Commentaires : RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux

La politique de protection des données de l’Union Européenne est entrée en vigueur en mai 2018. Son application n’est cependant pas sans accroc, comme le montre une étude récente conduite par les universités du Michigan (Etats-Unis) et de la Ruhr à Bochum (Allemagne).

Je crois que c’est wur les sites de Yahoo ou c’est tellement compliqué de trouver ou l’on peut refuser que au bout de 15 minutes j’ai laché l’affaire et quitter le site sur lesquel j’étais tombé.
Dans la majorité les sites rendent les choses compliqué pour que l’on n’ait d’autres choix que d’accepter par défaut. Le pire c’est que notre chois refuser par exemple et systématiquement redemander à chaque visite.
Bref, une entourloupe de première

Et c’est à cause de ce fonctionnement que les internautes pensent qu’on leur fait perdre leur temps pour un résultat de toute façon couru d’avance, alors que le but devrait être l’inverse.
Même en cherchant dans les options et liens, il m’est arrivé de ne jamais trouver la page qui permet de sélectionner les préférences de cookies. Au moins ça a donné l’occasion à certains web-masters de montrer leur génie créatif dans le domaine du camouflage…

1 J'aime

C’étais prévisible, qui honnêtement peut prendre le temps sur chaque site de lire dans le détail qui fait quoi avec les données, surtout que parfois c’est un pavé de plusieurs pages à lire.

2 J'aime

Je n’y vois aucun intérêt car au final tout le monde clique J’ai compris/Oui/Ok pour accéder au site désiré et se débarrasser de la fenêtre/bannière. Ça ne sert à rien! Ou si, à ralentir notre navigation, à chaque fois que l’on arrive sur un nouveau site.

2 J'aime

Pour ce que je consulte personnellement, beaucoup de sites européens donnent le choix d’accepter ou de refuser en expliquant de manière courte le pourquoi.

Quelques sites US le permettent aussi mais la majorité des sites outre Manche n’ont même pas de bouton “Je refuse”. Et les explications car elles existent se résument à plusieurs pages en petits caractères. Que personne ne lit d’ailleurs.

Et certains sites vont jusqu’à polluer le temps du consommateur en l’alertant à chaque page que l’on ouvre…

“Le pire c’est que notre chois refuser par exemple et systématiquement redemander à chaque visite. Bref, une entourloupe de première”
Et comment le site peut-il se SOUVENIR de votre refus à votre avis ?
En le notant dans un cookie !
Ce que vous refusez, donc vous vous condamnez vous-mêmes à être un perpétuel inconnu, et donc à chaque visite à devoir recommencer : ce n’est que l’application de la loi que vous avez voulue…

1 J'aime

C’est marrant de voir cette article sur Clubic.com qui ne respecte pas le RGPD :smiley:

1 J'aime

on refuse les cookies et on se plaint que le site ne se souvienne plus qu’on lui ai dit non…

je me demande si d’autres vont faire mieux … XD

1 J'aime

c’est pour ça que le RGPD est inapplicable alors quand on impose n’importe quel entreprise de n’importe quel taille à se conformer à un règlement alors même qu’un bon quart ne possède pas internet. c’est un fou… de la part de l’UE et du DGCCRF de vouloir absolument punir gratuitement des entreprises qui ne font que leur boulot alors que les GAFAM s’en sortent toujours lorsque qu’ils passent devant la justice.

Déjà avant les cookies , ils devraient désactiver les “auto-oui” sur les accords de confidentialité . Tout est par défaut sur “oui” j’accepte de me faire EXXXXXR .

Le RGPD n’est pas une loi sur les cookies mais sur les donnees personnelle, tu peux tres bien garder la preference de l’utilisateur sans contrevenir au RGPD.

J’accepte toujours les cookies et je les efface régulièrement
Il est où le problème ?

Le problème c’est que ce n’est pas l’attitude normale qu’on devrait avoir, le problème c’est que le RGPD ne devrait plus donner lieu à ce type de réaction, le problème c’est que tout le monde ne sait pas se débarrasser des cookies (ni même ce qu’ils sont ni même qu’ils existent).

Je me fais régulièrement cambrioler mais je change les serrures à chaque fois, il n’y a donc aucun problème.

1 J'aime

Ça rend fou tout ces messages à propos des cookies à chaque fois qu’on va sur un nouveau site ! Même avec un plugin de validation automatique j’en vois encore…
Je déteste cette loi !

2 J'aime

Encore une fois, le probleme ce n’est pas la loi, mais 90% des sites qui font n’importe quoi (souvent exprès) et ne respectent meme pas la dite loi.
Autant ne rien faire plutot que de faire chier l’internaute si c’est pour ne pas respecter les textes.

D’accord avec beaucoup de choses écrites plus haut.
Ce qui me “rire” c’est de voir des sites qui ne mettent pas les même modalités en place pour cocher ou pas les différentes options entre la version ordinateur et la version mobile… C’est souvent beaucoup plus difficile sur mobile de trouver comment refuser.
Par défaut il devrait forcément y avoir dès le début le bouton “TOUT REFUSER”.

1 J'aime

Ton raisonnement me fait peur! Ce n’est pas la loi que tu devrais détester mais les entourloupes et autres dissimulations des sites pour essayer de la contourner.

Le mieux c’était (ou c’est, j’ai pas revérifié) Google, tellement compliqué de savoir ce qu’ils collectaient, pour le donner à qui et en faire quoi… des pages et des pages pas claires qui s’enchaînent avec “en savoir plus”, après 10 clics, tu n’en sais toujours pas plus !
Ils ont essayé en plus de truander en disant que leur siège était en Irlande mais ont fini par récolter une amende de 50 millions. Pas sûr qu’ils la paient un jour (ils ont des bons avocats sûrement), mais en tout cas c’est un avertissement.

Ben quoi, j’en ai marre de devoir cliquer pour donner mon consentement. Avant c’était que sur les sites de pr0n. Maintenant c’est partout… On s’en cogne des cookies.

1 J'aime