Le Japon vise la 5G pour ses JO en 2020

En vue des Jeux olympiques qui se tiendront sur son sol en 2020, le Japon a décidé de donner un coup d'accélérateur au déploiement de la 5G.

Les trois plus grandes entreprises japonaises de téléphonie ont été mises à contribution.

Le Japon sort le grand jeu


En 2020, les Jeux olympiques se tiendront au Japon. Et le Japon a bien l'intention de se saisir de cette incroyable vitrine sur le monde entier, pour apparaître comme un pays à la pointe de la technologie. Toutes ses grandes entreprises ont été mises à contribution pour préparer l'événement. Toyota serait en train de mettre au point une voiture volante destinée à allumer la flamme olympique lors de la cérémonie d'ouverture, et les trois principales entreprises de téléphonie mobile (NTT DoCoMo, KDDI et SoftBank Group) mettent les bouchées doubles pour que le pays soit couvert par un réseau 5G d'ici trois ans.

Si les efforts déployés par le Japon aboutissent à un développement suffisant de la 5G pour que les touristes venus assister aux Jeux olympiques puissent se connecter à des réseaux mobiles 5G, les retombées seront bien évidemment positives pour le Japon, puisque le pays offrira sur la scène internationale l'image d'une nation ayant une maîtrise avancée des nouvelles technologies. Mais cela pourrait également avoir un impact bénéfique au niveau mondial, en donnant un coup d'accélérateur au déploiement de la 5G.

5G réseau logo


La révolution de la 5G


Pour que la 5G soit déployée, de nouveaux relais devront être installés. Outre une plus grande rapidité de connexion à internet sur les smartphones, la 5G transformera les sociétés et leurs modes d'organisation. Elle sera notamment très utile pour les transports et les modes de déplacement de demain (voitures autonomes) et permettra aux villes d'entamer pleinement leur révolution numérique, grâce à la multiplication des objets connectés fonctionnant via la 5G en milieu urbain.

Tous les premiers tests réalisés par les firmes japonaises en vue du déploiement de la 5G ont été concluants. En collaboration avec Nokia, NTT DoCoMo a réussi à retransmettre un événement en direct via la 5G en 8K, à un débit de 48 Gbits/s. SoftBank Group a réussi à faire rouler des voitures autonomes en passant par des relais 5G et KDDI a pu projeter des contenus en réalité augmentée et réalité virtuelle dans des véhicules qui roulaient.


Modifié le 13/06/2017 à 16h16
Commentaires