Espace membre :
flechePublicité

// AMD Trinity : un Bulldozer dans un portable ?

Partager ce dossier

Publié par Frédéric Cuvelier le Dimanche 20 Mai 2012

Le Turbo Core passe en 3.0

Parmi les nouveautés introduites par Trinity, évoquons le passage en version 3.0 de la technologie Turbo d'AMD. Le principe, pour rappel, est d'utiliser au mieux l'enveloppe thermique dont dispose l'APU pour augmenter les fréquences de fonctionnement en fonction des besoins applicatifs. La nouveauté, c'est que Turbo Core augmente dynamiquement la fréquence de fonctionnement des cœurs x86 mais aussi, et c'est nouveau, la fréquence de fonctionnement du cœur grapique. Ainsi, lorsque vous jouez, la fréquence du GPU augmente jusqu'à 20% tandis que les cœurs x86 demeurent à leur fréquence de base. Quand ce sont au contraire ces derniers qui sont davantage sollicités par une application Windows quelconque, leur fréquence peut grimper de 19%.

Turbo Core 3.0

Un fonctionnement tout à fait sensé, incluant enfin la partie graphique, comme sous Sandy Bridge et Ivy Bridge, mais qu'il nous a malheureusement été impossible de vérifier, puisqu'aucun logiciel ne peut, à l'heure où nous écrivons ces lignes, contrôler les fréquences de fonctionnement du cœur graphique.

En revanche, CPU-Z est parvenu à nous fournir les indications concernant les cœurs x86, indications qui correspondent aux dires d'AMD. Notez enfin que contrairement à une solution utilisant un CPU Intel et un GPU NVIDIA, celle d'AMD ne peut souffrir du choix des constructeurs de privilégier tel ou tel composant. AMD dispose donc, sur le papier, des meilleurs atouts pour maîtriser au mieux sa technologie Turbo.

Power-Gating à tous les étages, mais pas de Zero Core

S'il est un domaine où les problématiques de consommation sont importantes, c'est bien celui de l'ordinateur portable. À ce titre, il est intéressant de voir débarquer dans les nouvelles APU les mécanismes de power-gating et de clock-gating qui visent à arrêter ou suspendre l'alimentation de certaines zones de la puce en cas d'inactivité. Le northbridge, le contrôleur PCI-Express ou le module d'affichage sont concernés, alors que le contrôleur mémoire peut également adapter la fréquence de la DRAM afin de réduire la consommation d'énergie. Le mode C6 fait également son apparition au sein d'une APU AMD alors que le contrôleur mémoire supporte la DDR3 basse tension, à 1,25V.

En revanche, faute d'architecture de type Southern Islands pour la partie graphique, point de technologie Zero Core qui, pour rappel, permet d'abaisser au maximum la consommation de la puce graphique lorsque celle-ci est au repos.

La gamme des APU Trinity

Pourquoi faire compliqué lorsque l'on peut faire simple : le numéro de modèle des nouvelles APU voit simplement leur premier chiffre incrémenté d'une unité. Le A8-4500 remplace ainsi le A8-3500. Ce dernier était par ailleurs le fleuron de la flotte Llano. C'est désormais le A10-4600, notre exemplaire de test, qui reprend ce rôle au sein de la gamme des puces mobiles. Notez que le haut de la gamme Trinity se contente de seulement 35 W, alors même qu'il dispose de 4 cœurs, tout comme le A8-4500M. Seules les APU A6 n'en proposent finalement que 2.

Gamme Trinity

Nous vous le disions plus haut, Trinity est pour AMD l'occasion de proposer des APU basse consommation, à l'image de certains processeurs Sandy Bridge ou Ivy Bridge chez Intel. Et AMD de choisir une nomenclature qui se rapproche de celle de son concurrent, puisque ces APU voient leurs noms se terminer par un 5. C'est le cas des A10-4655M et A8-4455M. En revanche, pas de distinction entre les APU possédant une enveloppe thermique de 17 ou 25 W, alors que c'est le cas chez Intel. Notez enfin que ces APU basse consommation ne bénéficient pas d'un contrôleur mémoire capable de gérer la DDR3 fonctionnant à 1 600 MHz, alors que les performances de la partie graphique ou des cœurs x86 sont évidemment revues à la baisse via une réduction des fréquences de fonctionnement.

Côté APU pour ordinateurs de bureau, les indications sont, pour la plupart, tout aussi valables, notamment en ce qui concerne le nombre de cœurs Radeon 2.0 de la partie graphique de l'APU. Seules différences notables : la présence de 4 cœurs pour les APU A6 et des fréquences bien supérieures à celles atteintes par les versions mobiles : jusqu'à 3,9 GHz pour les A6, 3,7 GHz pour les A8 et même 4 GHz pour les APU A10.

APU desktop



Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
154,50 €
à partir de
89,70 €
à partir de
214,85 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Lecteurs audio

iTunes
iTunes 11 : le logiciel audio de référence signé Apple !
RealPlayer
Lire ses fichiers multimédia, écouter la radio et regarder la TV en ligne
RealPlayer SP
RealPlayer SP : La nouvelle génération du pionnier de la vidéo en streaming !
Windows Media Player
La nouvelle génération du lecteur Microsoft
Winamp
Winamp : La dernière version du plus célèbre lecteur audio !
Jet-Audio Basic
Jet-Audio : Usine à gaz de la lecture audio et vidéo
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité