Espace membre :
flechePublicité

Ballot screen : Opera satisfait, pas les petits éditeurs

Partager cette actu
Microsoft Ballot Screen Update - 2
Proposé aux utilisateurs européens de Windows depuis le 1er mars dernier, l'écran de choix de navigateur internet reçoit un accueil en demi-teinte. Opera a ainsi constaté un accroissement significatif des téléchargements depuis l'Europe, tandis que six des sept éditeurs du second rang réclament une meilleure mise en avant.

Les éditeurs du second rang protestent
Tel qu'il apparait aux internautes qui l'ont volontairement installé, l'écran de choix, dit aussi ballot screen, ne présente effectivement que les cinq premiers navigateurs du marché : Internet Explorer, Firefox, Chrome, Opera et Safari, dans un ordre théoriquement aléatoire et non selon ce classement par part de marché ni par ordre alphabétique.

Il faut en revanche faire défiler une barre de défilement horizontal pour afficher la liste des sept autres navigateurs, affichés à leur tour dans un ordre aléatoire et non dans cet ordre alphabétique : Avant Browser, Flock, GreenBrowser, K-Meleon, Maxthon, SlimBrowser et Sleipnir. Six des éditeurs de ces navigateurs (tous à l'exception de celui de K-Meleon) ont donc saisi la commission européenne car ils estiment « que la présentation de l'écran de choix ne permet pas à la majorité des usagers de savoir qu'il y a plus de cinq navigateurs parmi lesquels choisir ».

Ils ne réclament ni l'affichage immédiat de leurs navigateurs, ni même l'installation obligatoire et mondiale de l'écran de choix, mais « seulement le simple ajout d'un texte ou d'un élément visuel qui indiquerait à l'internaute moyen qu'il existe d'autres choix à droite de la partie visible de l'écran ».

La commission européenne s'est pour l'heure contentée de transmettre cette demande à Microsoft, qui aurait promis de répondre dans les plus brefs délais.

Opera double le nombre de téléchargements
Opera, qui est d'ailleurs à l'initiative de la plainte dont découle ce ballot screen, indique quant à lui que plus de la moitié des téléchargements du navigateur internet éponyme proviennent directement de celui-ci. Le nombre de téléchargements a même triplé au cours des premiers jours, ce qui témoignerait selon Opera de l'intérêt de susciter la curiosité des utilisateurs.

« Ceci confirme que lorsqu'on donne vraiment le choix aux utilisateurs du logiciel le plus important de leur ordinateur, le navigateur internet, ils essaient les alternatives, » fanfaronne ainsi Hakon Wium Lie, directeur technique d'Opera Software. Et de rejoindre le discours de Mozilla : « Une multitude de navigateurs rendra l'Internet plus standardisé et plus accessible ».

Conformément à la décision de la commission européenne, les acquéreurs de nouveaux ordinateurs sous Windows seront invités à choisir parmi l'un de ces navigateurs au premier démarrage de leur ordinateur pendant au moins cinq ans. La mise à jour pour les utilisateurs existants continuera quant à elle à être proposée sur la base du volontariat. Les éditeurs réclament enfin que cette initiative soit étendue au monde entier, et non à la seule Union Européenne.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Manga Reader
Un lecteur de mangas aux effets graphiques sympathiques
Comical
Lisez vos BD et comics favoris sur votre ordinateur !
BookReader
Logiciel de lecture de textes et de livres électroniques.
BookViewer
Visualisez vos textes comme un livre en 3D.
eBook Organizer
Organisez vos livres électroniques.
BookBuddi
Votre PC vous lit tout.
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité