le lundi 17 septembre 2012

Liens Google News : Aurélie Filippetti se rapproche d'une taxe

La ministre de la Culture a dévoilé en partie sa position sur la question de faire contribuer financièrement Google et son service d'actualités. Aurélie Filippetti estime qu'il est « indispensable » qu'une forme de rétribution soit payée « par les sites qui aujourd'hui tirent un profit réel de l'utilisation des contenus riches en information ».

Logo de "Google News"
Plusieurs représentants de la presse ont récemment fait part de leurs propositions afin que soit mis en place un droit voisin qui obligerait les services qui référencent puis éditorialisent les contenus publiés par les sites d'information (comme Google Actualités) à verser une sorte de redevance. Si Google a déjà critiqué ce projet en le qualifiant de « néfaste », la ministre de la Culture estime, pour sa part, que la question d'une taxe doit être débattue.

Dans une interview accordée au site aqui.fr, Aurélie Filippetti considère en effet que : « ce qui est indispensable, c'est qu'il y ait une forme de rétribution par les sites qui aujourd'hui tirent un profit réel de l'utilisation des contenus riches en information, en savoir faire, en matière grise. Il faut qu'ils participent au financement de l'information ». Elle ajoute qu'une mission sur le sujet a d'ores et déjà été confiée à un inspecteur des Finances ainsi qu'à un magistrat de la Cour Des Comptes.

Evoquant la « concurrence assez déloyale » menée par certains grands acteurs mondiaux, la ministre précise que « certains sites, des moteurs de recherches issus d'acteurs économiques qui ne sont pas localisés en France et pas fiscalisés en France utilisent, énormément, de matière première issue de la presse numérique ». C'est pourquoi elle plaide pour une meilleure transparence dans les mécanismes d'aide à la presse et invite à entendre les propositions qui seront formulées dans le cadre de la mission Lescure.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )