Safari : 10 extensions à découvrir sous Mac et Windows !

Safari Extensions boussole Mikeklo Clubic
Safari 5 fait office de référence sous Mac où il offre d'excellentes performances, une faible occupation mémoire, un bon respect des standards et une intégration parfaite. Sous Windows, face à une concurrence des plus rudes, le navigateur Apple fait son petit bout de chemin sans pour autant s'imposer comme une réelle alternative. Plusieurs raisons à cela. Safari réserve certaines fonctions à Mac OS X, son côté un peu trop simpliste rebute. Plus étonnant encore pour la firme qui a mis au point l'iTunes Store et le fameux App Store pour iOS, l'absence de véritables extensions ou même de greffons annexes sous Windows fait figure de coup de grâce.

Avec la publication, fin juillet 2010, d'une bibliothèque d'extensions officielles pour Safari Mac et Windows, Apple adopte enfin la stratégie de Mozilla Firefox et Google Chrome. Faisant appel aux technologies Web HTML 5, CSS3 et JavaScript, les extensions sont signées numériquement, validées par Apple et sécurisées par un mécanisme de bac à sable. À noter qu'Apple limite la marge de manœuvre des développeurs avec plusieurs interdictions imposées comme l'accès au gestionnaire de fichiers ou encore l'appel à une application tierce.

Au final, on découvre une centaine d'extensions réparties entre 16 catégories, de l'actualité aux achats sur Internet en passant par les outils pour l'améliorer l'expérience utilisateur, gagner du temps, faciliter la tâche des développeurs ou encore utiliser les réseaux sociaux. Pour en profiter, il faut disposer de la version 5.0.1 de Safari à télécharger sur Clubic pour Mac et Windows. L'installation des extensions comme la désinstallation se fait en un clic et ne nécessite pas de redémarrage. La gestion des paramètres s'effectue via l'onglet « Extensions » du menu « Préférences ».

Safari extensions Clubic


Pour vous guider à travers cette bibliothèque « labyrinthe », Clubic vous invite à découvrir les tests de 10 extensions Safari pratiques et bien sûr gratuites fonctionnant tout aussi bien sous Mac que Windows. N'hésitez pas à les essayer, à les surveiller de près et à partager vos retours d'expériences dans les commentaires du forum Clubic !



Extensions pour Firefox et Chrome


Si cette sélection est consacrée exclusivement aux extensions pour Safari, vous trouverez sur Clubic d'autres sélections dédiées à Mozilla Firefox et Google Chrome, pour Windows, Mac OS X et Linux :





Faites défiler les pages de sites, moteurs de recherches et blogs sans un clic !

AutoPagerize



Autopagerize Safari Logo Clubic Mikeklo

Plébiscitées sous Firefox et Google Chrome, les extensions AutoPager Firefox et AutoPager Chrome ont créé une petite révolution dans la recherche sur Internet. Excellente nouvelle pour les utilisateurs du navigateur d'Apple sous Mac et Windows, nous avons eu le plaisir de découvrir dans la bibliothèque officielle de Safari une solution similaire et tout aussi efficace nommée AutoPagerize !

Oubliez les recherches fastidieuses, AutoPagerize vous permettra de consulter toutes les pages de résultats sans avoir à cliquer sur le sempiternel bouton « Suivant ». Vous n'aurez qu'à utiliser votre molette de souris pour voir défiler l'ensemble des sites comme des rouleaux de papier. Arrivé en bas de page, il se chargera d'ouvrir automatiquement la page suivante et la fusionnera naturellement à la précédente. Loin d'être limité aux moteurs de recherches, il fonctionnera aussi sur de nombreux blogs, webzines, plateformes de streaming vidéo et autres réseaux sociaux. D'utilisation enfantine, l'ensemble fonctionne instantanément sans nécessiter de configuration.

Pour ce qui est de l'efficacité, il surpasse de loin ses deux concurrents. L'ouverture des pages « suivantes » prend moins d'une seconde et ne provoque aucune saccade. Au final, l'ensemble paraît naturel et approche de la perfection. Concernant les sites pris en charge, le résultat est tout aussi surprenant. À quelques exceptions près, il fait aussi bien, sinon mieux qu'AutoPager. D'après nos tests, il prend en charge en autres les sites suivants : Google, Google Image / Vidéo / Actualité, Bing, Dailymotion, Youtube, Vimeo, Blogspot, Ebay, Amazon, Fotolia, Flicker, et Twitter. À découvrir de toute urgence et à surveiller de près, vous ne pourrez plus vous en passer !

autopagerize safari mac clubic mikeklo


Une fonction « exposé » dans Safari pour jongler avec vos onglets !

Exposer



Exposer Safari Mikeklo Logo
Pour les professionnels d'internet ou dans le cadre de recherches étudiantes, il est important de pouvoir gérer facilement ses onglets. Dans ce domaine, si Mozilla Firefox est plutôt bien fourni avec des références comme , , FoxTab, Safari dispose enfin de sa première extension nommée Exposer !

