le jeudi 15 mars 2012

Modification de notes : deux étudiants sont jugés pour intrusion informatique

Le tribunal correctionnel de Melun va juger de la culpabilité de deux anciens étudiants en Droit et en Economie de l'Université Paris II-Assas. La justice leur reproche de s'être introduit (et d'avoir facilité ce piratage) dans un système informatique afin de modifier les notes de leurs examens.

Justice clubic
La justice doit prochainement se pencher sur le cas de deux ex-étudiants de l'Université d'Assas. Le tribunal leur reproche d'avoir piraté le système informatique de l'établissement afin de rehausser certaines de leurs notes. Le principal accusé aurait ainsi obtenu le titre de vice-major de sa promotion grâce à cette méthode.

C'est pourquoi, en plus de la qualification « d'accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données », le tribunal correctionnel de Melun juge cet internaute pour faux et usage de faux. Pour l'instant, la peine requise à son encontre est d'un an de prison avec sursis assortie d'une amende de 3 000 euros mais la justice rendra son verdict le 11 avril prochain.

Une seconde étudiante figure également au banc des accusés pour avoir assisté à cette manœuvre. Selon la Cour, elle aurait bénéficié de cette modification de notes pour pouvoir passer en troisième année. Elle aurait donc utilisé un reçu (un faux) prouvant qu'elle avait validé ses examens afin de justifier de sa progression.

Selon l'AFP, la plainte a été déposée en 2008 par le doyen de l'Université suite à une dénonciation. Selon lui, l'accusé aurait ajouté « des points à des personnes ajournées, jusqu'à tripler ou quadrupler des notes ». De son côté, l'ancien étudiant nie les faits qui lui sont reprochés.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )