Commentaires : Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

L’Assemblée nationale a adopté, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020, l’instauration d’une éco-contribution sur le transport aérien, qui sera appliquée dès l’année prochaine.

Solution à tout problèmes les taxes … bravo les champions :slight_smile:

1 J'aime

C’est quand même normal que les flottes d’avions participent aussi aux taxes, assez que la pollution ne repose que sur les automobilistes !
A quand que les navires et aussi tout ceux qui utilisent du carburant fossile soient aussi rattrapés, que ce soit un marin, un aviateur ou un automobiliste, que tout le monde cotise ou soit exonéré, en proportion de ses émissions (combien de véhicules terrestres pour un porte-conteneur, pétrolier, tourisme de masse), que ce soit pour travailler ou pour le temps libre.

3 J'aime

Les compagnies aériennes vont s’acquitter des “éco-taxes”… C’est bien!
Les compagnies aériennes vont le répercuter sur le prix des billets… C’est moyen!
Les contribuables et autres usagers vont au final payer cette taxe… C’est franchement regrettable!
L’état, en fait, se fait de l’argent sur la tête des usagers, en leurs faisant croire que ce n’est pas eux… C’est très moche.

8 J'aime

LoL !
Et on remplace l’avion par quel “transport propre” ??? Le cheval ?
Non parce que demain si je veux aller aux E.U. par exemple, je vais pas y aller en voilier hein…
Tous les prétextes sont toujours bons pour gagner de l’argent, c’est dingue… Monde de m3rde (et vive Clubic et son script pour éviter les grossièretés)…

ce n’est pas spécifique à Clubic, et c’est une obligation

1 J'aime

Sauf que c’est toi qui va la payer la taxe au final, vu que tout est déjà payant dans l’avion ou presque.
Quand on voit que même certaines grosses compagnies font payer un simple vrai bagage cabine (autre qu’une “serviette” pour homme ou qu’un sac à main “normal” pour femme)…

Ne pas pouvoir écrire “m e rde” sur un forum ou autre c’est la loi ? Ah bon…
La prochaine fois je dirai “maison close d’excrément” au lieu de “b0rd3l de m3rde”… Ca passera donc sans souci…

1 J'aime

Et l’écologie comme excuse à toute les taxes. Vive l’escrologie.

6 J'aime

Bienvenue à Maquereau Land… Pays des taxes en tous genres…

Culpabilisation, taxation …

3 J'aime

Eco taxe ou pas, les avions décolleront toujours et l’argent récolté sur cette taxe ne permettra pas grand chose…

2 J'aime

Euh, c’est un peu l’idée. Taxer pour faire monter le prix des billets… Pour que les gens le prennent moins (et polluent moins) en faveur d’autres usages.

Si on laisse les gens se raisonner eux-même, avec des Paris-Marseille à 60 Euros, c’est sûr que c’est mort.

Quand tu es dans l’avion, le pollueur c’est toi, pas la compagnie aérienne… Tu pollues, tu payes.

3 J'aime

Tojours plus de taxe pour toujours moins.

3 J'aime

Des avions d’un autre genre, moteur à hydrogène, moteur solaire (bon ça va être plus difficile là) mais si on ne cherche pas on ne trouvera pas :slight_smile:

1 J'aime

Je suis d’accord mais si le billet de train était compétitif… Un TGV entre Paris et Marseille pollue 40 fois moins qu’un avion il me semble (enfin le trajet ramené à 1 personne), ça devrait être trivial que ce soit beaucoup plus accessible!
L’avion étant plus rapide doit être réservé aux cas exceptionnels.

1 J'aime

Taxer aussi peu ne sert presque à rien. De toute façon pour sauver notre pauvre planète, nous devons diviser drastiquement nos émissions. Donc l’avion n’est à utiliser qu’en ultime recours. Donc une petite taxe ne changera rien.

Apres XL airways, apres l’autre dont j’ai oublié le nom… prochaine victime Air France ?

1 J'aime

“Euh, c’est un peu l’idée. Taxer pour faire monter le prix des billets… Pour que les gens le prennent moins (et polluent moins) en faveur d’autres usages.”

Sauf que les avions décolleront encore et encore !.. Donc non. Autant remplir les avions et éviter que les 200 passagers utilisent 100 taxis.

1 J'aime

J’suis d’accord sur le principe de la taxe escrologique, mais uniquement quand il y a un moyen propre de remplacement (et équivalent en usage / temps).

1 J'aime