffe) est cachée derrière un panneau blanc amovible utilisé pour les documents non transparents.

Canon Canoscan 5600F_capot levé
Canon Canoscan 5600F_cache amovible1

Capot levé et cache amovible pour documents non transparents


Canon Canoscan 5600F_cache amovible2
Canon Canoscan 5600F_lampe

On enlève le cache pour dégager la lampe fluorescente


Sur le plan technique, le CanoScan 5600F n'a pas à rougir : capteur CCD 6 lignes couleur, résolution optique de 4 800 DPI et échantillonnage des couleurs sur 48 bits. Rien sur la densité optique en revanche, c'est fâcheux qu'un constructeur comme Canon ne communique pas ce type de données. Le produit est accompagné des logiciels ScanGear, MP Navigator EX et ArcSoft PhotoStudio. Pour la partie scanner classique, on notera simplement que la charnière du capot est relevable pour faciliter la numérisation de documents épais, et que le CanoScan 5600F dispose de 7 touches de raccourcis en façade (dont 4 assignées aux PDF).

Canon Canoscan 5600F_charnière 1
Canon Canoscan 5600F_charnière 2
Canon Canoscan 5600F_boutons en façade

Charnière normale puis relevée, et boutons en façade


Ergonomie

Positionnement des films et diapositives

Le dispositif choisi par Canon est un des plus efficaces qui soit. Le support consiste en deux réglettes encastrées l'une dans l'autre : la partie grise plus large accueille les diapos tandis que celle noire se destine aux négatifs. Le support vient se poser sur la vitre du scanner, au niveau de la butée marquée FILM. Pour les diapos, pas de problème il suffit de poser chaque vue (4 en tout) dans les espaces prévus. Quant au support de négatifs (6 vues), il dispose d'un rail coté charnière qui permet de guider et de caler le film avec précision. Tandis que les rebords bien larges plaquent correctement la bande. Bref, on place ses films le plus simplement du monde !

Canon Canoscan 5600F_porte diapo
Canon Canoscan 5600F_support disposé sur vitre

Support diapos et placement du support sur la vitre


Canon Canoscan 5600F_rail pour insertion des bandes
Canon Canoscan 5600F_fermeture support
Canon Canoscan 5600F_film inséré

Insertion d'une bande de négatifs en trois étapes


Vitesses de numérisation


Le CanoScan 5600F effectue la prévisualisation en 22 petites secondes pour une bande de négatifs contenant 4 vues. Le produit Canon se montre en revanche moins réactif lorsqu'il s'agit de numériser les clichés. Les performances, assez nettement en dessous de celles de l'OpticFilm 7400, restent toutefois dans une moyenne acceptable. Le réglage Réduction des imperfections ralentit la numérisation, mais pas autant que le paramètre Qualité supérieure qui ne change pourtant pas grand-chose aux résultats. Voici les vitesses relevées selon les différentes numérisations effectuées :

Canon Canoscan 5600F_vitesses de numérisation


Interface


Il y a deux façons de procéder à une numérisation avec le CanoScan 5600F : soit on passe par le logiciel MP Navigator EX, soit on utilise le pilote ScanGear du scanner. La première solution consiste en une interface simplifiée servant à l'acquisition mais aussi à l'organisation et à la retouche basique des images. Ici les options proposées sont réduites à l'essentiel, sans possibilité de contrôler au préalable le rendu.

Canon Canoscan 5600F_MP Navigator EX1
Canon Canoscan 5600F_MP Navigator EX2
Canon Canoscan 5600F_MP Navigator EX3

Options de numérisation via MP Navigator EX, et interface d'organisation des images


Maintenant, si vous cochez Utiliser le pilote du scanner dans l'interface MP Navigator EX ou si vous lancez une acquisition d'image via PhotoStudio, c'est ScanGear qui s'ouvre. Et là vous pouvez profiter de tout le potentiel du CanoScan 5600F. L'interface de ScanGear est très agréable et fonctionnelle : à gauche la zone réservée à l'aperçu, à droite le bandeau rassemblant les réglages, plus ou moins exhaustifs selon le mode choisi est en automatique, de base ou avancé. La zone d'aperçu bénéficie elle aussi de trois modes : normal, miniatures ou vue unique. On aurait juste apprécié que le mode vue unique agrandisse un peu plus l'aperçu.

Canon Canoscan 5600F_ScanGear mode normal
Canon Canoscan 5600F_ScanGear mode vignettes
Canon Canoscan 5600F_ScanGear mode vue unique

Modes normal, miniatures et vue unique


Qualité d'image

Les numérisations à la loupe

Le CanoScan 5600F ne capture ni autant de détails que l'OpticFilm 7400, ni avec le même piqué. Mais le rendu est tellement propre que la lecture des images en taille réelle, peu perturbée par le grain ou du bruit parasite, s'avère précise. Les photos numérisées sont au final très plaisantes. Le CanoScan 5600F restitue par ailleurs une colorimétrie très flatteuse par défaut. Attention toutefois : le scanner est ultra sensible à la propreté de la vitre. Au moindre dépôt, même quasi invisible, vous vous retrouvez avec des traces blanches en formes de chromosomes sur vos scans. Il ne faut donc pas hésiter à commencer une séance de numérisation par un nettoyage avec un produit adapté.

