Communauté Clubic

Un fan du Raspberry Pi 4 crée un radiateur low-profile à caloduc (bientôt en vente)

commentaires
#1

Depuis sa sortie en juin dernier, le Raspberry Pi 4 fait face à de sérieux problèmes de surchauffe et de throttling, perdant ainsi de ses performances et de sa puissance dans certaines situations.

0 Likes

#2

Il est probable que le morceau d’alu sans caloduc soit suffisant. Pour les hat recouvrants, je pense qu’il faut abandonner cette idee sur les pi4 a moins d’avoir une ventilation active.

1 Like

#3

le caloduc doit pas faire de mal …
par contre, ca tiens comment ?
j’aurais aimé que ca soit vissé sur les trou du RPI … ca l’aurais d’ailleurs rendu compatible avec les PI3 … probablement

0 Likes

#4

le caloduc doit pas faire de mal …

L’inconvénient est qu’il augmente forcément le prix du produit.

Un plaque d’aluminium de cette taille et de cette épaisseur conduit relativement bien la chaleur.

0 Likes

#5

Ben il est complètement useless dans une majorité de cas…

Je rappel qu’un caloduc a, par définition, comme principe de transporter de la chaleur. La gravité joue dans cet objectif un rôle primordial (pour véhiculer les condensats vers la source de chaleur). Visiblement ici, le caloduc même capillaire, est presque purement esthétique. Un insert en cuivre (ou tout autre métal caloporteur) aurait été bien plus efficace…
Je n’ose même pas évoquer la résine!!

Donc une super bonne idée, qu’une volonté de commercialisation a castrée.

Bravo our l’idée quand même.

0 Likes

#6

Intérêt relativement nul une ventilation active reste plus efficace, transporter la chaleur c’est bien, la rejeté c’est mieux

0 Likes

#7

en l’occurance, ca augmente la surface de contact et donc l’enchange de chaleur …
effectivment, une ventilation active, c’est mieux, mais vu que la bestiole est faite pour dissipper sa temperature seulement pas la surface des composants, augmenter cette surface de contact avec un materieux conducteur de chaleur, c’est deja une bonne idée …

0 Likes

#8

que ca augmente le prix … oui, forcement …
ne serais ce que du point de vue de l’usinage … plus de travail, donc plus cher.

par contre, j’ai pas les chiffre de conductivité thermique de l’alu …
mais a priori, si il est choisi comme materiau de base, t’a probablement pas tord …

0 Likes

#9

un caloduc se sert de la gravité quand il veut faire un flux…
si tu t’en sert simplement pour diffuser la challeur et profiter au maximum de ta surface de contact, tu n’en a pas forcement besoin …
surtout vu la taille du truc.
Quand a la resine, il est dit dans l’article qu’elle est concue pour l’echange de challeur …
(n’en sachant pas plus que ca, je pourrais pas en dire plus … )

pour bien faire faudrais qu’on trouve les conductance thermique de l’alu utilisé, et celle d’un caloduc standard … voir si effectivement, ca presente un interet ou pas.

on peut faire la supposition qu’il est la pour limiter les points chauds et favoriser la dispertion de la challeur au sein du radiateur …

0 Likes

#10

Non un Caloduc est plus efficace que la conduction parce que c’est une pompe a chaleur passive qui se sert de la gravité comme “compresseur”.
Mais si ce circuit de refroidissement est à l’horizontal, on perd au niveau de cette super résine (lol) et on ne gagne rien du caloduc.

Nan c’est une fausse bonne idée de l’avoir rajouté… Mais visiblement ça marche.

En même temps, usiner la place pour un insert d’un autre métal plus conducteur, avec la différence de dilatation, et la précision que cela requiert… C’est chaud. Il est plus facile de faire un trou et de badigeonner le tout de colle.

0 Likes