le mardi 23 février 2016

Activision croque les bonbons de Candy Crush

Activision Blizzard met officiellement la main sur King et ses millions de joueurs sur mobile.

Le rachat de King par Activision Blizzard est finalisé. Le numéro un mondial de l'édition de jeux vidéo - dont les dernières parts ont récemment été revendues par Vivendi - vient de conclure le rachat de l'éditeur de jeux pour mobile. Le montant de la transaction est de 5,9 milliards de dollars, comme dévoilé au début de novembre 2015.

Avec ce nouvel actif à son portefeuille, l'américain revendique désormais une communauté de 500 millions d'utilisateurs mensuels moyens dans le monde. L'ensemble formé par les deux éditeurs a généré 6,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2015, mais table sur une prévision plus modeste en 2016. Il faut dire que la vache à lait de King - Candy Crush et ses variantes -, a fini de donner, et que l'éditeur n'a pas d'autre succès.

Au moment de faire son choix, Activision a sans doute profité de la baisse du cours du titre King pour acheter au bon moment. Une chute expliquée par des chiffres peu reluisants pour l'éditeur anglais : le nombre moyen de joueurs acceptant de payer pour ses jeux est passé de 11,9 millions au premier trimestre 2014 à 10,4 millions en juin 2014, puis à seulement 7,6 millions un an plus tard, en juin 2015. Et le nombre de joueurs actifs chaque jour est, lui aussi, sur le déclin entre les deux premiers trimestres de 2015, s'érodant de 142 à 138 millions.

Activision Blizzard


À lire également :

Modifié le 23/02/2016 à 18h35
Commentaires