Control : la prise en charge de DirectX 11 est là

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
11 mars 2021 à 17h34
6

Une nouveauté que nous n'attendions plus forcément, mais qui fera plaisir aux détenteurs de « vieux » GPU.

Datée du 10 mars 2021, la dernière mise à jour du Control de Remedy est l'occasion de revenir sur une petite faille du jeu qui ne prenait jusqu'à présent que DirectX 12 en compte.

Une mise à jour de 1,61 Go

Ce que l'on appelle le patch note est pour le moins bref, il tient même en une ligne : « Added Directx 11 support ».

En effet, la dernière mise à jour de Control met à contribution ses 1,61 Go de données pour permettre aux utilisateurs ne possédant pas de GPU compatible DirectX 12 de lancer le jeu malgré tout… Reste à voir si la carte graphique sera assez costaude pour en profiter correctement.

Rappelons qu'à sa sortie le 27 août 2019, Control était disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC Windows. Une version Switch a été commercialisée un peu plus d'un an plus tard, le 28 octobre 2020, et la déclinaison PlayStation 5 / Xbox Series X |S est arrivée le 2 février dernier.

Sources : WCCFTech , Steam

Modifié le 12/03/2021 à 15h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Qu'est ce qu'un VPN ? Définition, fonctionnement... On vous dit tout !
Test Asus Zenfone 8 Flip : un bon smartphone, qui manque d'audace
Asus annonce les Zenfone 8 et Zenfone 8 Flip et se lance dans les flagships compacts
SSD pas cher : le Sandisk SSD Plus 1 To 2.5
Test Asus Zenfone 8 : enfin un smartphone haut de gamme compact
App Store : les processus de vérification auraient permis d'éviter des fraudes s'élevant à $1,5 milliard
Le top des PC portable gamer : MSI GF75 Thin à -450€ chez Cdiscount
Obtenez 4 To de stockage externe Seagate à moins de 90€ avec un code chez Cdiscount
SteelSeries dévoile sa nouvelle souris gaming boostée au RGB, la Rival 5
Amazon, Apple et Google s’allient pour promouvoir l’intercompatibilité des objets connectés
Haut de page