Commentaires : Selon des chercheurs, abuser du smartphone rendrait mauvais élève

L’étude a été menée par des chercheurs de plusieurs universités sur un total de 3 425 personnes.

Les crédits de la Recherche sont bien employés …

3 J'aime

Sans déconner

2 J'aime

Hola ! la recherche inutile dans toute sa splendeur !

1 J'aime

And the winner of the Ig Nobel Prize is… =D

1 J'aime

Mais où est passé Captain Obvious ?

1 J'aime

“… les chercheurs ont conclu que les personnes les plus dépendantes de leur smartphone étaient aussi celles qui avaient eu le plus de partenaires sexuels sur la durée d’une année…”
Hum… ce constat prend-il en compte le téléphone en mode vibreur ?
Bref, comme écrit plus haut, certains crédits alloué aux études “scientifiques” devraient être mieux contrôlés…

Je vois qu’il y a bcp d’accrocs par ici…

Ouais, c’est une enquête, pas vraiment une recherche.
Il serait intéressant de faire une expérience en double-aveugle, avec d’un côté la moitié des élèves sans smartphone et l’autre avec smartphone, et de voir de manière générale si l’apport d’un tel dispositif montre des statistiques significatives. De cette manière on pourra vraiment constater si l’utilisateur est effectivement « abrutifié » par son utilisation.

Il n’y a aucun « crédits » alloués ici, on n’est pas en France. Banane.