Commentaires : Voitures à toit solaire : Lightyear teste une nouvelle technologie et prévoit une production dès 2021

La société néerlandaise Lightyear, qui a officialisé l’année dernière sa voiture électrique à énergie solaire, a annoncé deux nouveaux véhicules de test.

3 J'aime

belle chose mais comme d’hab ça sera hors de prix… a croire que la pollution et l’écologie sont des domaines réservés aux riches

2 J'aime

Effet d’annonce d’une Start up en mal de pub et d’investisseurs et sur un projet dont elle ignore totalement le gain en autonomie.
Franchement, si ce panneau augmente l’autonomie de 2% de jour ce sera déja un miracle. Pas sur que le surcout de l’installation soit rentable

2 J'aime

Avec toute cette électricité produite et un réservoir d’eau on pourrait produire de l’hydrogène par électrolyse, le compresser à 700 bars et ajouter une pile à combustible pour alimenter les moteurs de la Tesla…

1 J'aime

Avec la production de masse et la concentration des productions, on a oublié la valeur des choses. Une voiture ne coute pas grand chose quand on voit les technos embarquées et la somme de R&D qu’il a fallu pour en arriver aux modèles sur nos routes.
Pour le moment, ces couts sont supportés par les premiers acheteurs, le « ticket d’entrée » étant énorme. Il n’y a pas de raison que les couts ne baissent pas drastiquement dans les années à venir, quand on aura autant investi des ces technos plus ou moins vertes autant que dans les technos liées au carburants fossiles!

2 J'aime

:smiley:
J’espère que c’est une blague, ajoute des smileys, ça fera moins peur! :smiley:

4 J'aime

Un youtuber a fait un essai sur sa Tesla model3 standard plus ( donc 50KWh le plus petit modèle d’autonomie) qu’il a branché sur 8 panneaux solaires (donc plus que celle de cette start up) et voiture à l’arrêt.
Résultat … très décevant, il faudrait 40h de parfait ensoleillement pour faire une recharge complète. Pire, avec un taux d’ensoleillement de 75% pour 10h par jour ça chute à 100h de recharge, soit 10 jours.
Dans la réalité, le panneau de Lightyear est plus petit et ne sera pas toujours idéalement placé face au soleil. Et encore s’il y a du soleil tout la journée (l’hiver c’est 8h max de soleil par jour)

Bref la recharge par panneau solaire c’est vraiment gadget, c’est payer chèrement un truc visiblement inefficace. Et je pense que Tesla y aurait pensé si ça avait un réel intérêt sur l’autonomie. On a donc clairement à faire à une start up en mal de publicité en faisant un buzz.

2 J'aime

Justement, j’envisage de faire installer une unité de climatisation autonome sur mon camion, et j’ai donc fait des calculs approximatifs. Le modèle que j’ai vu consomme 25 A en 12 V, donc aurait besoin d’environ 300 W. Sur le toit, je peux espérer placer 3 m² de panneaux, donc avec un ensoleillement parfait, en effet, on peut envisager que ce soit suffisant, mais en pratique, ça serait trop juste. Et alimenter une clim c’est rien à côté d’une voiture.
Si les panneaux solaires étaient 4 à 5 fois plus efficaces qu’actuellement, je pense que ça serait viable, mais là, je doute qu’on arrive à gagner ne serait-ce qu’1% d’autonomie.

Bien-sur, cette évolution ne sera pas suffisante pour envisager une recharge complète, mais en admettons que celle-ci soit combiner avec d’autres nouvelles technologies de productions d’énergie (je pense à notamment à cette nouvelle trouvaille d’une peinture solaire, ou encore grâce à la pluie : https://www.20minutes.fr/high-tech/2716995-20200212-des-chercheurs-generent-de-l-electricite-a-partir-de-gouttes-de-pluie) je pense que l’on pourrait arriver à quelque chose de viable. Même si toutes les sources de production ne permettrais de recharger la voiture qu’a 50%, c’est toujours 50% d’électricité de moins à produire et à dépenser.
Je vois ces évolutions ne manière positive, même si elles sont minime pour le moment.

1 J'aime

Le but n’est pas de recharger le véhicule, mais de permettre de faire les trajets quotidiens (on va dire entre 20 et 40km par jour) sans recharger.
On n’y est pas encore, mais même le test du youtuber n’est pas ridicule, si on considère les km possibles avec son bricolage. Et pourtant son bricolage est loin d’être optimal: il faudrait des panneaux avec une surface particulière (il existe des panneaux avec une surface « ondulée » dont la production dépend nettement moins de l’orientation) pour avoir un meilleur rendement. Et le tout pour 2500$, ce n’est pas un investissement si important par rapport au prix du véhicule.

« Un youtuber a fait un essai sur sa Tesla model3 standard plus ( donc 50KWh le plus petit modèle d’autonomie) qu’il a branché sur 8 panneaux solaires (donc plus que celle de cette start up) et voiture à l’arrêt.
Résultat … très décevant, il faudrait 40h de parfait ensoleillement pour faire une recharge complète. »

Décevant ?
vu la moyenne des trajets domicile-travail effectuée par les européens, de tels panneaux en ombrière au boulot , sur tous les parkings pro du pays, et plus personne ne refait jamais le plein, à vie…
40h c’est une grosse fraction du temps que la caisse va passer sur ces parking, et un plein c’est moins que ce que tu ne va vider par semaine.

si tu utilises un panneau ondulé tu n’auras que 50% de panneau qui sera exposé, voire meme 25% si on retire le sommet, le creux et la surface opposé dès que le soleil ne sera plus au zénith. Bref ton idée de panneau ondulé c’est du pipeau en boite
Là le gars arrive à 40h pour une recharge complete, mais bon avec 8 panneaux solaire et une exposition optimale. son test ramène à 100h pour 75% de temps d’exposition. Dans la réalité, en roulant, tu auras au mieux 30-40% d’exposition optimum (moin en hiver, moins par ciel nuageux, etc) au final il ta faudra quoi … 10h pour +2%. Bof

De ce que j’ai compris le but de ce panneau n’est visiblement pas de fournir du courant en roulant, ça n’apportera que 2% au mieux, mais plutot de recharger ta voiture à l’arret dans un parking, un stationnement, en non utilisation extérieure. encore faut il pouvoir etre orienté pile sur le soleil, ne pas etre sous un arbre, ne pas avoir trop de nuage, et en hiver la perte d’ensoleillement chute terriblement

ouais enfin là le test des 40h c’est avec 8 panneaux solaires, et avec un soleil optimum en permanence. Avec un unique panneau solaire il faudra 40x8=320h pour 100%, soit 3h10 pour 1% et à condition d’une orientation optimum (on ne choisi pas toujours sa place de parking)
Dans le test avec 75% du temps d’exposition optimum (la réalité sera plutot à 40%) il a 100h. Donc avec un seul panneau ça donne 800h pour 100%, soit 8h d’ensoleillement optimum pour 1% de recharge.
Bon, on voit bien que c’est un projet sans interet, une énième start up qui fait le buzz pour sa pub mais qu’on entendra plus parlé. Comme je l’ia dit si le gain était si interessant Tesla l’aurait déja proposé en option
Après libre à vous de croire toutes ces solutions miracles annoncés par des charlatans qui n’ont meme pas de chiffre à proposé vu qu’ils n’ont meme pas faut de test. Il en faut des naifs pour vendre leur camelote.

le capot du moteur est une grande surface inutilisée, pourquoi ne pas lui doter de ces capteurs, ca permettra de presque doubler l’energie récupérée.

J’ai dit « ondulé » par fainéantise, je n’ai pas recherché le principe. On est plus sur le principe d’une lentille de Fresnel qui focalise les rayons perpendiculairement au panneau, quelque soit l’orientation de la lumière. On gagne en gros 30% par jour sur un panneau immobile, donc pas loin d’un panneau inclinable.
Mais je suis d’accord avec toi, ce n sont pas les 5km gagnés par jour en été qui en feront une révolution! :smiley:

Je pense que ton raisonnement n’est pas pertinent, ici on ne cherche pas à recharger le plus vite possible l’intégralité de la batterie mais faire un complément qui permet de recharger moins souvent.

Exemple :
Je travaille à 8km de chez moi soit 16km/jours 235jours par ans soit 3760km.
Si mes panneaux solaire ont une production de 10km/jours en moyenne sur l’année ça fait 10365 = 3650km/ans. Donc probablement que l’été je suis autonome avec mes panneaux et l’hiver je ne le suis pas, néanmoins si j’ai 400km d’autonomie de batterie je les vides en 400/167/5 = 35j pour mes trajets boulots. Sauf que pendent c’est 35 jours je recharge potentiellement 5km/jours l’hiver, au final il me faudra 59 jours pour vider ma batterie au lieu de 35 avec cette faible recharge de 5km/jours.
Finalement pour celui qui roule 100 000km/ans c’est insignifiant, pour celui qui roule 100 000km en 10 ans ça l’est beaucoup moins.

Exemple :
je travail à 8km de chez moi soit 16km/jours 235jours par ans soit 3760km.
Si mes panneaux solaire ont une production de 10km/jours en moyenne sur l’année ça fait 10365 = 3650km/ans. donc probablement que l’été je suis autonome avec mes panneaux et lhiver je ne le suis pas, néamoins si j’ai 400km d’autonomie de batterie je les vides en 400/167/5 = 35j pour mes trajets boulots. Sauf que pendent c’est 35 joursje recharge potentiellement

De plus le test du youtubeur avec huit panneaux Wish 100Wc la ou ici on cherchera à instaler des panneaux avec un meilleurs rendement, exemple deux de 400Wc

T’as pas lu mon précédent message. D’après les tests fait, le gain journalier ne serait visiblement de meme pas 1%, environ 4km. tu trouves ça interessant ? tu économiseras autant en roulant tranquille sur 5km au lieu de rouler plus dynamiquement.

