Communauté Clubic

Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être "complice" du changement climatique

Chez Microsoft, les employés sont sensibles au changement climatique. Ils demandent à l’entreprise de mettre un terme aux relations entretenues avec des sociétés pétrolières.

1 J'aime

Purée, si vous vous voulez vraiment lutter contre le rechauffement climatique : Ne bossez pas dans une grosse boite. Aucun rapport avec les lobbys. Mais pour moi, ces mecs sont en pleines dissonances cognitives.

A priori je soutiens la démarche mais avec :

“zéro financement pour les politiciens et lobbyistes qui nient l’impact de l’humain sur le climat”

Là, ça devient flippant.

1 J'aime

Voici un des premiers effets de la vente légale de cannabis aux USA.

1 J'aime

Si on veut vraiment agir pour le climat il faut revenir en arrière, quand on vivait encore dans des cavernes mais sans faire de feu.

3 J'aimes

Ah ! les poulets alarmistes sans tête du carnaval réchauffiste sont de retour. :roll_eyes:

2 J'aimes

Votre cas relève de la psychiatrie, mon cher.

5 J'aimes

“ Comme les employés de Google et Amazon, ceux de Microsoft ont décidé de ne pas travailler ce vendredi 20 septembre”

Une partie des employés. Ça n’a pas fait beaucoup de bruit.

Article partial pro ecolo.
Non ce n’est pas “les salariés …” mais “des salariés”.
A tout les coups c’est un groupe de 10 à 100 radicaux, donc ne mettez pas tout le monde dans le meme sac.
Y en a marre de cette nouvelle mode de radicalisme climatique, pas un jour sans qu’on nous parle du climat, sans que les medias melangent tout sur le climat. Je sais que c’est un sujet tres putaclic mais ce matraquage m’insupporte de plus en plus

3 J'aimes

Il y a peut-être un juste milieu quand même :wink:

Je n’en peux plus de cette connerie de réchauffement climatique causé par l’Homme, pas un jour sans entendre parler de ce mensonge, les gens sont comme lobotomisé, le lavage de cerveau de la propagande a vraiment été efficace.

Sans même s’en rendre compte ils répètent comme des moutons ce que média et escrolos leur répètent à longueur de journée, un jour cela sera étudié dans les universités, c’est un cas unique dans l’Histoire.

1 J'aime

Cas unique? Et la religion :wink:?
Pas sûr que ce soit un cas unique vu la tendance de l’humain à suivre les dogmes approuvés par la majorité…

Tu as des compétences particulières dans ce domaine pour soutenir ce que tu avances ?

De mon côté je constate qu’à défaut de Science pour convaincre, on utilise sans complexe les méthodes éprouvées de J. Goebbels (un temps journaliste, de niveau universitaire) : matraquage, répétition, désinformation, propagande, toute la panoplie du petit sophiste, etc.

Suivre docilement est bien plus facile que de faire l’effort d’essayer de comprendre.

1 J'aime

Les articles et preuves scientifiques sont légions, il faut être aveugle ou le faire exprès pour oser affirmer qu’il n’existe pas de preuves.
La seule intox que l’on subit ici ce sont tes: “matraquage, répétition, désinformation, propagande, toute la panoplie du petit sophiste, etc.”

3 J'aimes

Je n’en peu plus de ces climato septiques qui savent tout mieux que tout le monde et qui nient la réalité par ce qu’elle leur fait peur (oui il y a de quoi) ou par ce qu’ils n’ont pas fait l’effort de se documenter correctement.
Le genre de gens qui croient qu’on leur ment, et que la terre est plate bien sûr…

2 J'aimes

“Le genre de gens qui croient qu’on leur ment, et que la terre est plate bien sûr…” => Moi j’en peux plus des mecs qui mélangent tout. Et pour couper court à toute argumentation sur les nouveaux dogmes comparent directement les gens qui sont un peu sceptiques à des malades mentaux (Platiste/complotiste). Ce qui est une démarque totalement anti scientifque en passant. Donc je vous range dans le meme rang que vos “platistes” (QUi doivent etre à tout casser pas plus d’un pour cent d’abrutit en france). Niveau argumentaire, c’est la meme chose.
Il y a d’un coté des scientifiques qui font des constats et de l’autre coté une bande d’acharné qui ont décidé qu’il n’y a qu’une façon de résoudre le “problème” : viser l’hystérisation et la panique. A la fin, on se retrouve avec une bande de dégénéré qui croient qu’ils vont sauver le monde en jouant la carte de la victimisation. Alors bien sur ils sont surement aussi minoritaires que les platistes, mais ils sont quand même bien plus bruyants (Car plus crédible et donc plus dangereux).

2 J'aimes

… mais anecdotiques, partiaux, bancals, non vérifiés, sélectifs, circulaires, fantaisistes, non validés, partiels, biaisés, politisés, brefs pas convaincants.

Ta plus grande contribution à la cause de la Science serait d’arrêter de la dévoyer.

Les croyants du culte réchauffiste me font penser à ce membre du bureau de la Société des amis de la Terre plate à qui on demandait combien elle possédait de membres et qui répondit : « Plein, on a des membres tout autour du globe », alors que la seule réponse correcte est évidemment « Plein, on a des membres aux quatre coins du monde. » :roll_eyes:

Les infox des climatosceptiques sont effectivement… partiales, bancales, non vérifiées, sélectives, circulaires, fantaisistes, non validées, partielles, biaisées, politisées, brefs pas convaincantes.
Par contre elles ne sont pas anecdotiques, car leur diffusion aisée et relayée sans esprit critique fini par convaincre les esprits adeptes du complotisme à la verve aisée mais à l’esprit aussi partial qu’étroit.
Trêve donc de billevesées et fallacieuses arguties !

2 J'aimes

Faut pas pousser mémé dans les orties !
Je n’ai pas vu un seul argument dans les commentaires auxquels j’ai pu répondre, seulement des dogmes et affirmations sans justifications. Pardon de répondre dans le même registre…

1 J'aime

A bin la la terre et Microsoft est mort !