Communauté Clubic

Sur le Web | Le jour du Keynote Apple, Reporterre interroge sur la pollution liée à nos smartphones

commentaires
#1

En ce jour de Keynote Apple qui verra la marque à la Pomme annoncer ses nouveaux modèles, Reporterre, le « quotidien écologique », a publié un dossier expliquant les méfaits des smartphones sur l’environnement, de leur conception à leur recyclage (ou non).

0 Likes

#2

Heureusement que des gens se préoccupent de cette pollution, pour ma part depuis 2007 j’en suis à mon 3ème smartphone et mon dernier, le Poco F1, sauf cas de panne/casse/perte, me servira au moins encore 3 ans, voir 5.

1 Like

#3

Le Fairphone s’efforce d’aller dans le bon sens, c’est certain, mais il n’est pas 100% réparable : impossible de changer la carte mère, le CPU, le SSD ou la RAM (s’il prend l’eau c’est mort). Son CPU un peu faiblard laisse craindre une impossibilité à suivre de nombreuses mises à jour d’Android.

0 Likes

#4

D’un autre côté, vu le prix des smartphones, être assez peu précautionneux pour éviter qu’ils prennent l’eau…
Alors oui, je sais, on les trimballe partout, on fait tout avec etc. Mais il ne faudrait tout de même pas oublier que cela reste de l’électronique qui coûte cher et qui est, de surcroît, de plus en plus fragile (plus fin, miniaturisation…).
Quelqu’un qui s’achète un smartphone à 1000€ et qui est assez bête (pour rester poli) pour ne pas faire suffisamment attention…je ne vais pas le plaindre si le joujou a pris l’eau.

0 Likes

#5

Ce n’est pas une question de bêtise, mais de simple étourderie ou de maladresse, surtout pour un appareil qui, comme tu le dis, est manipulé à longueur de journée (qui ne casse pas parfois de la vaisselle, marche dans une m… de chien, etc.).

0 Likes

#6

un indice de “recyclabilité” serait mieux qu un indice de l’indice de « réparabilité »

0 Likes

#7

Ces deux exemples ne coûtent pas 500, 1000€ ou plus… En tout cas pas ma vaisselle :wink:
Les gens sont tellement accros à leur téléphone qu’ils l’utilisent tout le temps (en marchant, prenant les escaliers, conduisant, faisant du vélo, au bord de la piscine etc…). Ils augmentent donc les risques. De plus, en faisant cela, ils zappent complètement ce qui se passe dans leur environnement proche, ce qui augmente encore les risques. Que les maladresses arrivent…c’est une loi universelle je pense ! Mais justement:

  • en connaissant cette loi
  • en sachant que l’on augmente de beaucoup les risques en utilisant le téléphone dans certaines conditions
  • en connaissant le prix du téléphone

Si on persiste et qu’il y a détérioration, j’appelle cela de la bêtise. Ou alors c’est que le téléphone ne coûtait pas encore assez cher vu qu’on est prêt à mettre xxxx€ à la poubelle pour ne pas avoir su prendre les précautions nécessaires ou attendre un meilleur moment pour s’en servir.
J’ai eu 7 ou 8 téléphone portables dont 3 smartphones. Un seul a été détérioré, totalement par ma faute. tous les autres sont tombés en panne. Mais j’ai fait en sorte de faire attention et de mettre les protections qui vont bien. Quand j’ai pris mon S4 d’occasion à 250€ il y a quelques années, j’ai acheté une double coque de protection à 50€. C’est cher mais elle a été bien amortie (sans jeu de mot :innocent:)
Perso, un téléphone qui coûte un ou deux mois de mon crédit immobilier, je vais y faire attention comme à la prunelle de mes yeux. La question ne se posera pas vu que je ne ferai jamais un tel achat.

0 Likes

#8

Les deux sont utiles je trouve. Si on sait que le téléphone que l’on veut acheter est plutôt bien réparable et en plus qu’il se recycle bien…Bingo !!!

0 Likes