Communauté Clubic

Selon vous, le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien?

Dans un entretien accordé au Point, l’ancien haut-commissaire à l’énergie atomique Yves Bréchet lance un cri d’alarme sur l’avenir du nucléaire en France, affirmant que cette énergie serait bien moins mortelle que les énergies renouvelables. Qu’en est-il précisément ?

1 J'aime

Vous avez compté les 900 000 morts indirectes de Tchernobyl? Les morts indirectes de la vidange quotidienne de 300 tonnes d’eaux à Fukushima? Et les accidents militaires non déclarés?
CE qu’on ne sait pas peut faire très mal.

1 J'aime

Comment un panneau solaire sur un toit peu tuer des gens !?
Il vont les nettoyer et tombent?

Et les éoliennes? Les gens tombent de la haut? Il ne s’attachent pas? Il s’électrocutent?

C’est dingue ces chiffres…

1 J'aime

Ce serait bien de compléter la news par ca :


Bréchet travaille désormais chez Framatome. Ceci raison en théorie il n’a pas tord, le nucléaire sur le plan CO2 est bien plus intéressant que le reste. Le problème c’est que, dans la pratique, les états sont désengagés de toutes politique énergétique cohérente, et n’injectent pas les ronds pour préserver leur parc actuel.

Au fond c’est un peu comme l’avion. Quand une catastrophe se produit, c’est énorme et ça marque les esprits. Mais elles sont suffisamment rares pour qu’au total ça soit moins dangereux que d’autres moyens de transports ou de production d’énergie qui ne font pas la une à chaque accident.
Le nucléaire a une toute petite chance de provoquer une catastrophe énorme. Pendant ce temps le charbon a une certitude absolue de provoquer des maladies et le fait en permanence, mais tout le monde s’en fout.
Je ne connaissais pas l’existence de ces études qui comparent proprement les risques de chaque source d’énergie, jusqu’ici je me disais juste « faudrait évaluer les dégâts du charbon pour les comparer au nucléaire » … c’est chose faite, merci pour ce résumé !
Et je suis au passage fort étonné de voir que même l’éolien et le solaire sont concernés, ça ne m’étais même pas venu à l’esprit jusque là. Quoi que ces sources renouvelables ont d’autres défauts, à commencer par leur difficulté à « rembourser » leur dette en co2 liée à la fabrication des éoliennes et panneaux.
Malheureusement, le fait est qu’on n’a à ce jour aucune solution miracle. Qu’on s’intéresse aux risques (santé, vies, environnement) ou aux émissions de gaz à effet de serre, un compromis est obligatoire quelle que soit la solution choisie pour produire l’énergie … il n’y a bien que la diminution de la consommation qui gagne sur tous les tableaux.
Le graal c’est la fusion, et même là ni les émissions ni les risques ne seront nuls. Malheureusement on n’est pas prêts de la maitriser à grande échelle, donc en attendant il faut faire avec ce qu’on a sans trop compter sur un miracle.

10 J'aimes

Oui ce sont des accidents lors d’installation ou d’entretien. Par exemple pour l’éolien il y a eu plusieurs cas d’incendie lors d’entretien, avec des morts brûlés ou par chutes. Vu qu’il faut environ 2000 éoliennes (après facteur de charge) pour équivaloir à une centrale, le ratio monte vite pour l’éolien :frowning:

Au fond c’est un peu comme l’avion. Quand une catastrophe se produit, c’est énorme et ça marque les esprits. Mais elles sont suffisamment rares pour qu’au total ça soit moins dangereux que d’autres moyens de transports ou de production d’énergie qui ne font pas la une à chaque accident.

@ Keorl Exactement !

2 J'aimes

Vous avez compté les 900 000 morts indirectes de Tchernobyl?

Source? C’est un chiffre estimé que Greenpeace a balancé immédiatement après la catastrophe, mais qui ne s’est heureusement pas vérifié.
Les estimations hautes tournent vers 150000 max de nos jours.

C’est un chiffre énorme; et pourtant rapporté à la quantité d’énergie produite, ça reste moins dangereux que l’éolien ou le solaire.

2 J'aimes

Source ?

