Intel envisage un ordinateur évolutif avec sa Compute Card

Le fondeur Intel, a profité du CES pour présenter un prototype pour le moins intéressant baptisée Compute Card. L'idée ? Loger dans une carte le cœur d'un ordinateur pour le faire évoluer sans... tout changer.

Intel planche sur l'éternel mais épineux problème de l'évolutivité de nos machines et systèmes. Si le souci n'est pas nouveau les solutions apportées varient. Il y a plusieurs décennies, à l'époque du i486, Intel misait sur l'OverDrive avec une promesse simple. Vous achetiez une machine compatible OverDrive et quelques années plus tard vous pouviez changer son processeur pour un processeur OverDrive (mais vous gardiez tout le reste) vous apportant effectivement plus de puissance. On pouvait ainsi passer d'un i486 SX 25 MHz à un OverDrive i486 DX4 75 MHz (avec unité arithmétique !).

Depuis, l'évolutivité n'avait guère refait parler d'elle du moins chez Intel si ce n'est avec l'éternel serpent de mer des changements (ou non) de Socket et des adaptations (ou non) des VRM. C'était sans compter sur le CES 2017 et l'annonce de la Compute Card. Une carte de 5 mm d'épaisseur qui renferme un système complet avec processeur Intel de septième génération (Kaby Lake donc sans plus de précision), mémoire, connectivité de type Bluetooth/Wi-Fi et même du stockage. Le périphérique accueillant la Compute Card sera chargé de l'alimenter et de la refroidir.

Intel Compute Card


L'idée de cette carte produite par Foxconn est de permettre aux fabricants partenaires de rendre leurs machines évolutives avec le temps : votre tout-en-un ou votre tablette pourrait ainsi voir ses performances améliorées en changeant simplement la Compute Card (et en passant évidemment par le tiroir caisse). Intel précise que les premiers partenaires sont Dell, HP, Lenovo & Sharp. D'autres types d'intégration sont envisagées par Intel dans des divers objets du quotidien et pourquoi pas des téléviseurs ! On se souvient d'ailleurs qu'il y a quelques CES de cela, c'était en 2012, Samsung avait annoncé une solution de mise à jour pour ses téléviseurs (voir CES 2012 : TV OLED, double coeur, à reconnaissance vocale/gestuelle chez Samsung).

Intel ne communique pas sur le prix de cette Compute Card qui serait attendue pour la mi-2017. Précisons qu'il ne semble pas envisagé par la firme de Santa-Clara de prévoir un dock stand-alone pour faire de la Compute Card un système à part entière. Pourtant sa connectique est basée sur l'USB Type-C avec un nouveau connecteur standardisé.
Modifié le 10/01/2017 à 16h03
Commentaires