Bien pensée, Exposer vous permettra de retrouver rapidement un onglet parmi ceux ouverts dans une même fenêtre. Pour le moins originale, cette extension s'inspire de la fonction « Exposé / Toutes les fenêtres » bien connue des utilisateurs Mac. En cliquant sur le bouton « Exposer » situé à côté de la barre d'adresse, elle se chargera d'afficher l'ensemble de vos onglets ouverts sous la forme de vignettes de prévisualisation.

En les survolant avec votre curseur souris, les images s'agrandiront légèrement. Vous aurez alors la possibilité de les identifier d'un coup d'oeil. Il ne vous restera plus qu'à cliquer sur l'un d'entre eux pour l'ouvrir instantanément. Du côté des paramètres, il vous sera possible de définir un raccourci clavier pour appeler la fonction. Pratique et utile, cette solution est à essayer sans plus attendre !

Exposer safari mac mikeklo clubic


Sauvegardez et retrouvez automatiquement vos sessions de navigation

SafariRestore



SafariRestore Safari Logo Clubic Mikeklo
La navigation par onglets apporte de nombreux avantages, mais multiplie également les problèmes s'il n'existe aucun moyen de les restaurer en cas de crash ou de coupure d'électricité. Safari dispose d'un tel mécanisme : il suffit de cliquer sur l'option « Rouvrir toutes les fenêtres de la dernière session » via le menu « Historique ». Néanmoins cette manipulation a ses limites (notamment le fait qu'elle ne fonctionne pas automatiquement), et il n'est pas étonnant que, parmi les premières extensions proposées, on trouve un module capable de l'améliorer de manière significative. propose d'emblée, de restaurer automatiquement votre session Internet en tout temps et quel que soit l'évènement conduisant à la fermeture du navigateur. D'utilisation enfantine, il fonctionne parfaitement et ne demande pas de configuration. Il mémorisera en temps réel l'ensemble vos fenêtres, onglets ouverts et recherches Google. Que vous quittiez manuellement Safari ou après un crash, il vous suffira de relancer l'application pour retrouver votre session telle que vous l'aviez laissée.

Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, il offre une fonction supplémentaire particulièrement judicieuse. Il vous sera possible de mémoriser manuellement l'état de votre session en cliquant sur le bouton « SafariRestore » situé à droite de la barre d'adresse. Cette assurance supplémentaire, vous permettra de restaurer vos fenêtres et onglets ouverts tels qu'ils étaient à un instant T en cliquant sur l'option « Restore a previously saved session ». Un excellent moyen de se concentrer sur une tâche professionnelle, par exemple, et retrouver sa session de surf « fun » une fois le travail accompli.

Safarirestore windows Mikeklo Clubic


Bénéficiez d'avertissements sur la fiabilité d'un site grâce aux retours d'une communauté d'utilisateurs

WOT



Wotlogo
C'est bien connu : la meilleure protection contre les menaces que l'on peut rencontrer sur le web, c'est encore de ne pas mettre les pieds sur les mauvais sites. C'est valable pour Windows, mais également pour Mac OS X : si les logiciels malveillants sont encore marginaux sur cette plate-forme, il n'en va pas de même pour le vol d'informations ou le phishing qui peut toucher n'importe quel utilisateur non averti. Safari inclut un anti phishing, sous Windows comme sous Mac OS X, mais on peut également compléter celui ci par une extension comme , qui reprend le principe de services tels que Norton Safe Web ou McAfee Site Advisor : avertir l'utilisateur de la dangerosité d'un site via des pictogrammes visibles dès les pages de résultats des moteurs de recherche. Nous avions déjà évoqué WOT dans sa version pour Mozilla Firefox, mais bonne nouvelle : l'extension fait également partie des premières disponibles pour Safari 5.

Une fois installée l'extension ajoute un bouton dans la barre d'outils du navigateur, affichant le degré de sécurité du site. Sous Safari, l'absence de couleur dans les boutons est pénalisante, mais d'autres indicateurs permettent de toute façon de savoir que l'on visite un site malveillant. Depuis ce bouton, des informations détaillées peuvent être affichées sous la forme d'une fenêtre pop-up. On trouve ainsi 4 indicateurs : Crédibilité, Fiabilité commerciale, Confidentialité et Sécurité des mineurs. Des indications encore plus détaillées sont également disponibles en affichant la « Scorecard » du site, qui affiche, en plus des indicateurs, des évaluations des utilisateurs.

En vous inscrivant sur WOT, vous pourrez également contribuer à ces dernières en attribuant une catégorie, positive ou négative, au site parmi une liste regroupant notamment des critères tels que « Contenu distrayant », « Utile, instructif », « attaque en ligne », « logiciels espions » etc. Vous pourrez également ajouter un commentaire écrit. Seule ombre au tableau : vous devrez accepter que vos recherches web soient gardées en mémoire, de manière anonyme, pendant un mois, ce qui peut refroidir les utilisateurs les plus paranos... En pratique, il ne semble pas y avoir de dérive, et nous vous conseillons donc cette extension qui a le mérite d'être compatible avec Safari sous Mac OS X, alors que les extensions associées aux quelques antivirus pour Mac (McAfee a récemment dévoilé le sien) ne prennent en charge que Firefox.

Wot safari
Modifié le 12/05/2016 à 13h11
Commentaires