Communauté Clubic

Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans

commentaires
#1

Selon Thierry Bolloré, à la tête du groupe Renault, il sera possible de s’offrir une voiture électrique pour 10 000 euros… dans cinq ans.

1 Like

#2

Je ne savais même pas qu’il avait pris la tête du groupe. Et au début j’ai confondu avec Vincent Bolloré…(son cousin)

Cela aurait été bien d’avoir sa vision d’une Renault électrique à moins de 10000€.
Est-ce que pour 10000€ on aura un VE au moins équivalent à un VE d’aujourd’hui? Mieux? Moins bien?
Un prix presque divisé par 3 en 5 ans…ça laisse songeur. Tous les investissements auront été rentabilisés d’ici là?

1 Like

#3

La méthode de Renault c’est de faire payer la voiture moins cher mais d’imposer un abonnement sur les batteries. Donc oui ça pourra descendre à 10000€ et à coté de ça il y a aura 100€ par mois de batteries.

2 Likes

#4

Voila une belle manière de sabrer les ventes de la Zoe actuelle qui est 3 fois plus cher :stuck_out_tongue:

1 Like

#5

Sachant qu’ils se sont mis à vendre la voiture intégralement, j’en doute :slight_smile:

0 Likes

#6

C’est déjà le cas aujourd’hui et la Zoé est loin des 10 000 €. Il aurait été intéressant de savoir sur quels critères il s’appuie pour dire cela, car quelque soit le type de voiture les prix sont rarement vus à la baisse.

0 Likes

#7

Si c’est 10 000 € pour une autonomie de 200km, il peut la garder. Beaucoup de possesseurs de Zoe ont une voiture thermique à côté. Il y a 10 ans, le constructeur chinois BYD sortait des voitures avec 4-500km d’autonomie( la E6).
Chez nous, on attend toujours. C’est pas la technologie qui fait défaut, c’est la volonté d’imposer l’électrique et tous les pans de l’économie qui s’effondreraient (constructeurs de pièces détachés, les garagistes…).
Les gens, moi le premier, ont pensé que la voiture électrique serait un moyen de transition en claquant 25000 balles et sans retourner voir ton garagiste pendant 10 ans (hormis pour changer des pneus et des plaquettes)…Que nenni, leur système de location de batterie a tout vérolé depuis le début, ça ajouté à une autonomie ridicule, c’est cuit, ça ne marchera pas en l’état.

2 Likes

#8

C’est probablement la seule manière de passer sous les 10000euros. Ca et/ou intégrer des batteries pour déplacement urbains qui permettent 50 à 80km uniquement.

0 Likes

#9

Ben oui, on aura une autonomie tristounette (pour ne pas dire “à chier”) et une véritable boite à chaussure sur roues.

0 Likes

#10

Qu’ils se dépêchent, je prends de l’âge et je voudrais mon camping-car électrique autonome d’ici maxi 10 ans SVP !

0 Likes

#11

Je vois qu’autant les commentateurs ici que l’article lui-même ne parlent que de grandes autonomie ce qui a mon sens est une erreur fondamentale pour l’avenir du VE :

Je crains que l’avis de tous ces “experts” ne vaille pas grand-chose face aux réalités techniques et économiques, et pas plus face à ce qui va se passer dans l’avenir.
La course à la grosse, couteuse, et lourde batterie qui ne sert qu’occasionnellement conduit à handicaper le VE tous les jours de l’année dans ses déplacement urbains et périurbains durant lesquels les véhicules sont constamment arrêtés devant un feu de croisement, un bouchon, ou le ralentissement du véhicule qui roule devant. Et les PHEV avec des batteries bien plus modestes de 9 à 13 KWh au lieu de 80 à plus de 100 KWh sont bien moins lourds et moins handicapés dans cet usage, malgré le poids du moteur thermique qui reste bien moins lourd que l’excèdent de batterie. Et cela restera vrai tant que la densité énergétique des batteries ne permettra pas de faire une batterie permettant de faire 1000 Km avec une batterie pesant moins qu’un moteur thermique+réservoir+pot-d’échappement… Et sauf révolution technologique, cela n’est pas inscrit dans un avenir prévisible. De plus cette solution conduit à des véhicules d’un prix très élevé, même si le prix du Wh de stockage diminue dans le temps, il diminue moins vite aujourd’hui que les tailles de batteries n’augmentent. Pour cette raison je pense que ce ne sera pas l’évolution du VE, malgré les avis de ces “experts” qui semblent considérer que les autonomies de 300 km maintenant allégrement franchies cette voie et celle du futur. Si c’était vrai, ce serait ouvrir une voie royale au PHEV dont le prix apparaitrait de plus en plus abordable en regard de celui des VE. Et c’est déjà le cas aujourd’hui mais l’écart ne ferait que croitre, et la contrepublicité faite au VE aujourd’hui (CF le contenu de cet article) tout en continuant à masquer que le VE ne sera jamais compétitif face à une VT pour traverser le pays sur 1000 Km, au point qu’il sautera aux yeux du dernier des profanes car les temps de charge seront devenus démentiels même à de forte puissances de charge.
L’alternative c’est la direction inverse, des batteries capables d’être rechargées totalement dans les mêmes délais que celui nécessaire pour faire le plein d’une VT. Et cela aussi loin que l’on peut prédire conduit à limiter la capacité de ces batteries à des charges permettant de rouler deux heures durant pour parcourir environ 200 Km, majoré d’un tampon de sécurité d’une cinquantaine de Km, ce qui conduit, avec des consommation de 15 KWh au 100 Km, à des batteries de moins de 40 KWh qu’il faudra néanmoins être capable de recharger sous une puissance voisine de 350 KW ce qui permettra une recharge totale en 6 à 7 minutes, comme les VT aujourd’hui. Alors à ce moment-là, les PHEV tireront leur révérence car ils n’apporteront plus rien dont le VE ne serait toujours pas capable. Mais cette alternative suppose un investissement considérable dans l’aménagement du réseau de recharge avec des bornes de 350 KW tous les 50 Km d’une part. Et d’autre part, des améliorations que les technologies d’aujourd’hui sont capables de fournir sur les circuits de chargement d’électronique de puissance sur les véhicules afin qu’ils puissent supporter ces charges.
Malheureusement le futur ne se dirige pas dans cette direction aujourd’hui, car les pouvoirs publics et les constructeurs sont conseillés par ces “experts” qui les conduisent droit dans le mur qui stoppera la progression du VE mal orienté lorsque la population assez riche pour pouvoir payer ces mastodontes équipés de batteries permettant de franchir 1000 Km, avec des temps de charge de plusieurs heures même sur bornes dite rapides aura épuisé son potentiel de clientèle. De plus ces véhicules quel que performants qu’ils soient ne pourront toujours pas rivaliser avec les VT, car on peut toujours allonger la longueur de la course.
Il faudra alors revenir à des véhicules très différents, petite batterie mais charge ultra rapide, et les quelques voyages de longues distances à ne faire que quelques fois dans l’année, se feront uniquement par petites étapes comprises entre 200 et 250 km, mais avec des temps de charge comme on les connaît aujourd’hui avec les VT. Et tous les jours de l’année, au quotidien, les recharges se feront tous les deux ou trois jours dans le garage, la nuit sur une prise standard sous 10 ampères à 2,2 KW de puissance, ce qui n’en sera que mieux pour la bonne santé de la batterie. Les quelques recharges ultra rapides faites durant les longs voyages restant marginales, elles n’auront pas d’incidence négative sur les batteries, peut-être même seront-elles salvatrices pour la réorganisation des ions lors des charges lentes habituelles les jours qui suivront ces longs voyages.
Mais bien sûr……. je peux me tromper.
Serge Rochain

