Communauté Clubic

La Hyundai Nexo bat le record du monde d'autonomie pour un véhicule à hydrogène

Voilà un nouveau record pour l’hydrogène. Après l’ouverture par la Chine de la plus grande station-service à hydrogène, Hyundai rapporte qu’un de ses véhicules aurait .

La propulsion hydrogène est certainement AMHA la solution la plus viable, ne serait-ce déjà que pour les navires.

Dommage, je le trouvais sympathique Bertrand Piccard. Tout compris à l’hydrogène c’est 3 fois plus d’énergie pour rouler la même distance qu’une pure électrique.
En plus que l’hydrogène est tirée d’une réaction du méthane à 95%… réaction qui produit quoi aussi? du CO²!

3 J'aimes

c’est pas faux, mais le problème de l’hydrogène, autre sa production pas du tout écolo, faut le stocker en gaz a 5/700 bar comme le GPL. Problème, l’hydrogène sa pète fort, trèèèès fort. y’a cas voir ce qu’y s’est passé avec l’Hindenburg en 37. j’ai pas envie de décoller sur la lune avec ma bagnole moi xD

3 J'aimes

Peux tu me dire a partir de quelle énergie on obtient de l’électricité (en quantité suffisante pour alimenter tous les véhicules électriques actuels )?

Vu le rendement et le cout, ce n’est pas pour demain mais c’est sur que le poids est un peu moins un problème sur un bateau.
Par contre pour une voiture… Ils ont brulé environ 6kg d’hydrogène, donc si la pile a un excellent rendement, 33kwh * 6kg = 198kwh. Ca fait déjà beaucoup pour 778km (25kwh au 100, à rapprocher au 15kwh moyen d’un VE sur batterie => le rendement de la pile est médiocre, voir pas très bon car ils ont du rouler très pépère)! Quand en plus on prend la quantité d’énergie qu’il faut pour faire un kg d’H, soit 48kwh dans le meilleur des cas, on arrive à une conso globale de 288kwh!!!

3 J'aimes

As-tu lu TROIS FOIS PLUS?

Sans compter le coût exorbitant d’une station, sa capacité limitée et la possibilté d’explosion comme il est arrivé au moins 3 fois déjà.

Oui vraiment comme on dit depuis 20 ans, l’hydrogène est l’énergie de l’avenir… et le restera toujours.

1 J'aime

c’est la loose, une Tesla Model 3 a franchi 975 kms dans les mêmes conditions.

Et le plein aura couté 4 fois moins cher et émis 4 fois moins de co2 (au bas mot)

2 J'aimes

« Peux tu me dire a partir de quelle énergie on obtient de l’électricité (en quantité suffisante pour alimenter tous les véhicules électriques actuels )? »
le parc énergétique actuel est assez dimensionné pour charger une dizaine de millions de véhicules électriques intégralement chaque nuit.
C’est ENEDIS/ERDF qui confirme la chose (la charge nocturne consomme à peu près comme un ballon d’eau chaude)

3 J'aimes

je n’ai pas tout compris, l’hydrogène n’est pas produit a partir de l’électrolyse de l’eau ?
bon j’imagine que dans ce cas la il faut de l’électricité mais bon … on nous dit tout le temps que l’hydrogène ne produit que de la vapeur d’eau …
Pour le reste c’est sur qu’en terme de sécurité … l’hydrogène c’est pas ce que l’on fait de mieux …

Pour les navires oui, pour les voitures malheureusement non, rendement est trop mauvais

2 J'aimes

" mais c’est sur que le poids est un peu moins un problème sur un bateau."
Sauf que sur un bateau, crois moi, on compte les sous :slight_smile:

« donc si la pile a un excellent rendement, »
le rendement maximum théorique d’une pile à 50% de sa puissance est de… (roulement de tambours) 55% ! Et ce n’est pas dépassable, c’est la physique qui l’impose.

les sources sont disponibles pour le vérifier sur le site même de l’Afypac, LE lobbie français de l’hydrogène.

C’est à mon sens l’information la plus capitale, considérer qu’on peut, dans notre vision du futur, choisir une énergie consistant à jeter 50% du jus qu’on met dans le réservoir me semble tout bonnement abérrant. sans compter qu’en amont on en a déjà perdu autant pour générer puis compresser l’hydrogène.

5 J'aimes

La voiture à hydrogène produit de l’eau, ce qui n’est pas cool avec 100 000 bagnoles qui se font une patinoire l’hiver et un sauna l’été.
mais en plus, obtenir de l’hydrogène par électrolyse dépense beaucoup d’énergie et coûte plus cher que de reformer du méthane… et l’industrie va toujours au moins cher.

2 J'aimes

La magie de l’atome

L’hydrogène reste la moins pire des alternative aux moteurs thermiques. Reste à fabriquer l’hydrogène proprement.

Tu réponds pas a ma question; Je te demande pas de m’expliquer les dangers ou inconvénients de l’Hydrogene, je te demande « a partir de quelle énergie on obtient de l’électricité (en quantité suffisante pour alimenter tous les véhicules électriques actuels )? »

Je ne doute pas que l’on puisse alimenter le parc de VE , mais je demande simplement, et pour faire court- comment est produite TOUTE cette électricité; C’est super de vanter les mérites des VE, de taper a bras raccourcis sur le véhicules thermiques , pollueurs et tout et tout, mais il faut aussi savoir reconnaître que pour que les VE puissent avancer, il leur faut de l’Electricité, qui est produite en TRÈS grande partie par les centrales nucléaire, ou au fioul, ou au gaz, polluantes elles aussi (ne parlons pas du nucléaire, qui ne trouve aucunes grâces a vos yeux) et cette partie de la chose, vous refuser de la voir. Toute médaille a son revers.
Edit: le « vous » est pour repondre a toi et Rexxie

T’es sérieux? Tu travailles chez Air Liquide?
Soit tu as de l’électricité et tu recharges une batterie soit tu as du méthane (GNV) et tu le brules dans un moteur…
Dis moi quel est l’avantage de passer par la case hydrogène?

1 J'aime

il y a des soupapes de sécurité

Apparemment, je dois mal m’exprimer: Je demande simplement comment et a partir de quoi notre électricité est fabriquée; Je ne prend parti ni pour l’électrique, ni pour le thermique, ni pour l’hydrogène, pour la question sur les moteurs de nos véhicules; Je dit simplement que pour produire actuellement suffisamment d’électricité, on a pas d’autres choix que de passer par des énergies plus ou moins polluantes/dangereuses Il est facile de ne regarder qu’un coté de la médaille, mais toute médaille a son revers . Et pour préciser, ceci s’adresse en particulier aux défenseurs acharnés du véhicule électrique, qui voient le coté blanc de la chose, mais qui ne voient pas (ou font mine de ne pas voir) le coté sombre, et qui poussent certains arguments en avant, sans accepter de voir/d’admettre que, comme je le dit plus haut, toutes médaille a son revers.