Canon Canoscan 5600F_photo1
Canon Canoscan 5600F_photo1 crop
Canon Canoscan 5600F_photo2
Canon Canoscan 5600F_photo2 crop

Photo 1 et extrait à 100 %, photo 2 et extrait à 100 %


Canon Canoscan 5600F_photo3
Canon Canoscan 5600F_photo3 crop

Photo 3 et extrait à 100 %


Canon Canoscan 5600F_photo4
Canon Canoscan 5600F_photo6
Canon Canoscan 5600F_photo5
Canon Canoscan 5600F_photo7


La qualité sur les diapositives est tout aussi satisfaisante, même si Plustek conserve son avantage de densité. Attention simplement à bien déposer vos diapos dans le support : ce dernier offrant un peu de jeu, on peut facilement glisser un léger biais dans le cadrage.

Canon Canoscan 5600F_diapo1
Canon Canoscan 5600F_diapo2

Diapo 1 et 2


Canon Canoscan 5600F_diapo3
Canon Canoscan 5600F_diapo3 crop

Diapo 3 et extrait à 100 %


Les fonctionnalités du logiciel

C'est le pilote ScanGear qui constitue la couche logicielle essentielle à la numérisation. Au sein du panneau à droite, deux options sont particulièrement utiles et efficaces : tonalité automatique (restitue les couleurs d'origine) et correction de l'atténuation (densifie contraste et couleurs de l'image). On les active quasiment à chaque coup ! Il reste après à jongler entre l'accentuation de la netteté, la réduction des imperfections et la réduction du grain selon le type de photo et l'état de la pellicule et le tour est joué ! On utilise alors très rarement les modules manuels (courbes de niveaux, luminosité, contraste, saturation…).

Canon Canoscan 5600F_ScanGear panneau latéral

Panneau de droite et module de réglage de la colorimétrie


Si l'encombrement du scanner à plat constitue un inconvénient à certains égards, c'est en revanche un atout pour numériser plusieurs vues d'un coup. Sélectionnez les vues désirées sur les six que peut contenir le support, et pour chacune effectuez les recadrages et les réglages adaptés (totalement indépendamment) : vous pouvez alors lancer la numérisation et vaquer à d'autres occupations pendant un petit moment !

Canon Canoscan 5600F_numérisation multiple

Numérisation multiple


Petite déception en revanche : à l'instar de la solution proposée par le logiciel SilverFast accompagnant le scanner de Plustek, le traitement anti imperfection est soit insuffisant (il reste des poussières), soit trop violent (des détails de l'image sont gommés). Avantage pour SilverFast : la graduation très ample de l'effet permet de doser au plus précis (ScanGear ne propose que trois niveaux faible, moyen ou élevé). Mais avantage pour ScanGear : les rayures de pellicule sont mieux gérées.

Canon Canoscan 5600F_sans anti poussière
Canon Canoscan 5600F_avec anti poussière

A gauche photo sans réduction des imperfections, à droite photo avec traitement élevé


Canon Canoscan 5600F_sans et avec détail1
Canon Canoscan 5600F_sans et avec détail2
Canon Canoscan 5600F_sans et avec détail3

Détail sans et avec réduction des imperfections… des détails de l'image sont gommés


Reste à dire deux mots sur ArcSoft Photostudio 5.5. Cet éditeur d'image offre tout un panel de retouche d'image, un peu à la façon d'un Photoshop Elements (colorimétrie, détourage, filtres et effets, calques…) mais en moins poussé tout de même.

Canon Canoscan 5600F_ArcSoft Photostudio 1
Canon Canoscan 5600F_ArcSoft Photostudio 2

Exemple de découpage magique


Conclusion


Moins qualitatif et rapide que le scanner de Plustek, le CanoScan 5600F présente toutefois un avantage considérable : il coûte quasiment une centaine d'euros de moins ! Et en termes de simplicité d'utilisation, le produit de Canon prend aussi le dessus : logiciel plus accessible, support de films plus pratique, numérisation multiple commode… Etant donné que la qualité d'image reste très satisfaisante, le CanoScan 5600F constitue ainsi un très bon compromis pour numériser efficacement ses vieilles photos !

Les plus

  • Images agréables / colorimétrie flatteuse
  • Support de négatifs bien conçu
  • Logiciel ScanGear simple et efficace
  • Prix / Polyvalence par rapport à un scanner dédié

Les moins

  • Encombrement d'un scanner à plat
  • Vitesse de numérisation moyenne
  • Anti-poussière perfectible

Canon CanoScan 5600F

Scanner

Bon

  • Qualité d
  • Rapidité
  • Ergonomie
  • Logiciel(s)




    Vous aimerez aussi

    Envoyer par mail Envoyer par mail
    à partir de
    162,49 €
    à partir de
    185,90 €
    à partir de
    109,20 €
    à partir de
    21,15 €
    Chargement des commentaires...
    ( les afficher maintenant )

    flechePublicité

    Les bons plans !

    Partenaire Clubic.com

    Top logiciels Lanceurs d'application

    Rocket Dock
    Dock animé inspiré de Mac OS X
    Fences
    Organisez votre bureau en plaçant vos icônes dans des enclos intelligents !
    Nexus dock
    Nexus dock : un dock original et gratuit aux nombreuses fonctions pratiques !
    ObjectDock
    Object Dock : Gérer vos raccourcis avec un Dock !
    Circle Dock
    Découvrez un lanceur d’application léger, gratuit et différent !
    RK Launcher
    Ajoutez un dock façon Mac OSX à l'interface de Windows
    flechePublicité

    BE GEEK ! Avec Clubic Logo

    flechePublicité