2 J'aimes

sauf qu’il est extremement difficile de quantifier les dommages de ces accidents. combiens de cancers, malformations est autres apres Chernobyl / Fukushima? d’autant que cette derniere continue de deverser sa contamination en quantité hallucinante dans le pacifique. le probleme de la radioactivité, c’est que les consequences se font sentir sur des generations, et cela meme sans compter l’omerta des gouvernements concernés. qui aujourd’hui sait que Fukushima continue de deverser des quantité importante d’eau contaminée dans le pacifique, une bonne partie (150 tonnes / jour) etant captée pour etre stockée. ce stockage est a 780 000 tonnes d’eau environ, mais d’ici a 2022 il ne sera plus possible d’en stocker, donc tout partiras a la mer. sachant que l’estimation de demantelement de la centrale est a 40 ans, mais que plus ca vas et plus cela semble irrealiste. des lors comment estimer le veritable cout humain de catastrophes?

2 J'aimes

Source = lire l’article ci-dessus, ses sources, Wikipedia etc. Bref s’informer.

Si vous avez le courage, le temps et l’honnêteté de regarder ce documentaire jusqu’au bout, vous saurez que 90 000 morts ou 900 000 c’est une catastrophe monstrueuse qui fait des infirmes et des morts plusieurs générations plus tard. Vous saurez aussi qu’on nous en cache bien plus.

Ici un petit 5 minutes qui en dit long.

Quelle cochonnerie épouvantable que le nucléaire. Si j’étais vous les Français, je me débarrasserais au plus vite de cette épée de Damoclès diabolique.

ces chiffres sont complètement farfelus (travaillant dans la radioprotection, je sais de quoi je parle). De nombreuses études sanitaires ont été faites (et continuent d’être faites) depuis les principaux événement à grande échelle (Hiroshima, Tchernobyl et Fukushima) et aucune n’a démontré de hausse conséquente de la mortalité sur le long terme, la quasi-totalité des décès l’ayant été d’irradiation aiguë lors des événements. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas eu de hausse des pathologies radio-induites, mais celles-ci ne conduisent pas systématiquement au décès, loin de là. On peut comparer cela par exemple aux usines à charbon, dont les rejets sont également cancérigènes, en plus d’être réguliers. Je ne crois pas que les bassins charbonniers soient remplis de cimetières, par contre on rencontre plus de pathologies pulmonaires

3 J'aimes

Alors pourquoi tu dis que le nucléaire reste moins dangereux que l’éolien ou le solaire ?

Vous racontez que des conneries et puis c’est tout.

1 J'aime

et alors ? oui, il y’a eu des milliers de morts lors de l’accident, de la sécurisation et du nettoyage du site, il y’a eu une gestion catastrophique par le pouvoir soviétique de l’époque, mais cela tout le monde le sait. Et comment pouvez vous affirmer qu’il y’a des infirmes et des morts sur « plusieurs générations » alors que l’accident ne date que de 30 ans ?

1 J'aime

et bien prend le temps de lire l’article avant de nous insulter. L’article parle du nombre de décès en fonction de la quantité d’énergie produite, pas du nombre de décès total

1 J'aime

Quelle cochonnerie épouvantable que le nucléaire. Si j’étais vous les Français, je me débarrasserais au plus vite de cette épée de Damoclès diabolique.

Oui vaut mieux faire comme les Allemands et le remplacer par des éol… Ah bah non par du charbon et du gaz :dizzy_face: Soit bien pire que le nucléaire ou les énergies « vertes ». Et avec un bilan pollution bien pire.
Pour comparer les différents pays en temps réel ou sur les dernières 24h : https://www.electricitymap.org/

4 J'aimes

et bien prend le temps de lire l’article avant de nous insulter. L’article parle du nombre de décès en fonction de la quantité d’énergie produite, pas du nombre de décès total

+1 ce gars n’est pas capable de débattre calmement, et il n’a même pas lu/compris l’article qu’il commente :rofl:

2 J'aimes

Y’en a qui ne sont pas d’accord avec toi
https://www.google.com/search?q=malformations+tchernobyl&client=firefox-b-d&sxsrf=ACYBGNQwO5_e8aWOlaRYQR4Bx38TKpYylw:1572894480678&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiSxqjGoNHlAhUlhOAKHUUhAwkQ_AUIESgB&biw=1920&bih=916

Rien ne se compare à un accident nucléaire, RIEN! L’avion ne contamine rien pour des siècles.