Commentaires : Twitter vs Trump : le réseau social supprime encore un contenu relayé par le président américain

Cette fois-ci, la plateforme au petit oiseau bleu a dû désactiver une vidéo dans laquelle on pouvait entendre un morceau du groupe Linkin Park, dont le leader américain et ses équipes n’avaient pas obtenu les droits.

Welcome in the world of Trump of the dead…

2 J'aime

coup de pub au final

Il y a vraiment des gens qui utilisent twitter et compagnie ?

Oui

2 J'aime

Donald Trump se fout éperdument des droits d’auteurs des autres si ça lui est profitable. Il a passé le plus clair de sa vie d’adulte a profiter sans vergogne du travail des autres et se foutre des lois.

5 J'aime

Des sources?

1 J'aime

Bah cette article pour commencer et a tout ceux qui balance « sources ? » N’hésitez pas il y a des moteurs de recherche utilisez les

Pour ce sujet c’est vu mais sinon faire des affirmations sans source n’a pour moi aucune valeur, les moteurs de recherche ne trouvent pas tout de 1 (le référencement, les mots utilisés pour la recherche, la langue, etc) et de 2 c’est à celui qui avance une affirmation de la compléter, c’est mon avis.

1 J'aime

Choquée encore une fois que des particuliers, quelle que soit leur qualité (CEO de Twitter par exemple) puissent couper la parole d’un chef d’état. Comment les électeurs le jugeront-ils s’ils n’ont pas accès à ses contenus ?
Maintenant il y a un problème de droits d’auteur dans ce cas présent, c’est aux ayants droits de le gérer, non ? Pas à Twitter.
Du coup ils donnent une visibilité juste énorme à chaque tweet qu’ils censurent.
En tous cas chez Twitter je trouve qu’ils feraient mieux de s’occuper d’éviter les fuites de données comme ça a été le cas récemment.

1 J'aime

Oui. Et je n’y vois aucun problème.

Bah … Tous les problèmes qu’il a justement avec les droits d’auteurs ?
Tu veux quoi comme source supplémentaire ?

Genre tu veux dire qu’il ne sait pas que des droits d’auteur ça existe et que l’erreur est légitime :stuck_out_tongue: ?

Il ne comprend probablement pas le concept de droits d’auteur, mais ça n’implique pas que l’erreur est légitime.

C’est pas vraiment le sujet. Mais bon :
https://www.usatoday.com/story/news/politics/elections/2016/06/09/donald-trump-unpaid-bills-republican-president-laswuits/85297274/

Lol faut vraiment avoir que ça à faire, mais c’est rigolo de voir que c’est le nouveau commentaire à la mode c’est à croire que personne de regarde de lui même

Oui bcp de gens surtout les toxiques.

Je t’ai donné la raison essentielle il me semble, on ne trouve pas tout avec un moteur de recherche ou pas si facilement, et quand on a que ça à faire de faire des affirmations alors je ne vois pas ce qui gêne d’y mettre la source, le nouveau commentaire de demander des sources sur une affirmation ? cela n’a rien de nouveau, c’est juste la base… Celui qui fait une affirmation a la source sous la main il me semble, demander aux autres de perdre du temps à aller la chercher c’est se foutre du monde, affirmer sans source idem.

1 J'aime

J’aurais plutôt vu un titre du style.

Linkin Park a réussie a fermer la plus grande gueule du monde .

J’espère qui va se fait réélire parce que je vais m’ennuyer de lui.
Donald Trump est irremplaçable et incommensurable .
Dans le rôle de:

Homer Jay Simpson / Donald Trump
Marge Simpson / Melania Trump
Bart Simpson / Barron Trump
Lisa Simpson / Ivanka Trump
Maggie Simpson / Tiffany Trump

Trumpfez vous pas.
La télé-série américain à son meilleur.

C’est la même chose pour tout le monde, les ayants droits font une demande auprès de Twitter, si elle est justifiée, Twitter fait son travail en retirant le contenu.
En l’occurrence c’était le cas, Président ou particulier c’est la même chose. Et si un Président veut s’exprimer sur un réseau privé qui ne lui appartient pas, ce n’est pas sa Loi à lui qui s’applique, mais celle du pays ainsi que les conditions d’utilisation du réseau. Donc il a juste à s’y conformer d’autant qu’en tant que Président, il est pas censé ignorer les Lois, mêmes celles concernant les droits d’auteurs

1 J'aime