le mercredi 05 juillet 2017

Photobucket devient payant et sème le chaos

Si vous avez traîné, depuis début juillet 2017, dans les méandres d'Amazon, eBay ou encore Etsy et quelques autres marketplace, un fait a dû vous frapper : certaines images n'apparaissent plus et sont remplacées par une image générique demandant une mise à jour du compte. Les vendeurs n'y sont pour rien, tout comme Amazon et les autres marketplaces.

Le problème est lié à un changement de politique commerciale, comme le relate la BBC. Toutes les images qui ont disparu avaient été postées sur la plateforme d'hébergement gratuite Photobucket.

Photobucket demande de payer et les images disparaissent


Les vendeurs sur les marketplace mais également des blogs, des forums et même des sites Internet, ont été touchés par ce phénomène : les images ont disparu. Elles étaient toutes hébergées par le service Photobucket qui a changé ses conditions d'utilisation. Des millions d'utilisateurs sont concernés partout dans le monde y compris en France.

Le 1er juillet 2017, Photobucket, qui était jusque-là totalement gratuit, a décidé de devenir payant. Le site demande désormais de payer un abonnement aux utilisateurs qui voudraient que les images postées sur leur compte puissent être utilisée sur des sites tiers. Une décision vivement critiquée par les utilisateurs, notamment car il semblerait que le site n'ait pas prévenu les concernés.

Photobucket


Photobucket demande 399 dollars par an pour un service auparavant gratuit


Sur les réseaux sociaux la grogne est rapidement montée car le service était très utilisé : lancé en 2003, il déclare avoir plus de 100 millions d'utilisateurs et héberger plus de 15 milliards d'images sur ses serveurs. C'est la première fois en 14 ans d'existence, qu'un tel changement de politique survient sur le site. Le groupe, basé à Denver, avait simplement notifié ses clients le 26 juin 2017 sur son propre site, 5 jours avant d'interdire l'affichage des images sur les sites tiers.

Les internautes se sont sentis lésés, pris au piège et certains comparent même Photobucket à un ransomware. Le prix à payer pour que les images s'affichent à nouveau est de 399 dollars par an, soit le prix d'un abonnement premium. Mais il semblerait que la plupart des utilisateurs ne soient pas enclins à payer.

Modifié le 05/07/2017 à 11h06
Commentaires