Commentaires : Trump veut qu'une partie "très importante" des fruits de la vente de TikTok aille dans les caisses des USA

Le président américain a suggéré, lundi, que le Trésor puisse percevoir une partie substantielle de la transaction que pourrait conclure Microsoft avec ByteDance.

Donc Trump et Mitterrand, même combat :

  • on nationalise TikTok US
  • on le revend directement à Microsoft en mettant l’argent dans les caisses de l’Etat
    Je le voyais pourtant pas de ce bord de l’échiquier politique, le Monsieur Trump…

Enfin bon, faut qu’il se dépêche, novembre n’est pas loin…

Euh les poches du trésor ou bien les siennes ? Ah on me dit que c’est peut-être les mêmes…

1 J'aime

Je ne comprend pas, Microsoft (une entreprise américaine) va racheté Tiktok (une entreprise chinoise) mais c’est le gouvernement américain qui va récupérer les sous ??
C’est comme si on achetait une maison en se faisant un chèque à soi même ? Il est où le bénéfice pour le vendeur dans l’histoire ? Quel intérêt de vendre dans ces conditions ?

1 J'aime

L’article n’est pas très claire.
On ne comprend pas comment le trésor publique pourrait demander rétroactivement une somme sans lancer de procédure juridique. Procédure qui s’appliquerait à TikTok mais pas au GAFA au nom du protectionnisme ?
Parce que si c’est ça on peut en demander des sous aux GAFA, très belle porte ouverte

2 J'aimes

il s’en fou , il veut faire chier les chinois c’est tout , il fait tout pour que la chine réagisse .
lorsque la chine ripostera , il dira à ce moment « Vous avez vu , j’avais raison , les chinois sont des crapules »

9 J'aimes

Si l’entreprise chinoise ne vend pas, elle perd tout, car l’application sera interdite aux usa, donc ne vaudra plus rien.

Ce qui veut dire que Trump est un être dangereux. Il peut donc entraîner plusieurs centaines d’emplois d’un autre pays au chômage sans sourciller, surtout qu’alors on parle d’une application TikTok qui fait juste des vidéos de danses, pas des armes nucléaires…
Non vraiment, ce type est maboul et devrait être interné dès la fin de sa présidence…

4 J'aimes

C’est différent si elle ne vend pas elle perd que le marché US, si elle vend Microsoft récupère les zones « États-Unis, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande ».

Personnellement je préfèrerai ne pas vendre que de me faire voler.

Et il faut voir le blocage, si c’est juste sur le store lapk va circuler facilement.

Encore une fois l’article est désobligeant contre Trump. Il n’est pas utile pour informer les lecteurs de l’appeler le président milliardaire. Nous n’avons pas besoin d’être orienté…
En gros il dit que l’application utilise des données des citoyens américains pour générer de l’argent et que ces informations appartiennent aux américains. Lesquels devraient donc bénéficier de l’argent produits par ces datas, plutôt que de bénéficier à une entreprise étrangère et permettre par la même occasion une surveillance des américains. Je trouve que c’est très pertinant, même si la méthode est singulière… Nous devrions faire exactement pareil en Europe pour nos datas et les entreprises hors de chez nous.

1 J'aime

C’est juste une formule pour éviter de répéter cinquante fois « Le président » ; ou « Donald Trump ». Bon, j’aurais pu varier avec « le dirigeant », par ex, certes, mais ça ne m’est pas venu à l’esprit.

Il y a rien de désobligeant envers DT que de dire qu’il est président-milliardaire. Ce n’est qu’une pure vérité après tout.

Ce matin, quand j’ai écrit « le milliardaire » pour évoquer Elon Musk, c’était désobligeant aussi ? Non. Bein là, c’est pareil :slight_smile:

Ne cherchons pas la petite bête là où elle n’est pas, ça crée des tensions inutiles et franchement, tout le monde vaut mieux que ça :wink:

Merci de ta réponse
Je trouve que c’est désobligeant. Le président suffit. Mais tu peux aussi dire Donald^^ si tu veux te moquer, sinon le chef de l’état américain si tu veux une formule longue. Parce que sinon tu pourrais l’appeler le président roux ou le président à la mèche de cheveux folle, c’est aussi la vérité (bref, tu vois l’idée).

" car l’application sera interdite aux usa, donc ne vaudra plus rien. "

C’est très mal connaître la répartition des utilisateurs dans le monde, 86 % d’entre eux sont situé hors états unis !

1 J'aime

Trump se moque du chômage en Chine (qui je le rappelle est une dictature). Il ne s’intéresse qu’aux intérêts de son pays. C’est d’ailleurs ce que devraient faire tous les chefs d’État.

De plus, si vous n’avez aucun problème à voir des gamines à moitié à poil se trémousser sur des danses érotiques, à la vue de tous les pervers du monde, je pense que c’est vous qui devriez être enfermé.

Peut être que TIKTOK fait de l’argent avec les données des américains, mais les entreprises américaines font de l’argent avec les données du monde entier!

4 J'aimes

Les « crapules » c’est tous les gouvernements, quelque soit ta nationalité tu n’arrives jamais à ce niveau de responsabilités en étant parfaitement honnête…

2 J'aimes

Mais tu n’as rien compris toi, ils ne rachètent QUE l’application pour les USA, pas le reste du monde. Lis l’article !!

a donc taxer les GAFAM l Europe a raison

C’est un leurre pour masquer sa pitoyable gestion de ces derniers temps c’est à dire 4 ans.
Il joue gros car il sait que sa réélection n’est vraiment pas gagné. Donc il faut bien trouver un bouc émissaire. Je n’approuve pas non plus le gouvernement chinois qui est pire que tout ce qu’on pouvait imaginer.

Comme huawei qui est passé N°1 depuis qu’ils n’ont plus les services google …

1 J'aime