Commentaires : Vie privée : le Canada reproche à Facebook d'avoir commis de graves infractions

Pour l’autorité canadienne de protection de la vie privée, le réseau social refuse de remédier aux graves manquements qui lui sont reprochés en matière de confidentialité.

Facebook n’a jamais affecté ma vie privée. Pour ce qui est des données, j’y met ce que je veux, donc je ne pourrai jamais reprocher à ce dernier quoi que ce soit.

Tu y mets ce que tu veux, qu’est-ce que ça change? Ça ne les empêche pas de collecter ce que “bon” leur semble sur ta vie, et c’est énormément plus que ce que tu veux bien leur donner.

C’est beau de croire que Facebook ne prend que ce que tu lui donne.

1 J'aime

FB ça me fait un peu penser aux méthodes de l’église de scientologie : on lave le cerveau des utilisateurs en leur promettant que c’est pour leur bien tout ce qu’ils font, et une fois les pieds dedans, bonjour pour supprimer son compte et toutes les traces qui vont avec.
C’est pas un réseau social US qui va se jouer de la surveillance canadienne en matière de confidentialité. Comparé à FB, tout ce qu’a pu faire Google à côté c’est du petit lait.

Et moi je n’ai pas fb et pourtant, si j’en crois les révélations sorties ces derniers mois, ils ont surement réussi à pomper une partie de mes données personnelles. Je te laisse maintenant imaginer ce qu’ils savent de toi et ce qu’ils utilisent si tu es un de leur membre consentant.
La crédulité n’a pas de place dans ce monde-là, et si tu penses que tu peux contrôler tout ce qui arrive dans leurs serveurs et la manière dont c’est utilisé, alors tu es sûrement un peu naïf.

Tu as reçu du pognon pour dire ça ? Tu travailles peu être pour eux ?

Tu es peut être u bot pour diffuser la bonne parole?

Non, je ne travailles pas pour eux, lol. C’est juste mon point de vue. Bon sans doute que c’est naïf de croire cela, ça m’est égal.

“Ça m’est égal”… C’est à cause de gens comme toi que 1984 approche à grands pas.

Je l’attendais celle-là. Toute les technologies peuvent nous espionner, prendre nos données, nous cibler comme du bétail pour de la pub, etc… La surveillance de masse n’a pas attendu ton commentaire avec “1984”.

Ah, moi j’attendais plutôt un message disant que je suis parano. Du coup, si tu es conscient de cette surveillance, ton attitude est encore moins acceptable.
Cela dit, si tu avais lu le bouquin, tu saurais qu’on n’y est pas encore… même si ça ne saurait tarder (je dirais entre 10 et 15 ans).

ça ne m’empêche pas d’être sur Facebook. Oui, j’ai pensé à mettre le mot paranoïa. Je compte bien relire ce bouquin car ça fait un bail que je l’ai lu.