Commentaires : Twitter fact-check un tweet de Donald Trump, le président se retourne contre le réseau social

Pour la toute première fois, Twitter a signalé un tweet de Donald Trump comme étant trompeur. Cette décision n’a bien évidemment pas plu au président américain…

Trump qui ne peut plus raconter de conneries sur Twitter… c’est le début de la fin… ou pas… bon… il lui reste Fox News.

1 J'aime

Donald a peur de ne pas être réélu…

1 J'aime

Il est fou, il essaie de défendre la démocratie et son pilier, le vote :wink:
Il doit se dire que ceux qui ont triché aux dernières élections vont sûrement recommencer, tout comme chez nous d’ailleurs.
Le mec essaie de redonner le pouvoir au peuple en garantissant sa sécurité et sa liberté d’expression.
Tous ceux qui critiqueront Trump à ce sujet sont donc des fascistes.
Et si je dis, demain il risque de pleuvoir, c’est une fausse rumeur ?

Trump a raison, Twitter fait de la politique comme tout ces grands groupes américain pro démocrate.

3 J'aimes

J’espère bien que c’est du second degré.
On n’a jamais eu un président US aussi inconscient, aussi ignorant et aussi manipulateur.

C’est un process automatique qui a détecté un sujet polémique et au lieu de censurer il a renvoyé vers des informations vérifiées…

3 J'aimes

Si seulement… une bien belle chose qu’il ferait là.
« Twitter redirige sur une page contenant des informations vérifiées et pertinentes » : mdr… Vous seriez capables de remplacer Twitter par BFM et qu’encore vous y croiriez.

2 J'aimes

Si. Y a eu Obama, Bush… Mais ça plait pas trop de le dire il semblerait.

2 J'aimes

Ce qui fait peur c’est qu’il est peut être raison.
Sans être parano, le fait de voter à distance me parait « bizarre ». Une procuration pour un vote est quand même plus rassurant. Le gars doit se déplacer pour voter et donner le vote de l’absent, ça limite les bidouilles. j’imagine un détournement à grand échelle d’un vote à distance, genre bidouillage des serveur DNS pour rediriger les votes « ailleurs » et "bourrer l’urne virtuelle des « ses votes »
Comment se passera les votes en Californie, quel système utiliseront ils?

1 J'aime

Dans un marécage de conneries… tu serais l’alligator qui mange un tronc d’arbre.

Je te donne 4 heures pour me donner une bonne réponse… coef 10 sur mon échelle de : alt right

1 J'aime

Bah oui, c’est de cette façon que les Californiens peuvent faire techniquement voter des personnes décédées…

2 J'aimes

Je pense entièrement ce que je dis même si perso Trump je m en tape, je remarque que quand les démocrates racontent n importe quoi et sa arrive souvent, il n y a pas la police des GAFA pour le rappeler. Un peu comme en France, être de droite est une insulte et t es carrément un extrémiste quand tu vote RN. Avec des idées reçu pareil, faut pas s étonner que le niveau de la politique en général aujourd’hui soit naze.

2 J'aimes

Le naufrage de l’éducation nationale… quand l’on ne comprend pas la source que l’on cite. :laughing:

1 J'aime

Avant c’était la presse qui faisait la pluie et le beau temps de l’opinion publique. Aujourd’hui ce sont les patrons des réseaux sociaux. Normal dans ce cas que ces réseaux soient régulés puisque leurs patrons ont une influence énorme sur l’issue des élections.

Pour ne prendre qu’un exemple, ce n’est pas pour rien si la plupart des réseaux ont délaissé l’affichage chronologique des posts pour afficher « les meilleurs posts ». Meilleurs pour qui ? Qui décide ? Avec ces algorithmes, on nous montre ce que certains (qui ?) ont décidé de nous montrer. Alors oui, il existe la possibilité d’afficher les posts par chronologie, mais est-on nombreux à le faire ?

Plus ça va et plus les réseaux sociaux devienent des éditeurs, et sortent de leur rôle de simple hébergeur. S’ils veulent être éditeur, il faut qu’ils soient encadré et contrôlé comme tel.

2 J'aimes

c’est surtout Fox News son inspiration, pas le contraire :smiley:

vu tout ce qui est fait dans certains états pour bloquer l’influence du vote des minorités (notamment le découpage des circonscriptions), le vote par correspondance n’est qu’un juste retour à l’envoyeur

Tu peux être de droite, même si les représentants du mouvement sont pas formidable…
Et aux US soit tu es de droite (democrate) soit plus a droite (républicain) la gauche n’existe pas. L’équivalent de notre PS (déjà plus a gauche) est vu comme des communistes a exterminer.
Pour autant le crachoir a mayrde c’est Trump qui le tient. Et même « sa » chaîne Fox le desavoue, tout comme des personnalités apolitiques. Et un de ses ennemis s’appelle Bill Gates… Qui n’est pas vraiment un democrate…

Même si la Fox a une forte tendance républicaine / conservatrice, et soutient régulièrement le Président américain (en invitant des experts et hommes politiques de son bord), ils se montrent de plus en plus critiques envers Trump. Et celui-ci leur a reproché ouvertement.

La réalité est que Trump ne porte aucun respect envers tous ceux qui ne pensent pas comme lui, ne diffusent pas ces messages, ou ne l’écoutent pas. Sa philosophie est contre le libre-arbitre ou la liberté de pensée. C’est un fait et il ne cache même pas.

Comme les Grands Médias ou les Réseaux Sociaux ne cautionnent pas ses « non-vérités », les relations entre eux sont simplement désastreuses. Mais Trump conserve une base de confiance qui lui permet de continuer à faire cela. Et paradoxalement, les Réseaux Sociaux amplifient cela. Trump est habile. Il sait comment manipuler son auditoire.

Les États Unis ont déjà eu un autre président de cet acabit par le passé : Warren G. Harding, considéré comme l’un des pires présidents américains de son temps. Presque tout juste 100 ans auparavant. Et « fun fact », plusieurs scandales (sexuels) et une affinité prononcée pour le golf, en plus d’un fervant isolationnisme/protectionnisme.

On sous-estime grandement Trump. Certes, il est antipathique et amoral. Mais il est intelligent. Le problème est qu’il n’utilise pas cette intelligence pour servir son pays mais pour se créer une image et une certaine popularité (auprès de son public). C’est un opportuniste.

« Pourtant, un débat fait rage entre les « anti » et les « pro » confinement. »
100.000 mort c’est 0.03% de la population américaine, dans le monde c’est 0.07% de cas (de cas pas de mort) et en France 0.4% de cas, à la vue de ces chiffres, difficile d’être dans l’un ou l’autre des camps et difficile de ne pas se dire que le prix à payer pour bcp d’entreprises a été plutôt cher pour au final pas grand chose.
Après pour Twitter, demain c’est fermé limite je me fais un petit champagne tellement je trouve cette plateforme et bcp d’autres dans le genre absolument grotesque même surement plus que Trump lui même et pourtant il y a matière.

1 J'aime

Bush, peut-être bien…mais qui a relevé l’économie américaine après la crise de 2008 ? ce dont Trump a d’ailleurs profité à son entrée en fonction en prétendant que l’économie se portait bien grâce à lui

2 J'aimes