1 J'aime

Toi non plus tu n’as pas lu, pourquoi tu divise par 8 la production ?
Le toit de la Tesla 3 doit faire environ 2m² (1.75m de large x 1.2m de long) soit environ 2m². (Si on ne compte pas mettre de panneaux sur le coffre ou le capot, qui rajouterait de la surface.

La production de tes 8 panneaux solaires bas de gamme c’est 800Wc
Admettons des panneaux produisant 300Wc/m² soit 600Wc mais une orientation moins bonne on ait la moitié de la production des 8 panneaux solaires wish (ce dont je doute car le faible rendement de ces panneaux les empêchent de recharger par faible luminosité, là ou de bon panneaux chargent plus dans la journée.)
Avec tes propres chiffres on est à 4km/jours en divisant par 8 la production soit 16km/jours en divisant par 2 on est d’accord ? Ce qui fait 5840km/ans gratuits.

Mais même si c’est que 3000km/ans, c’est toujours bon à prendre !

Tes calcule sont faux.
Bon commencons par des panneaux solaires de qualité, en regardant sur un sites spécialisés on les trouve à 300W (en pic) pour 1.5m².
En faisant un calcul de surface de la zone de toit de la model3 où sera logé le panneau tel qu’on le voit dans la vidéo on tombe sur 1.7m²
Donc en condition idéale tu auras 330w, on est déja bien loin de tes 600w
Ensuite tes calcul se basent sur une exposition idéale toute la journée, or selon l’orientation du panneau par rapport au soleil la puissance restituée sera très variable, il y aura aussi les nuages, les zones ombragés, etc. Il y aura aussi les conditions saisonnières, toi ton calcul part du principe que c’est l’été tous les jours de l’année or en hiver tu n’as que 8h de soleil par jour.

Au final si tu arrive à récolter 200W en moyenne toute une journée ce sera déja une belle performance. Et si on se base sur son taux de recharge bah on est très très très loin de tes 5840km par an.
sur un superchargeur si on prend 150KW sur 30mn ça donne environ +70%.
Si on revient sur notre 200w durant 10h en moyenne ça fait l’équivalent de 3KW pour 30mn. Et on retombe sur l’'équivalent de +2%.
Bref tout ça pour 2%, soit environ +8km. Et à l’unique condition que ta voiture soit en permanence au soleil, ce qui parait peut vraisemblable.
après faut voir par rapport au prix d’installation mais franchement si c’est pour économiser quelques euros par an ça ne vaut pas le cout de gacher son toit panoramique pour ça.

Je ne dis pas que ça permet de faire une voiture totalement solaire mais je trouve que pour moi qui roule peu et qui habite dans une région très ensoleillée (l’Hérault), c’est un bon moyen d’économiser de l’énergie noble.

Tu te base sur des panneaux solaires standards, 300Wc c’est 300/(1.5m²*1000W/m²) = 20%, j’imagine bien que dans un souci de compacité on va utiliser des technos avec un meilleur rendement. Par exemple les panneaux produits par la société Insolight ont 30% de rendements et des lentilles mobiles qui leur permettent une production quasi-maximum quel que soit l’orientation par rapport au soleil.

On va faire un calcul propre avec des chiffres officiels pour mon cas personnel, la Tesla Modèle 3 long range à 74.1kWh de capacité de batterie et 560 km WLTP soit une consommation de 132Wh/km.

Chez moi pour une journée moyenne (nuages compris) avec des panneaux non suiveurs, on reçoit 5000Wh/m² l’été et 2400Wh/m² l’hiver. Les panneaux Insolight sont en partie suiveurs mais comme l’incidence n’est pas parfaite on va garder ces chiffres. Avec 1.7m², un rendement de 0.3 et une consommation de 132Wh/km on se retrouve avec (5000x1.7x0.3)/132 = 19.3km l’été et (2400x1.7x0.3)/132 = 9.27km l’hiver. La charge lente à un meilleur rendement que la charge rapide mais il y a quand même des pertes. Je vais dire que seul 80% de l’énergie est stocké (même si les rendements en CC sont bien meilleurs que ceux en CA) cela représente 7.42km l’hiver et 15.44km l’été.

Ce n’est peut-être pas rentable pour toi si tu habites en alsace, ou si tu fais 1000 km/semaine. Mais il faut garder à l’esprit que ce sont des premiers essais, le Smartphone que tu tiens dans ta poche a plus de capacité aujourd’hui qu’un ordinateur grand comme une maison il y a quelques dizaine d’années.

En laboratoire on arrive à faire des cellules solaires avec un rendement de 47.1%.
Comme toute nouvelle technologie c’est cher et parait peu rentable. Mais je suis persuadé que si on arrête d’être réfractaire pour cause de non rentabilité immédiate on peut arriver très vite à des systèmes viables permettant de rouler 6000 ou 8000km solaires par an.