Les FAI, futurs garants de la sécurité ?

Le gouvernement américain a annoncé par le biais de l'agence de presse AP qu'il étudiait le programme australien de contrôle de la sécurité informatique. Un projet vise en effet à permettre aux FAI d'avertir leurs clients s'ils sont victimes d'une intrusion informatique ou d'un botnet.

Australie
Les responsables de l'Administration Obama auraient ainsi rencontré des experts et certains « capitaines d'industries » versés dans la fourniture de services Internet. Ce groupement chercherait ainsi à mettre en balance d'un côté la sécurisation d'Internet et de l'autre la sauvegarde des données personnelles.

Pour autant, la possibilité de permettre aux FAI de limiter l'usage de leurs abonnés s'ils sont infectés apparaît difficile à mettre en place. De même, les opérateurs ne voient pas non plus d'un bon œil l'empilement législatif qui vient accroitre leurs obligations. Ils craignent également que leurs abonnés ne se sentent que trop surveillés...

D'un autre côté, les FAI pourraient être responsables de la mise en place et du déploiement des patchs de sécurité des logiciels connus. Ils seraient également capables, plutôt que de tenter de nettoyer des postes, de prévenir un ou plusieurs utilisateurs des risques d'infections.

Par ce biais, les FAI assureraient en quelque sorte un service après-vente de la sécurité. Ils verraient également leurs pouvoirs renforcés et pourraient contrôler plus facilement ce qui transite via leurs box. Le risque étant alors de confondre sécurité et filtrage. DPI quand tu nous tiens...
Modifié le 12/07/2012 à 10h17
Commentaires