le lundi 07 janvier 2008

Toshiba refuse que l'on enterre le HD DVD

Logo Toshiba
Si Toshiba reconnait que l'abandon du HD DVD au profit du Blu-ray par Warner est un coup dur, le fabricant japonais refuse que l'on enterre son format optique et maintient que celui-ci a encore toutes ses chances sur le marché domestique de la haute définition. Il en veut pour preuve les forts chiffres de vente enregistrés sur le quatrième trimestre 2007 aux États-Unis, où un million de lecteurs HD DVD serait déjà en circulation.

Alors que le HD DVD Promotional Group a décidé d'annuler son événement presse en ouverture du CES, Toshiba a rapidement abordé le problème en préambule de sa propre conférence. « Nous avons été déçus par l'annonce de Warner », a concédé Akiyo Ozaka, président de la branche Toshiba America Consumer Products, mais « les ventes de HD DVD se sont révélées très bonnes l'an dernier, particulièrement d'octobre à décembre ».

Le fabricant revendique un million de lecteurs HD DVD vendus sur le sol nord-américain en 2007, et ne manque pas de rappeler en coulisses que les chiffres avancés par le camp Blu-ray doivent être relativisés dans la mesure où ce dernier intègre la console de salon Playstation 3. Bien qu'elle soit équipée d'un Lecteur Blu-Ray, celle-ci reste avant tout une console de jeux, rappelle Toshiba. Une sage précaution, dans la mesure où Sony vient justement d'annoncer avoir vendu 1,3 million de Playstation 3 sur la période allant du 23 novembre à Noël 2007.

Warner était l'un des derniers grands studios américains à n'avoir pas encore choisi son camp entre Blu-ray et HD DVD. Walt Disney, la 20th Century Fox et Lionsgate ont ainsi pris parti de façon exclusive pour le Blu-ray, mis au point par Sony, alors que Paramount ou NBC Universal soutiennent le HD DVD, défendu par Toshiba.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )