Commentaires : Uber, propriétaire de Jump, a dû retirer ses engins électriques de plusieurs villes

Racheté par le géant Uber en 2018, Jump est aujourd’hui contraint de retirer ses vélos et trottinettes électriques en libre-service de nombreuses villes américaines.

Ces trottinettes sont un scandales écologiques, cette semaine plus 100 trottinettes repêchées dans le Rhône et la Saône à Lyon, une honte ! La population est trop débile pour que on leur offre ce type de service. Il faut des règles strictes et des peines exemplaires en cas de pollution, d’incivilités avant de proposer ces services, éduquer la population etc.

8 J'aime

Bonjour,

Pour moi, ce ne sont pas les trottinettes qui sont un scandales mais plutôt ceux qui mettent les trottinettes dans les océans ou rivières…

3 J'aime

Depuis le reportage sur Marseille où on a vu la pêche à la trottinette devenue un sport, toutes les grandes villes s’y mettent. C’est tellement drôle de tester un back-flip et d’atterrir dans l’eau.
Quelle bande de crétins

2 J'aime

[mode troll on] ce sont des supporters de l’OM, quoi d’autre attendre ?? [mode troll off]

3 J'aime

Bonne nouvelle, ces trotinettes sont une vraie nuisance publiques. Les “trotinneurs” bien souvent coupent les voitures de façon hyper dangereuse, laisse les trotinettes n’importe ou, quand ils ne manquent pas de frapper un piéton. Retirer les tous, et prenez le bus ou la bicyclette si vous être trop pauvre pour vous acheter une voiture!

3 J'aime

C’est le problème de la planète Terre : Ses habitants “intelligents” !

Enlevez simplement cette nuisance (les trotinettes) du monde urbain et ca va régler le problème. Les gens qui les balancent dans la rivière en ont probablement ras le bol.

1 J'aime

Les trottinettes sont tout de même une nuisance lorsqu’elles sont laissées sur le trottoir. Il n’y a pas forcément que la racaille qui les balance mais des gens exaspérés peut être, même si cela ne justifie pas le geste (et je ne le cautionne pas non plus).

La solution, radicale, est de bannir les trottinettes libre service, ou de les modifier (qu’ils soient réellement attachés à des stations quoi, comme les Vélo’V, Vélib, même si c’est contraire à leur idée…) même si c’est pas leur faute, ca provoque plus de nuisance que du bien.

2 J'aime

Qu’une véritable équipe, pour chacun des opérateurs, soit déployée serait déjà pas mal, je pense, pour la gestion des engins (un peu comme Dott qui dispose de salariés). Et ensuite, beaucoup (beaucoup beaucoup beaucoup) d’éducation sur l’utilisation ferait du bien à beaucoup …

2 J'aime

A Lyon, 100 trottinettes repêchées sur 800 mètres. Tout va bien …

2 J'aime

Pas que libre services. TOUTES LES TROTTINETTES doivent être bannies.

Et pourquoi ?

J’ai ma propre trottinette (non électrique), je fais attention aux usagers, je respecte les priorités, je ne me mets pas en danger ni aux autres, je marche s’il le faut quand il y a trop de monde, je respecte les signalisations, ma trottinette se plie et prend pas de place dans les transports…

C’est pas le cas de tout le monde certes, mais il s’agit de TOUS les modes de transports, y a des crétins en vélo, des crétins en voitures, des crétins en skate, des crétins en avion, des crétins partout… On bannit tout ? :wink:

Quelle horreur… Les opérateurs ne se sont pas dit qu’il manquait des trottinettes ???

Ils le savent très bien. L’espérance de vie d’une trottinette de location est de 3 mois, le prix du service en tient compte.

Je cite:

Selon le cabinet d’expertise, une trottinette électrique ne peut pas être rentable pour la simple et bonne raison que la durée de vie de l’un de ces engins n’est que de 3 mois .

D’après le BCG, pour amortir le coût d’acquisition d’une trottinette électrique, il faudrait 4 mois. Étant donné que sa durée de vie est limitée à trois mois, à cause de dégradations et d’un usage intensif, la trottinette électrique n’est donc actuellement pas rentable.

source : https://siecledigital.fr/2019/05/17/combien-de-temps-une-trottinette-electrique-doit-elle-rouler-pour-etre-rentable/

1 J'aime

C’est la voiture qu’il faut bannir des villes. L’energie depensée pour deplacer un être humain de 80 kg et 1,5 tonne de metal et plastique est une hérésie.

Étant dans une ville moyenne, la seule chose qui ne nous manque pas, ce sont les trottinettes en plein milieu des trottoirs !

Entièrement d’accord jap

A partir du moment où quelque chose est en libre service et que les utilisateurs ne sont pas propriétaires de la chose, nombreux sont ceux qui ne se sentent pas concernés par une responsabilité quelconque, et il était très prévisible qu’un certain nombre d’usagers feraient n’importe quoi…il suffit de regarder ce que font beaucoup d’automobilistes : se garer en double file, stationner sur les arrêts de bus* et/ou les passages piétons…hé bien ce sont les mêmes qui lorsqu’ils utilisent des trottinettes se comportent de la même manière, sans aucune civilité ni respect des autres neutre

  • à propos des stationnements sur les arrêts de bus, ce comportement est devenu si répandu dans ma ville que les emplacements d’arrêt sont progressivement supprimés…ils sont partis du principe qu’ils étaient devenus inutiles puisque les bus ne pouvaient plus s’y arrêter normalement, on a donc élargi les trottoirs à ces endroits et les bus s’arrêtent maintenant sur la chaussée, vous forçant parfois à patienter derrière eux pendant 2 ou 3 minutes…et voilà comment - comme d’habitude - le comportement de quelques-uns impacte tout le monde gif
2 J'aime

C’est pas ce que j’observe à Lyon, où l’on crée petit à petit des emplacements d’arrêts pour les bus (et bien aménagé de façon à ce que les voitures ne s’y arrêtent pas…)

Ah bah non, je suis complètement contre toutes formes de déplacements groupées.
Tous les transports urbains ne m’auront pas.
J’ai choisi de vivre à la campagne proche d’une ville de taille moyenne pour ne pas avoir à prendre de transport en commun.
C’est mon choix.
J’ai trop souffert étant plus jeune entre les bus (une hérésie), le métro (mal fréquenté, raquette, bagarre…) , le train (jamais à l’heure, supprimé, bondé), les taxis (cher, désagréable, détour…)
Maintenant on nous pond des tramways partout pour empêcher les voitures de rouler.
Y’a jamais personne dans le tramway mais la voie réservée et inaccessible pour les voitures est utilisé par les pietons, vélos, motos, scooters, quads…!!!
Bravo. De l’argent public dépensé pour rien.
Si on a supprimé les tramways des villes c’et Certainement pas pour les remettre 30ans plus tard.