2 Likes

#12

Je suis d’accord, le VE doit être réservé aux petites distances et le PHEV E85 pour le reste. Et on est dans une phase où tous les investissements vont au VE et rien dans les carburants alternatifs, on va prendre du retard en étant monomaniaque comme on l’a fait avec le diesel… c’est dommage :confused:

Après, il faut aussi dire qu’il y a beaucoup d’espoirs sur les batteries au graphéne qui n’augmentent pas l’autonomie mais améliorent considérablement la vitesse de charge.

1 Like

#13

S’il vous plaît les gens…Que signifie PHEV ??? D’avance tout plein de mercis !

1 Like

#14

Plug-in Hybrid Electric Vehicle = Hybride rechargeable, soit une hybride avec une 30aines de kms d’autonomie en full électrique :wink:

2 Likes

#15

Plug-in Hybrid Electric Vehicle » quand les deux motorisations agissent de concert pour animer le véhicule, ou EREV pour « Extended Range Electric Vehicles » quand seul le moteur électrique est connecté aux roues, le moteur thermique ne fournissant de la puissance qu’à un générateur pour recharger la batterie.

1 Like

#17

Tout à fait, des batteries louées et dont le brevet appartient à un certain Vincent, Bolloré Vincent, mais ça c’est une coïncidence.

0 Likes

#18

ce n’est pas la volonté, au contraire, tout est fait pour qu’on passe à l’electrique, normal, bolloré vincent (l’autre) possède les brevets sur les batteries… Le problème c’est que personne ne veut d’une voiture dont le bilan carbone pour construire et SURTOUT RECYCLER est le pire de l’histoire de l’automobile, qui n’a pas d’ autonomie, juste pour faire plaisir au lobby Bolloré. Si tu ne veux pas polluer, d’autres solutions existent, sans te ruiner, kit E85 sur les voitures essences, achat de voitures flexfuel, très efficace en réduction de pollution pour un moteur thermique, et bien d’autres solutions existent…

0 Likes

#19

Ca dépend du pays neutre

En Belgique nous ne sommes nulle part en ce qui concerne les réseaux de recharge publics : à peine plus de 3.000 bornes dans tous le pays (+ environ 2.500 bornes privées chez des particuliers, et environ 4.500 dans des entreprises)

Et personne n’est prêt à investir dans la construction de réseaux, parce que la part des VE dans les ventes de véhicules neufs a été de moins de 0,5% en 2018 ^^

0 Likes

#20

Super ces voitures polluantes vont se vendre comme dans des petites pains et dans 20 ans HOP ! scandale écologique -> vielles batteries entassées, terres dévastés par l’exploitation des terres rares
etc…

PS : ne pensez pas qu’avec la voiture électrique vous allez passer au travers de la TIPP
car elle a été renommée en TIPCE !
TOUT EST PRÊT !

0 Likes

#21

Tu devrais te renseigner :
1- les terres rares ne sont pas utilisées dans les batteries
2- ce n’est même plus utilisé dans les moteurs électriques chez la plupart des constructeurs
3- j’ai l’impression que tu ne sais même pas ce que c’est
4- et les sols pour rafiner le pétrole on en parle ? :smiley:

Euh… tu sais qu’on s’éclaire pas à la bougie chez nous hein… donc on est à peu près au courant du prix du kW mais merci quand même :crazy_face:

0 Likes